background preloader

Albanemb1

Facebook Twitter

Total réduira de 30% ses dépenses d'exploration en 2015. Le groupe pétrolier français Total prévoit de réduire de 30% ses dépenses d'exploration cette année face au recul marqué des cours du baril de pétrole qui pénalise les entreprises du secteur, déclare son PDG Patrick Pouyanné dans un entretien accordé au quotidien Le Monde. /Photo prise le 21 octobre 2014/REUTERS/Charles Platiau Le groupe pétrolier français Total prévoit de réduire de 30% ses dépenses d'exploration cette année face au recul marqué des cours du baril de pétrole qui pénalise les entreprises du secteur, déclare son PDG Patrick Pouyanné dans un entretien à paraître ce vendredi dans Le Monde.

Selon des extraits de l'interview mis en ligne sur le site internet du quotidien, le dirigeant confirme qu'il dévoilera au printemps une réorganisation des activités de raffinage du groupe en France, tout en réaffirmant qu'elle n'inclura pas de licenciements. Pour faire face à la baisse du baril, le PDG souligne que le groupe prévoit de réduire de 30% ses dépenses d'exploration. Total va tailler massivement dans ses dépenses en 2015. Total vise 1,8 milliard d'euros de réductions de coûts. Coûte que coûte, Total veut augmenter la rentabilité de ses activités et atteindre son objectif de flux trésorerie (différence des recettes et des dépenses) pour 2017.

Le groupe espère générer un flux (disponible avant dividende) de 11,6 milliards d'euros en 2017. Ainsi, l'entreprise pétrolière française a annoncé lundi 22 septembre son intention de réduire ses coûts opérationnels de 1,6 milliard d'euros d'ici à 2017. En outre, Total compte céder pour 7,8 milliards d'euros d'actifs sur la période 2015-2017, après avoir réalisé un programme de 12 à 15,5 milliards d'euros en 2012-2014. Du côté des investissements, la baisse continue, mais à un rythme moins soutenu. Les investissements organiques du groupe devraient s'élever à 20 milliards d'euros en 2014 et 2015, puis à 19,4 en 2017, après un pic de 21,8 milliards atteint en 2013.

Croissance moins rapide que prévu Le groupe connaît une croissance de sa production moins rapide que prévu. "Pas de plan social", assure Total. Le courant ne passe plus entre Total et ses actionnaires salariés. C'est une drôle d'histoire qui secoue le géant pétrolier. Total assigne aujourd'hui un de ses salariés devant le tribunal de grande instance de Nanterre, l'accusant de ne pas avoir respecté les règles de fonctionnement du fonds commun de placement d'entreprise (FCPE), où sont logées les actions détenues par le personnel. Il lui réclame 44.000 euros de dommages et intérêts. Derrière des considérations qui peuvent paraître assez techniques, les enjeux sont énormes et la décision pourrait faire jurisprudence.

Avec 3 % du capital mais 6 % des droits de vote, grâce à des mécanismes de droit de vote double, le FCPE Total Actionnariat France est en effet l'un des premiers blocs d'actionnaires du groupe. Lors des assemblées générales, il représente pas loin de 10 % des votes, compte tenu de l'abstention. Résultat, ces résolutions ont été adoptées avec moins de 60 % des voix et plus d'un tiers de vote contre.

Une politique RH favorisant l’épanouissement des salariés. Une volonté de garantir l’équilibre social et humain Dans la mise en œuvre de sa politique de Ressources humaines, Total s’engage pour : L’égalité des chances et la diversité. Nos recrutements sont ouverts à tous les candidats, sans distinction de genre, handicap, formation, origine ou culture.La mobilité interne, qui permet à chacun de nos collaborateurs de se former et d’évoluer en permanence au sein du Groupe, en changeant de poste, de métier, de pays.L’équité, grâce à une politique de rémunération individualisée, une couverture sociale de référence et une politique avancée d’actionnariat salarié.La responsabilité, car l’éthique, la sécurité et le respect de l’autre sont au cœur de nos préoccupations dans l’accompagnement de nos collaborateurs tout au long de leur carrière.

Des équipes Ressources humaines à l’écoute des collaborateurs Les équipes RH s’emploient à donner à chacun les moyens d’optimiser son parcours au sein du Groupe. Il s’agit pour le Groupe de : Total signe un accord assurant des garanties sociales à tous ses salariés. Total signe un accord assurant des garanties sociales à tous ses salariés Davos (Suisse) - Le géant pétrolier français Total a signé jeudi à Davos un accord avec la fédération syndicale IndustriALL pour assurer certaines garanties sociales à tous ses salariés dans le monde. Cet accord a été signé par le patron de Total Patrick Pouyanné et le secrétaire général d'IndustriALL Jyrki Raina, en présence de Guy Ryder, directeur général de l'Organisation internationale du travail (OIT), a constaté l'AFP. Il a comme objectif de donner un standard minimal au dialogue social dans l'entreprise, mais aussi des garanties pour l'ensemble des travailleurs dans le monde entier, en matière de sécurité au travail, d'assurance-décès par exemple, ou bien en matière de diversité, comme les congés maternité, a déclaré à l'AFP M.

