background preloader

AGATHE

Facebook Twitter

Exposition Les Femmes dans la Résistance et dans la Déportation - Mairie 1er arrondissement  - Culture Ville de Lyon.

Français

La Dispute : podcast et réécoute sur France Culture. Entretien avec Medhi Angot, danseur-globe-trotter. Vous vous êtes fait connaître du grand public dès l’Ecole de danse grâce au documentaire de Jérôme Laperrousaz A l’Ecole des étoiles, où l’on vous voyait triste de n’être pas engagé dans le corps de ballet de l’Opéra de Paris.

Entretien avec Medhi Angot, danseur-globe-trotter

Comment ça s’est passé pour vous ensuite, comment avez-vous surmonté cet «échec» - qui n’a pas été vraiment un échec, puisque vous êtes allé à l’English National Ballet? Quand on est élève à l’Ecole de danse, est-on préparé à faire carrière ailleurs qu’à l’Opéra de Paris? Quand on a été pendant sept ans à l’Ecole de danse, avec l’espoir d’intégrer le ballet de l’Opéra de paris, alors forcément, quand vous ne voyez pas votre nom sur la feuille, je pense que pour un jeune adolescent de dix-sept ans, c’est un peu comme si votre monde s’écroulait.

Donc, oui, ça a été assez dur, ça a été même très dur, les premières années. Mais avec le temps, on s’y fait… On vous en reparle souvent de ce film? Oui, voilà. Allemagne, l’art et la nation – La Kinopithèque. Jean-Baptiste Péretié, 2013 (France) Un documentaire qui retrace l’histoire de la nation allemande à travers les différents mouvements artistiques de 1800 à 1939 en 52 minutes est-il possible ?

Allemagne, l’art et la nation – La Kinopithèque

C’est ce que tente Jean-Baptiste Péretié avec les éditions Arte dans un film simple et captivant réalisé à l’occasion de l’exposition du Louvre « De l’Allemagne 1800-1939 » (mars-juin 2013). Bien sûr, les thèmes abordés, romantisme, expressionnisme, dadaïsme, « art dégénéré » ou art nazi, mériteraient un développement en soi d’une heure ou deux chacun. Mais, de Napoléon à Hitler, de Friedrich à Lanzinger, ces 52 minutes constituent une première approche très claire sur le sujet. Fenêtre sur cour - Transmettre le cinéma.

Un homme regarde et attend, pendant que nous regardons cet homme et attendons ce qu’il attend ».

Fenêtre sur cour - Transmettre le cinéma

C’est ainsi que Claude Chabrol et Eric Rohmer ont défini dans leur livre consacré à Alfred Hitchcock l’intrigue de Fenêtre sur cour. L’attente passionnée et passive dans laquelle se trouve le héros et le fait que, sauf à un moment, la caméra adopte constamment son point de vue, permettent de voir dans le film une métaphore du cinéma en général et de la relation du spectateur à l’écran.

(Réflexion développée par Jacques Lourcelles dans le Dictionnaire du cinéma, édition Robert Laffont, 1992). Le héros et le spectateur, tous deux immobiles, s’attachent de plus en plus au microcosme humain qui leur est offert. Les cinéastes Claude Chabrol et Eric Rohmer ne sont pas les seuls à avoir analysés le film de Hitchcock, puisque François Truffaut y consacre aussi une partie dans son livre Les Films de ma vie. Ciné-club :Les 10 moyens de la mise en scène. Yahoo. Bruno Curatolo, François Marcot (éd.), Écrire sous l'Occupation. Du non-consentement à la Résistance. France-Belgique-Pologne 1940-1945. Au croisement de la littérature et de l’histoire, Écrire sous l’Occupation vient confirmer le dynamisme fécond des approches pluridisciplinaires, qui permettent d’élargir les questionnements tout en renouvelant, de manière spectaculaire, les sources disponibles constamment réinterrogées.

