background preloader

Curation Zones Humides - Ecologie

Facebook Twitter

Cette curation sur les zones humides constitue une base de données simple à destination des professionnels de l'environnement en formation/spécialisation, souhaitant bénéficier d'une première approche sur les zones humides.



Ces articles concernent le patrimoine des zones humides (leurs fonctions, écologie, indicateurs...), leur conservation, et enfin un constat mondial est dressé. Tout cela en prenant en compte le champ écologique.

Cette curation permet aux professionnels de se créer une première culture sur les zones humides et de bénéficier de textes pertinents pour ensuite poursuivre leurs recherches en approfondissant les thèmes qu'ils souhaitent.

Fonctions habitats. Les milieux humides, des réservoirs de biodiversité L’eau est à la source même de la vie sur terre.

Fonctions habitats

Il n’est donc pas étonnant que les milieux humides soient riches d’une biodiversité extraordinaire. Les images qui peuvent illustrer ce propos sont innombrables : les flamands roses de Camargue, le foisonnement végétal du marais Poitevin, les pêcheurs à pied allant chercher les coquillages lors des grandes marées basses... Les zones humides. Zone humide : définition Lac de Thonon-les-BainsCrédit : Gaëlle Naze La dénomination de zone humide est utilisée depuis la fin des années soixante en France.

Les zones humides

Elle dérive du terme anglais "wetland" apparu sous cette forme pour la première fois aux Etats Unis au début du XVIIème siècle. C'est une désignation générale qui englobe des milieux où l'eau est le principal facteur qui contrôle le milieu naturel, ainsi que la vie animale et végétale qui y est associée. Zones humides. Un article de Encyclo-ecolo.com.

Zones humides

Les zones humides Une zone humide est une zone où l'eau est le principal élément</strong> qui influence et domine le milieu naturel, ainsi que la vie animale et végétale qui y vit.. Le SOeS du ministère de l'écologie présente les indicateurs sur les zones humides. A l'occasion des 40 ans de la Convention de Ramsar, le service de l'observation et des statistiques (SOeS) du ministère de l'écologie publie une page Internet rassemblant 14 fiches, au format PDF, sur les zones humides.

Le SOeS du ministère de l'écologie présente les indicateurs sur les zones humides

Les fiches précisent les caractéristiques des zones humides et les pressions qui s'y exercent. Elles sont regroupées en trois catégories : les zones humides d'importance majeure suivies par l'Office national des zones humides (ONZH), les sites Ramsar et les zones humides en général. La convention de Ramsar sur les zones humides fête ses 40 ans (article paru le 02/02/2011) Le 2 février se tient la Journée mondiale des zones humides pour célébrer la signature de la Convention de Ramsar de 1971, désormais ratifiée par 160 pays, soit plus de 1.900 sites. La Journée 2011 souligne le rôle des forêts dans leur préservation. Lire la newsNote Consulter les Fiches rassemblées par le SOeS Plus d'infos.

Les fonctions des zones humides. La LeyreLes zones humides sont des espaces au sein desquels les multiples contextes hydrogéomorphologiques confèrent au territoire des fonctionnalités sources de services écosystémiques*.

Les fonctions des zones humides

De nombreux scientifiques et spécialistes des zones humides (Mitsch et Gosselink - 2000), reconnaissent une valeur économique des zones humides au titre de ces services rendus par l’émergence de fonctions que l'on peut identifier ci-dessous. Zones humides - Ile d'AixFonctions hydrologiques : la régulation naturelle des inondations, le soutien des cours d'eau en période d'étiage, la diminution des forces érosives, la régulation des vidanges des aquifères,... En retenant l’eau, elles permettent son infiltration dans le sol pour alimenter les nappes phréatiques (souterraines) et éviter leur disparition (assèchement) lors de périodes chaudes.

Elles peuvent de la même façon, soutenir les débits des rivières en période d’étiage grâce aux grandes quantités d’eau stockées et restituées progressivement. Les zones humides, un patrimoine universel en péril. Un rapport souligne les fonctions vitales remplies par ces milieux naturels en régression.

Les zones humides, un patrimoine universel en péril

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Rémi Barroux Les tourbières en Allemagne, la Camargue en France, les Everglades aux Etats-Unis, la toundra arctique au Canada, les marais d'Al-Hawizeh en Irak ou encore le parc national de Wasur en Indonésie… Les zones humides ne sont pas seulement essentielles dans le cycle de l'eau, elles rendent aussi de multiples services qui leur confèrent une valeur vitale. A l'occasion de la Journée mondiale des zones humides, samedi 2 février, un rapport a été présenté à Genève par plusieurs organisations, dont la convention de Ramsar (conclue en Iran en 1971), l'Union internationale pour la conservation de la nature, l'Institut pour la politique environnementale européenne, ou encore le Programme des Nations unies pour l'environnement.

Souvent, leur préservation se heurte aux besoins économiques locaux. La conservation des écosystèmes des zones humides est vitale. 15 juin 2006, Rome – “La conservation des écosystèmes des zones humides est essentielle non seulement pour l’approvisionnement en eau douce mais aussi pour la préservation de la biodiversité et pour assurer des services indispensables pour la santé et le bien-être des populations du monde entier”, a déclaré M.