Pouyanné, précisant qu'il toucherait à peu près 100.000 salariés présents dans près de 130 pays. Nous sommes très fiers de cet accord, a déclaré M. En paraphant l'accord, M. Fz/LyS. Une stratégie de croissance durable pour répondre aux défis énergétiques. La mission de Total consiste à agir de manière responsable pour permettre au plus grand nombre d’accéder à l’énergie dans un monde où la demande ne cesse de croître, en s’appuyant sur trois piliers fondamentaux : En tant qu’Energy Company, notre stratégie repose aussi sur un modèle intégré, qui tire parti des synergies entre nos différentes activités et nos domaines d’expertise.

Total est en effet l’une des premières compagnies pétrolières internationaleset un acteur mondial du gaz et de la pétrochimie. Nous misons aussi sur le solaireet la biomasse pour préparer l’avenir énergétique. Total développe ses activités avec un objectif de performance durable, en mettant l’accent sur l’investissement et sur l’acceptabilité de ses opérations. Le Groupe suit plusieurs axes stratégiques : Total est l’actionnaire principal de SunPower, un leader mondial de l’énergie solaire SunPower constitue désormais la pierre angulaire de l'engagement de Total dans le secteur de l’énergie solaire. Une organisation qui favorise les synergies entre secteurs d’activité. Cap sur la diversité et l’ouverture. Nous nous appuyons sur des valeurs fortes Notre objectif est de favoriser l’épanouissement professionnel de chacun.

C’est pourquoi notre politique de ressources humaines se fonde sur quatre piliers essentiels : la diversité des profils, des cultures et des formations, qui permet de croiser les points de vue pour mieux anticiper les évolutions d’un monde globalisé ;la mobilité vers de nouveaux postes, secteurs ou pays, pour permettre à nos collaborateurs d’évoluer à la hauteur de leurs ambitions ;l’équité, qui repose sur une rémunération individualisée, une couverture sociale de référence et une politique avancée d’actionnariat salarié ;la responsabilité, à travers les actions que nous menons chaque jour dans le monde, dans un souci permanent d’éthique, de sécurité et de développement durable.

Notre processus de recrutement est simple et transparent Dès notre 1ère rencontre avec un candidat, nous créons une ambiance propice au dialogue, et communiquons sur nos valeurs. Des actions concrÈtes. La performance sociale. Les chiffres-clés de notre Groupe. Le Comité Performance Groupe, une vision d’ensemble des secteurs de Total. Nos valeurs et notre éthique de travail. Promouvoir la santé individuelle et collective.

Informer, sensibiliser Nous avons pour objectif de promouvoir les comportements garants d’une bonne santé. Nos actions de sensibilisation portent principalement sur : les maladies infectieuses (Sida, paludisme) et les maladies virales émergentes (grippe aviaire, grippe A) ;les addictions (tabagisme, alcoolisme) ;la prévention de l’obésité et des maladies cardiovasculaires. Dans certains cas, nous pouvons être amenés à mettre en œuvre des actions d’accompagnement, par exemple pour les personnes souhaitant arrêter de fumer. Contribuer à faire progresser la recherche médicale Pour faire progresser la lutte contre les maladies, la prévention n’est malheureusement pas suffisante.

La Fondation Total renforce son soutien à l’Institut Pasteur La création de la chaire Françoise Barré-Sinoussi. Soigner nos collaborateurs, partout dans le monde Programmes de recherche, de prévention et de formation Lutte contre les pandémies Lutter contre le Sida Quelques exemples Au Cameroun En Angola Au Maroc. Communication Financière - Total. Total (entreprise) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Total. Total SA Total est certifiée ISO 9001, ISO 14001 et MSI 20000. Total possède en France plus de 4 300 stations-services sous les noms de Total, Total access, Elf, ELAN[8] et AS24 (pour les poids lourds).

Le 24 mars 1924, une assemblée générale constitutive donne naissance à la Compagnie française des pétroles. En 1929 la CFP est introduite en bourse. La CFP distribue le pétrole qu'elle raffine sous la marque TOTAL lancée le 14 juillet 1954, associée à un logo qui utilise les trois couleurs nationales[12]. En 1961 la compagnie découvre des gisements offshores au Gabon. Total - Compagnie française de distribution (Total-CFD, filiale de la CFP) et Desmarais frères fusionnent en 1965, alors que Desmarais était déjà actionnaire et songeait à racheter la CFP. En 1982, le 1er forage en eaux profondes (1 714 m) est réalisé en Mer Méditerranée. En 1986, Total ouvre la première station-service automatique en France.