Bruno Curatolo, François Marcot (éd.), Écrire sous l'Occupation. Du non-consentement à la Résistance. France-Belgique-Pologne 1940-1945

Comment ont été vécues, à travers l’acte d’écriture, les années d’occupation par les individus, engagés ou non, les groupes ou les différentes organisations clandestines en France, en Belgique ou en Pologne ? Et quelles fonctions, quels investissements cette écriture a t-elle pu endosser ? Quelles réalités multiples des temps de guerre donnent-elles à voir ? L’ouvrage est sous-tendu par une question lancinante : que peut l’écriture face à une réalité devenue déréalité ? La première partie (« L’écriture intime ») inscrit l’acte d’écriture dans l’émotion intime et l’intériorisation de la guerre par les individus, comme si le monde en guerre se réfractait dans l’effort de mise en texte. Doc00143. Concours National de la Résistance et de la Déportation. Ac académie de versailles - Yahoo Search - Actualités.

Concours national de la résistance et de la déportation 2011-2012. Une double opposition à la fois aux autorités d'occupation et au gouvernement de Vichy Télécharger piste de réflexion au format pdf.

Concours national de la résistance et de la déportation 2011-2012

De 1940 à 1944, résister par la littérature et l'art consiste à exprimer une double opposition à la fois aux autorités d'occupation et au gouvernement de Vichy. Les libertés fondamentales sont supprimées, la liberté d'expression n'existe plus, la démocratie n'est plus qu'un souvenir.Les créateurs réfractaires à la servitude subissent des contraintes qu'ils ressentent comme d'autant plus mortifères que la culture constitue un enjeu essentiel à la fois pour la « Révolution nationale » de Pétain et pour les représentants du IIIème Reich. I Les contraintes : Elles sont à la fois d'ordre politique, administratif et matériel.Tant les autorités occupantes que le gouvernement de Vichy s'efforcent de contrôler tous les moyens d'expression, et de les asservir à leurs objectifs, en y investissant des efforts importants . 1) Le contrôle politique :

222. L'Ouest en mémoire. Parcours thématique Fabien Lostec et François Lambert Introduction " Les passions, en Bretagne, sont fortes.

L'Ouest en mémoire

Résister sans violence à l’occupant allemand. 1C’est dans un contexte tendu que les Allemands prennent possession de la banlieue, en raison du siège de Paris.

Résister sans violence à l’occupant allemand

Commence une occupation militaire et administrative. Un gouverneur dicte des ordres à des préfets et sous-préfets nommés à la place des fonctionnaires indigènes. Ces administrateurs jouent la carte de la décentralisation des pouvoirs locaux, transformant les maires en agents de l’occupant. Yahoo. Yahoo. Concours National de la Résistance et de la Déportation. LYCEE JEAN LURCAT - Résister par l'art et la littérature.

1984. 1984, c'est maintenant ! FIGAROVOX- De la mise sur écoute généralisée à la fabrication d'un homme nouveau échappant à tout déterminisme, les prophéties de George Orwell dans le roman d'anticipation 1984 n'ont jamais eu autant d'actualité.

1984, c'est maintenant !

La réalité a même dépassé la fiction dans une France plus orwelienne que jamais. Jean-David Sichel est juriste. 1984, le célèbre livre de George Orwell est le plus souvent cité pour deux de ses terrifiantes anticipations. D'abord, la société de surveillance généralisée dont on peut dire qu'elle est aujourd'hui advenue: écoutes téléphoniques hors de contrôle, profilage numérique, déclenchement de webcams à distance, télésurveillance, transparence à outrance.

«Ce fut la fin de la vie privée»: nous y sommes. Ensuite la novlangue, dont le but assumé, via la dénaturation et la destruction fanatique du vocabulaire, est de rendre impossible le crime par la pensée car «il n'y aura plus de mot pour le dire». C'est le pourquoi que comprendra Smith avant de disparaître. Histoire des arts - Fenêtre sur cour d'Alfred Hitchcock - La p@sserelle -Histoire Géographie-

Pour l’épreuve d’Histoire des arts, vous avez été nombreux à choisir « Fenêtre sur cour », un film du cinéaste Alfred Hitchcock.