La conservation des écosystèmes des zones humides est vitale

Alexander Müller, Sous-Directeur général de la FAO, lors de la signature d’un mémorandum de coopération entre le Système d’observation terrestre mondial (Global Terrestrial Observing System-GTOS) et la Convention de Ramsar sur les zones humides. GTOS est un programme international sur le changement environnemental mondial, sponsorisé par la FAO, l’Unesco, le PNUE, l’OMM (*) et le Conseil international pour la science (ICSU). Il joue un rôle majeur en ce qui a trait au monitorage et à l’évaluation des écosystèmes des zones humides en vue de lutter contre leur perte ou leur dégradation. France Nature Environnement. La France des zones humides Il n’existe aucun inventaire exhaustif des zones humides françaises.

France Nature Environnement

Seuls les sites Ramsar, répertoriant les zones humides d’importance internationale sont recensés : en 2016, la France répertorie 44 zones humides de ce type en métropole et en Outre-mer, pour une superficie totale de plus de 3,5 millions d’hectares. Menaces sur les zones humides. Les zones humides constituent un patrimoine naturel exceptionnel, de par la richesse biologique qu’elles abritent et les fonctions naturelles qu’elles remplissent.

Menaces sur les zones humides

Mais ces dernières sont menacées du fait des activités humaines, les deux tiers ont déjà disparu de France au cours du siècle dernier. Une zone humide est une région où l’eau est le principal facteur qui contrôle le milieu naturel et la vie animale et végétale associée. Biodiversité & milieux humides. Description de la thématique (périmètre de l'Observatoire des milieux humides) Les milieux humides On appelle "milieu humide" une portion du territoire, naturelle ou artificielle, caractérisée par la présence de l'eau.

Biodiversité & milieux humides

Un milieu humide peut être - ou avoir été - en eau, inondé ou gorgé d'eau de façon permanente ou temporaire. Recréer des zones humides pour la qualité de l'eau et la biodiversité. Ce 2 février, les zones humides sont à l'honneur. Alors que la France a perdu les deux tiers de ces écosystèmes, leurs intérêts pour le traitement des eaux et le développement de la biodiversité encourage la création de zones humides artificielles. Au cours du siècle dernier, plus de la moitié des zones humides en Europe et dans le monde a disparu. La France n'est pas épargné. Deux tiers de la superficie des zones humides originelles françaises ont été détruits dans le cadre de l'aménagement du territoire (zones de culture, étalement urbain, infrastructure de transport).

Zones humides [Indicateurs & Indices, Environnement, Partie 1 - Milieux naturels et biodiversité : état, pressions, Biodiversité] : Observation et statistiques. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Accès rapides : vers le site web du ministère > Recherche avancée Ministère de l’Environnement,de l’Énergie et de la Mer Commissariat général au Développement durable. Disparition des zones humides, une menace planétaire. Plus de 50% des zones humides mondiales ont disparu le siècle dernier, entraînant le déclin des réserves en eau douce et des espèces protégées.

Le chiffre est encore plus élevé en Chine, qui possède 10% des milieux humides de la planète. C’est justement la ville chinoise de Changshu qui a été choisie pour accueillir la Conférence internationale sur les zones humides, du 19 au 24 septembre. Plus de la moitié des eaux souterraines de Chine sont classées de très mauvaise qualité, selon un rapport de l’ONG China Water Risk. La dégradation des zones humides à travers le monde. Partout dans le monde, les zones humides se rétrécissent : au cours des 100 dernières années, plus de la moitié d’entre elles ont été détruites en raison de l’accroissement et du développement de la population mondiale... La transformation de marais, de marécages, de lacs et de plaines inondables en zones agricoles, urbanisées ou industrielles a provoqué des altérations dramatiques des paysages et du fonctionnement de l’écosystème : les Etats-Unis ont déjà perdu quelques 87 millions ha, soit 54% de leurs zones humides originelles : 87% des zones au profit de l’agriculture et 8% pour l’urbanisme ; à la fin du 19ème siècle, le drainage des marais de Pinsk en Russie a détruit 1,5 million ha de zones humides ; l’Italie a perdu environ 94% de ses zones humides, alors que l’Irlande a perdu une proportion équivalente de ses tourbières ; entre 1900 et 1993, la France a perdu 67% de ses zones humides ; 1950–1985 : les Pays-Bas ont perdu 55% de leurs zones humides en seulement 35 ans !

Diminution de la surface des zones humides dans le monde. Une étude montre que les zones humides ont diminué de 6 % en quinze ans dans le monde essentiellement là où la population s'est fortement accrue. La France n'échappe pas à ce constat. La surface des zones humides (marais, lagunes, marécages et tourbières) a diminué de 6 % en quinze ans (1993-2007) sur l'ensemble du globe.

En cause, les très importantes augmentations des populations ces dernières années. Journée mondiale des zones humides, réservoirs biologiques. Zones humides dans le monde : 3 questions à Bertrand Sajaloli.