background preloader

Lecture en France

Facebook Twitter

Etudes et informations sur la lecture de livres et de presse en France

Epopia. CIM presse: le digital pousse encore les quotidiens, les magazines inquiètent. Cinquième et dernier rendez-vous de l’étude d’audience presse CIM depuis qu’elle prend en compte les plateformes papier et digital pour la lecture.

CIM presse: le digital pousse encore les quotidiens, les magazines inquiètent

Les données publiées aujourd’hui, et passées sous la loupe de Space, correspondent à un terrain effectué à cheval sur 2014 et 2015. Nous disposons donc maintenant de trois fois douze mois consécutifs d’étude : on peut étudier de larges variations annuelles, quand elles dépassent les marges d’erreur usuelles de ces types d’enquête. Et nous disposons également de trois données annuelles sur l’audience du cinéma. « Ni catastrophique ni euphorique, cette CIM presse suscite – comme d’habitude – quelques interrogations.

Elle est en plus appelée à durer car le scénario de la suite est encore à écrire, » résume Bernard Cools, Deputy General Manager de Space. Il identifie cinq tendances dans les nouvelles informations – détaillées ci-dessous, après le point méthodo: Cinquième et dernière publication pour la presse 1. 2. 3. 4. 5. Qui achète et qui lit la presse en numérique ? Cette page provient du site La presse magazine.

Qui achète et qui lit la presse en numérique ?

Elle a été imprimée le à . L'original est disponible en ligne à l'adresse suivante : Qui achète et qui lit la presse en numérique ? Harris Interactive a cerné l’acheteur de presse numérique à travers une étude, qui a été présentée à la Journée de la Presse Magazine. Réalisée auprès des Internautes, elle étudie pour la première fois en France l’acheteur de presse numérique. 59% des internautes intéressés par la lecture numérique se déclarent prêts à payer pour des contenus. Autre bonne nouvelle montrant que la réflexion autour de modèles économiques payants reste pertinente : 59% des internautes qui se déclarent intéressés par la lecture numérique se déclarent même prêts à payer pour des contenus. « Alors que l’information sur le net est très souvent gratuite, cela a été un effet de surprise, commente Aurélie Gibiat, car 59 % c’est un chiffre important, même pour du declaratif !

ACPM Observatoire 2016 NCour. Observatoire : la Présentation – L'observatoire – ACPM. Communiqu%C3%A9 ACPM ONE ONE GLOBAL 07.04. Les Français et la lecture: à la recherche du temps. Amusant comme chaque année, en septembre, la rentrée littéraire est annoncée : avec tambours et trompettes, près de six cents romans sortent en quelques semaines.

Les Français et la lecture: à la recherche du temps

L’offre est là. Mais en face ? C’est une réalité incontestable, les Français lisent de moins en moins : 5 h 45 par semaine en moyenne en 2010, 5 h 20 aujourd’hui. En cinq ans, nous avons perdu vingt-cinq minutes hebdomadaires de temps de lecture. Diable, à ce rythme-là, dans cinquante ans, on y passera tout au plus une bonne heure dans la semaine ! Une analyse que ne partage pas entièrement Vincent Montagne. « Lire un livre, c’est exigeant, c’est long, par définition, plusieurs heures, c’est un continuum dans le temps, dit le président du Syndicat national de l’édition (SNE). La preuve que l’érosion n’est pas inéluctable... quand les best-sellers sont là. C’est donc des gros tirages que le livre tirera son salut ? Nicolas Cour : le numérique, levier de reconquête de l'audience. L'Alliance pour les chiffres de la presse et des médias (ACPM), née de la fusion entre Audipresse et l'OJD, publie les résultats 2015 des études One (audience print) et One Global (print et numérique).

Nicolas Cour : le numérique, levier de reconquête de l'audience

Nicolas Cour, DG Audience, analyse les tendances de l'année et aborde les projets à venir. Quels sont les principaux enseignements des études One et One Global 2015 ? Nicolas Cour : Si l'audience print continue de baisser (-3,1 %), l'audience globale des marques de presse progresse de 4 %, ce qui constitue une belle performance. La presse papier reste puissante en audience et pour la publicité, mais on voit à quel point le numérique est devenu un levier pour partir à la conquête ou à la reconquête de l'audience. Notamment chez les jeunes, qui utilisent beaucoup le smartphone, et chez les CSP+, très équipés en supports mobiles. Les Français et la lecture - Études et rapports du CNL - Ressources. Les Français et la lecture. Les principaux enseignements de ce sondage :

Les Français et la lecture

Les supports mobileset la presse - Dossier : Médias. L'audience globale des marques de presse a progressé de 4 % en 2015, selon l'étude One Global de l'ACPM, qui mesure l'audience sur les supports papier et numériques.

Les supports mobileset la presse - Dossier : Médias

La lecture de la presse sur les supports numériques est désormais bien ancrée dans les usages. Selon les résultats de l'étude One Global de l'Alliance pour les chiffres de la presse et des médias (ACPM), plus de deux tiers des Français (70% soit 36,1 millions de personnes) consultent au moins une marque de presse en version digitale (ordinateur, tablette ou mobile). De plus en plus de lecteurs passent d'un mode de lecture à l'autre, en fonction du moment de la journée et du device qu'ils ont à leur disposition. Un lecteur peut en effet lire son quotidien papier le matin, être alerté de l'actualité sur son smartphone pendant la journée, approfondir un sujet sur son ordinateur au bureau, revenir sur un article le soir sur sa tablette...

Les lectures sur papier ne représentent plus que 51 % des lectures.