background preloader

Aéroports

Facebook Twitter

L'agrandissement de l'aéroport de Vienne interdit au nom de la protection du climat - Basta ! Le tribunal administratif fédéral autrichien a décidé, en février, d’interdire la construction d’une troisième piste pour l’aéroport de Vienne, la capitale.

L'agrandissement de l'aéroport de Vienne interdit au nom de la protection du climat - Basta !

Et ce, pour des raisons de protection du climat. Le projet d’une troisième piste a été lancé il y a dix ans, quand la politique climatique n’avait pas l’importance qu’elle a acquise aujourd’hui. Au moment d’examiner s’il devait l’autoriser ou non, le tribunal a jugé que la hausse des émissions de CO2 engendrée par la nouvelle piste était devenu un aspect si décisif qu’elle justifiait à elle seule l’interdiction. Une décision qui fait écho aux débats en France autour du projet de nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes. « L’intérêt général de la protection contre les conséquences négatives du changement climatique est plus important que les avantages de ce projet en matière de développement régional et d’emploi, a expliqué la cour. La décision autrichienne n’est pas encore définitive. Ces aéroports qui coûtent cher et ne servent presque à rien. En France, 55% du trafic aérien passager et 89% du trafic de fret sont concentrés dans les aéroports de Paris.

Ces aéroports qui coûtent cher et ne servent presque à rien

La moitié du trafic régional concerne quatre aéroports : Nice, Lyon, Marseille et Toulouse [1]. Mis à part Nice, aucun des 150 aéroports régionaux n’a vraiment réussi développer ses liaisons internationales. Si ce n’est à coup de subventions régionales ou en accueillant des compagnies low-cost, elles aussi subventionnées. Une situation qui risque de perdurer alors que la morosité s’installe dans le ciel commercial : parmi les 15 premiers aéroports mondiaux, seul ceux situés en Asie (Pékin, Hong Kong) ou au Moyen-Orient (Dubaï), ont une croissance en nombre de passagers supérieure à 4% (2,2% pour Paris CDG). Pour les vols intérieurs, le trafic aussi est en berne : « Le niveau d’activité du trafic intérieur, en constante diminution depuis une dizaine d’années, est du même ordre de grandeur qu’en 1994 », constate la Direction générale de l’aviation civile. 2014 de lutte - en février 2014 on fait couler l' South Korea's abandoned airports.

The BBC's John Sudworth went to visit South Korea's Yangyang airport Yangyang International is an airport looking for a reason to exist.

South Korea's abandoned airports

Built on South Korea's east coast just seven years ago, you won't find any delays or long queues here. In fact, you won't find any passengers at all. The initial vision could not have been more different. Up to three million people a year were meant to throng the gleaming floors of the departure and arrival halls, built at a cost of almost $400m (£260m). But last year an average of just 26 passengers a day came through the doors, vastly outnumbered by the 146 airport staff on hand to serve them. In November the last commercial flight took off, and the terminal became what the Korean national press has dubbed a "ghost airport", an impressive monument to overestimated demand.

But it is not an isolated example. Empty spaces In fact, if there was to be an award for the world's quietest international airports, South Korea would surely be one of the favourites. Aéroports fantômes. C'est l'histoire d'une piste d'atterrissage habitée par une colonie de lapins, d'un terminal sans bagages ni passagers, de contrôleurs aériens qui n'ont rien à contrôler.

Aéroports fantômes

C'est l'histoire d'aéroports sans avions. Une histoire qui, en Espagne, ne cesse de se répéter. Le 9 janvier à 8 heures, le dernier avion de la compagnie Air Nostrum décollait de l'aéroport de Badajoz, en Estrémadure, et avec lui s'envolait la seule activité commerciale régulière du site. Assemblé Générale ACAST du vendredi 6 Janvier 2012. L'assemblée générale de l'association ACAST s'est tenue le 6 janvier 2012 à la salle Multimédia de Saverdun sous la présidence de M.

Assemblé Générale ACAST du vendredi 6 Janvier 2012

Claude Daguerre, président de l'association. Vers 21 heures, devant une salle à moitié pleine le président présenta son bilan moral qui fut suivi nécessairement du rapport précis du trésorier. Les adhérents applaudirent unanimement lorsqu'après le résultat positif du bilan financier, le président insista sur le fait qu'aucune subvention publique n'intervenait dans celui-ci. Les deux présentations furent ratifiées à la majorité absolue par l'assemblée générale.

Un reportage vidéo de l'AFP sur l'atterrissage forcé (pour cause de non rentabilité) du flambant neuf aéroport de Huescas en Espagne démontra une fois de plus la folie des politico-commerçants à vouloir implanter à n'importe quel prix et avec n'importe quels arguments des pistes d'atterrissages non rentables dans la nature. Grâce aux explications très pointues sur ce sujet de M.

A son tour, Saverdun s'oppose au gel des terres pour l'aéroport. Après Pamiers, c’est au tour de la communauté des communes de Saverdun de se prononcer contre le gel de terres en vu d’une hypothétique création d’un aéroport en Basse-Ariège.

A son tour, Saverdun s'oppose au gel des terres pour l'aéroport

Un projet défendu par l’ANATAP (Association pour le nouvel aéroport Toulouse Ariège-Pyrénées), et qui se base sur l’hypothèse que l’aéroport de Toulouse-Blagnac arrivera bientôt à saturation. La décision a été prise hier soir à l’unanimité lors du conseil de communauté de communes de Saverdun, selon l’argument que ce gel de terres «priverait la Basse-Ariège de son potentiel de développement agricole et industriel pendant des décennies» Notre Dame des Landes (aéroport) #ZAD #NDDL.