EducSup

Facebook Twitter

Evaluation. L’économie de l’évaluation. Pas besoin d’être docteur en docimologie pour savoir que l’évaluation objective n’existe pas plus que l’opinion publique.

L’économie de l’évaluation

Et pourtant, alors que les procédures de ce type ne cessent d’être mises en œuvre dans l’enseignement et la recherche comme ailleurs, il apparaît toujours aussi difficile d’ouvrir un débat public quant aux critères et modalités de leur mise en œuvre. Un refus notamment justifié par l’aspect purement “technique” de cette question. Rien de plus illusoire selon l’Association Française d’Économie Politique (AFEP), qui vient de publier ses conclusions quant aux processus d’évaluations des enseignants-chercheurs, fruit d’un travail collectif d’une trentaine de membres de l’AFEP. Un rapport qui intervient justement en même temps qu’un cas de refus de promotion injustifié selon l’association, du moins au regard des critères scientifiques. Cette Commission a rendu public son rapport, dans la perspective d’une refonte très profonde de la démarche d’évaluation. 2. 3. 4.

Pour une nouvelle démarche d'évaluation des laboratoires de recherche, des enseignants-chercheurs et des chercheurs en économie - [ Association Française d'Economie Politique] Jeudi 1er septembre 2011 Document collectif Coordination : Gabriel Colletis et Thomas Lamarche [1] La Commission évaluation de l’AFEP a regroupé une trentaine d’enseignants-chercheurs et de chercheurs qui se sont organisés en trois sous-groupes : l’un consacré à la question de l’évaluation des laboratoires de recherche, l’autre à celle de l’évaluation des enseignants chercheurs, le troisième à la question des publications.

Pour une nouvelle démarche d'évaluation des laboratoires de recherche, des enseignants-chercheurs et des chercheurs en économie - [ Association Française d'Economie Politique]

Ces trois sous-groupes ont travaillé en parallèle et de façon concertée pour produire le présent document. La méthode de travail a donc été itérative et a favorisé le débat. Au final, les contributeurs ont convergé sur l’essentiel et ont maintenu certaines différences d’appréciation sur tel ou tel aspect de l’analyse et des préconisations (en particulier sur l’AERES). Le présent document se compose de cinq parties : [1] La liste des contributeurs des parties II à IV est indiquée dans les parties correspondantes. Documents joints 1er septembre 2011 Document : PDF 882.2 ko.

{sciences²} Prof Le débat continue sur le blog {Sciences²} à propos de l'évaluation des universitaires.

{sciences²}

Après la lettre de Christophe Mileschi, la réponse de Frédéric Dardel (président de l'Université Descartes), voici la réponse à la réponse, écrite par Alain Herreman, Maître de conférences en histoire des sciences Université de Rennes-1. Pendant ce temps, deux pétitions ont été lancées (ici celle de l'ex-Coordination, et là une autre), qui réclament l'abrogation du décret sur l'évaluation des universitaire. Voici le texte d'Alain Herreman: «En réponse à l'annonce dans laquelle Christophe Mileschi déclarait refuser de se soumettre à l'évaluation systématique des universitaires imposée depuis 2009 par la loi (mais pas encore mise en place), Frédéric Dardel a écrit pour déclarer son soutien à une évaluation qu'il juge pour sa part "salutaire et républicaine".

La question des modalités de définition des politiques scientifiques est évidemment cruciale et complexe. Politique d'évaluation - Politique éducative - Toute l'actu avec Educpros.fr. Actu | Formations Après bac, bac+2 ou prépa... un niveau hétérogène à l'entrée des ESC Le 15 avril 2015 à 15:40 INFOGRAPHIE.

Politique d'évaluation - Politique éducative - Toute l'actu avec Educpros.fr

Si plus de huit nouveaux entrants sur dix en première année d’école de commerce (à bac pour les écoles post-bac ou à bac+2 pour les écoles post-prépa) affichent une mention, leur profil académique diffère largement selon leur origine. À partir des données récoltées dans le cadre du palmarès 2015 des écoles de commerce, EducPros revient sur le niveau au bac de ces nouveaux inscrits. Paces : le classement 2015 des facs de médecine Le 15 avril 2015 à 14:00 Dans quelle université les étudiants ont-ils le plus de chances de passer le cap de la première année commune aux études de santé et d’accéder en deuxième année de médecine, odontologie, pharmacie ou sage-femme ? Blog | Claude Lelièvre Formation continue des enseignants à revoir Le 15 avril 2015 à 08:56 Blog | Henri Audier Les Idex, instruments d’un dirigisme borné Le 14 avril 2015 à 23:07 Blog | Université et...