Histoire des arts - Fenêtre sur cour d'Alfred Hitchcock - La p@sserelle -Histoire Géographie-

Réalisé en 1954, cette œuvre est considérée comme une pièce maîtresse de sa filmographie. Le maître du suspense convie deux de ses acteurs fétiches (Grace Kelly et James Stewart) pour une partie de cache-cache où se mêlent voyeurisme et relations amoureuses. Pour en savoir plus, le CNC (Conseil national du Cinéma et de l’image animée) a mis en ligne un dossier pédagogique passionnant sur Fenêtre sur cour et sur Hitchcock. Collège au cinéma - Fenêtre sur cour d'Alfred Hitchcock. Collège au cinéma - Fenêtre sur cour d'Alfred Hitchcock. Histoire des arts - Fenêtre sur cour d'Alfred Hitchcock - La p@sserelle -Histoire Géographie- Collège au cinéma - Fenêtre sur cour d'Alfred Hitchcock.

Histoire des arts - Fenêtre sur cour d'Alfred Hitchcock - La p@sserelle -Histoire Géographie- Histoire des arts - Fenêtre sur cour d'Alfred Hitchcock - La p@sserelle -Histoire Géographie- 1984, c'est maintenant ! 1984. COURS PROF STRAVINSKY 1. Le temps d’une danse - Edition française. Dans les années soixante, Rina Schenfeld, venue rejoindre les bancs de la célèbre école Julliard de New York, croise le chemin de Pina Bausch, jeune danseuse allemande.

Le temps d’une danse - Edition française

Un lien unique se noue alors entre Rina et Pina, deux femmes aux destins exceptionnels. Les danseuses partagent un amour inconditionnel de la danse, et conservent une relation privilégiée au fil du temps. « Notre amitié était presque mystique », confie Rina Schenfeld, avec émotion. Rina ne cache pas l’admiration qu’elle porte à l’égard de Pina. « Elle était exceptionnelle. C’était un véritable génie », poursuit-elle. Pina Bausch décède en 2009 d’un cancer foudroyant. Communique de presse pina bausch web. COMPANYIA PINA BAUSCH (2008-09) Fen�tre sur cour. HDA – FICHE METHODE ANALYSE D’UN FILM. Partie 1 : L'OEUVRE ET SES CARACTÉRISTIQUES (1 minute) Partie 2 : ANALYSE D'UN EXTRAIT (2 minutes) (à préparer sur une clé USB pour l'oral : penser à mettre une photo représentative de la scène dans le dossier) Analyse des techniques d'un moment important de l'oeuvre :

Fenêtre sur cour. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Fenêtre sur cour (Rear Window[1]) est un film américain à suspense produit et réalisé par Alfred Hitchcock pour la compagnie Paramount Pictures. Tourné du 23 novembre 1953 au 13 janvier 1954[2] aux studios Paramount à Los Angeles, il est sorti en août 1954 aux États-Unis et le 1er avril 1955 en France. Il a été présenté à la Mostra de Venise de 1954. Le film, écrit par John Michael Hayes d'après la nouvelle It Had to Be Murder[3] de Cornell Woolrich sous le pseudonyme de William Irish, met en scène James Stewart dans le rôle d'un photographe qui, à la suite d'un accident, se retrouve en chaise roulante et passe son temps à observer ses voisins, dont il commence à soupçonner l'un de meurtre. Grace Kelly joue le rôle de la petite amie de Stewart, Thelma Ritter celui de son infirmière, Wendell Corey un détective, et Raymond Burr le voisin suspect.

Musique et propagande fiche prof.

HISTOIRE DE L'ART