background preloader

Alexixandre

Facebook Twitter

Comment optimiser le bonheur au travail ? - Etre heureux au travail est aujourd’hui au centre des préoccupations.

Comment optimiser le bonheur au travail ? -

Cette recherche du bonheur engendre la rédaction de nombreux articles et livres, qui se décrivent comme des guides à cette quête du plaisir, « du bonheur tout en travaillant ». L’employeur, mais aussi le salarié, se retrouvent alors tout deux perdus dans cette marée de conseils, de techniques, de méthodes. Quelles sont donc les bonnes méthodes à adopter par l’employeur pour rendre son salarié heureux ? Pour commencer, nous pouvons nous demander pourquoi accordons-nous tant d’importance au bonheur des salariés ces derniers temps ? Pourquoi un tel engouement autour de cette « soif de bonheur » ? En réalité, il a été prouvé scientifiquement qu’un salarié heureux serait un salarié plus performant dans son travail. Par ailleurs, l’Institut Gallup, dans son étude sur l’engagement au travail, prouve (en moyenne) que : 7 secrets pour assurer le bonheur au travail. Pourquoi devrions-nous nous soucier du bonheur au travail de nos employés?

7 secrets pour assurer le bonheur au travail

N’y-a-t-il pas des enjeux plus importants tels que les ventes, le marketing, la finance et les opérations? La réponse est simple: ces enjeux seront optimisés si, et seulement si, les employés qui occupent ces fonctions sont heureux dans l’accomplissement de leur travail. Bonheur : Définition philosophique. Qu’est ce que le bonheur ?

Bonheur : Définition philosophique

Le bonheur est un état de satisfaction complète caractérisé par sa stabilité et sa durabilité. Il ne suffit pas de ressentir un bref contentement pour être heureux. Travailler pour être heureux ? - Le bonheur et le travail en France. Acheter ce livre avec alapage.com L'ouvrage : Fruit d'une vaste enquête menée par une équipe de sociologues dirigée par Christian Baudelot et Michel Gollac, en partenariat avec l'INSEE et la DARES, cet ouvrage vaut non seulement par l'analyse des rapports entre bonheur et travail mais également par ce qu'il nous restitue de la démarche sociologique.

Travailler pour être heureux ? - Le bonheur et le travail en France

Au moins deux difficultés sont d'emblée posées dans l'exploration des relations entre bonheur et travail. La première porte sur la définition des termes. Si la réalité du travail est relativement simple à désigner, celle du bonheur est plus insaisissable. En première approche, les auteurs confirment l'idée assez largement acceptée qu'il y a plus de bonheur par le travail à mesure que l'on s'élève dans la hiérarchie sociale, le niveau des diplômes et l'échelle des salaires.

Analysant les résultats de leur enquête, les auteurs nous apprennent par exemple que le sentiment d'exploitation n'est plus un "privilège ouvrier". Le bonheur au travail, utopie ou réalité ? Les employés d'aujourd'hui sont en quête du parfait équilibre au travail, et veulent à tout prix chasser le stress.

Le bonheur au travail, utopie ou réalité ?

Un idéal impossible à atteindre ? CR enquete bonheur au travail. Le bonheur au travail, c'est possible. Le bonheur au travail, c'est possible Aujourd'hui, combien de salariés peuvent se targuer d’être heureux sur leur lieu de travail ?

Le bonheur au travail, c'est possible

Pas assez si l’on considère les 31% de salariés qualifiés "d’activement désengagés" par leur travail. En d'autres termes, leur entreprise leur inspire un sentiment négatif. Le bonheur au travail, ça existe ! du 24 février 2015 - France Inter. Il existe des entreprises où le bonheur des salariés est un objectif qui compte !

Le bonheur au travail, ça existe ! du 24 février 2015 - France Inter

Arte propose ce soir une immersion dans le monde merveilleux du « bonheur au travail ». C’est un documentaire qui donne le sourire ET qui fait réfléchir sur l’organisation du travail . En France, aux États-Unis, en Allemagne ou encore en Inde, Martin Meissonnier vous emmène dans les entreprises dites « libérées » : celles qui ont mis un grand coup de pied dans la hiérarchie pyramidales.

Le principe : faire confiance à ceux qui font, et ne pas multiplier les contrôles, les « reporting », l’évaluation des salariés. Supprimer les « bullshit jobs » (l’expression de l’anthropologue David Graeber), les « emplois à la con », ceux qui ne servent à rien. Quelle est la recette du bonheur au travail ? Il y en a beaucoup, évidemment. Autre exemple en France : la société Favi, qui fabrique des pièces automobiles.

Les administrations publiques, aussi, sont concernées . Le bonheur, source de performance. Lorsque la situation économique se tend, des notions comme l’épanouissement au travail tendent à passer au second plan.

Le bonheur, source de performance

Et cela semble bien naturel : la priorité ne doit-elle pas aller à la performance ? Attention, alertent les neuroscientifiques. Cette approche repose sur une compréhension erronée de la relation entre bonheur et performance. Les salariés heureux sont les plus productifs De nombreuses études ont établi une forte corrélation entre le degré de bonheur des salariés et leur contribution économique à l’entreprise. Il en ressort que les salariés qui se sentent heureux sont plus productifs, ont de meilleures performances commerciales, et sont meilleurs managers. De plus, ce phénomène est contagieux : l’humeur des dirigeants et des managers a un impact direct sur leurs équipes.


  1. alexixandre Sep 13 2016
    mais carrément, c'est trop chouette
  2. lucasfx Sep 13 2016
    mdr il est trop bien ce réseau sociaux mdr
  3. alexixandre Sep 13 2016
    arete t'es connerie je recois tout du coup ^^