background preloader

Fixation et régression

Facebook Twitter

Mécanismes de défense du Moi : Fixation et Régression. Définitions : (Larousse) Fixation : Persistance d’un attachement à une personne ou à une situation liée au passé et disparue, entraînant des satisfactions narcissiques régressives.

Mécanismes de défense du Moi : Fixation et Régression

Régression : Retour du sujet à un état antérieur de sa vie libidinale par suite de frustrations. Approche des deux notions La fixation est selon S. Freud un attachement excessif à une personne, un objet ou une représentation inconsciente, donatrice de plaisir . Il insiste plus précisément, dans le cas de la fixation d’une tendance, sur le fait que celle-ci s’attarde à une phase déterminée du développement psycho-sexuel.

Fixation et régression. La Régression et la Fixation. Ce papier consiste en une synthèse des concepts de "régression" et de "Fixation" réalisée dans le cadre de mes études (1ère année de licence de psychologie) Il m’a semblé nécessaire, avant de définir les notions de fixation et de régression, de revenir rapidement sur les différents stades de développement de l’enfant car au cours de mes recherche, j’ai pu constater qu’il en était souvent question.

La Régression et la Fixation

Les stades psychosexuels sont le reflet durant l’évolution de l’enfant de sa recherche du plaisir et de la prise de conscience croissante des limites sociales de cette quête. A chaque âge, la libido est centrée sur une région particulière du corps appelée zone érogène. stade oral: environ pendant les 18 premiers mois. Les enfants explorent le monde par la bouche.stade anal: de 2 à 3 ans. La fixation Définition Dans la théorie psychanalytique, on parle de fixation de la libido lorsque celle-ci s’attarde à l’un des stades (oral, anal, phallique) du développement psychsexuel. Le Paradoxe de la Régression  Un Article précédent présentait la régression comme un mécanisme de défense du Moi visant à protéger la psyché en la décalant à un stade antérieur de développement.

Le Paradoxe de la Régression 

Le point de vue abordé postulait en ce retour en arrière, le signe d'un dysfonctionnement psychique. D'autres point de vue présentent la régression sous un aspect plus favorable. Quand reculer pour mieux sauter s'impose, la régression ne devient-elle pas progression? RÉGRESSION, psychologie et psychanalyse. En psychologie expérimentale, le terme de régression désigne le processus par lequel, dans certaines circonstances (situations conflictuelles ou anxiogènes, hypnose), le comportement qui est habituel dans une situation donnée fait place à un comportement qui est caractéristique d'un stade de développement antérieur ou correspondant à un répertoire d'activités acquises dans le passé de l'individu, mais remplacées progressivement par des activités plus adaptées.

RÉGRESSION, psychologie et psychanalyse

La notion de régression est liée à l'idée d'une hiérarchie des instances contrôlant les différents niveaux d'activité : elle correspond alors au processus par lequel le contrôle de l'activité est transféré d'une instance supérieure à une instance inférieure. Dans la pratique, on se réfère surtout aux deux premières acceptions du terme. La régression temporelle définit toutes les formes que peut revêtir le retour, chez l'adulte, de sentiments et d'attitudes infantiles.

Jean-François RICHARD. Fixation au trauma ; résurgence, élaboration. La Régression et la Fixation comme mécanismes de défense. Notion métaphorique pour certains psychanalystes, la régression est introduite par Sigmund FREUD dès L'interprétation des rêves (1900).

La Régression et la Fixation comme mécanismes de défense

"La régression est sans doute, partout où elle se manifeste, un effet de la résistance qui empêche la pensée d'accéder à la conscience par la voie normale (...). " Qu'est-elle pour lui? Dans un processus psychique comportant un sens de parcours ou de développement, on désigne par régression un retour en sens inverse à partir d'un point déjà atteint jusqu'à un point situé avant lui (ce qui ne fait que traduire un sens littéral).

Prise au sens topique, la régression s'opère, selon Sigmund FREUD, le long d'une succession de systèmes psychiques que l'excitation parcourt normalement selon une direction donnée. Dans son sens temporel, la régression suppose une succession génétique et désigne le retour du sujet à des étapes dépassées de son développement (stades libidinaux, relations d'objet, identifications, etc.). « Quand on ne la trouble pas... » Essai sur la régression. La régression thérapeutique. La régression, la progression défensive. Accessiblité Une question ?

La régression, la progression défensive

Espace personnel Recherche avancée Aucun mot recherché, veuillez saisir un terme. Fermer Accueil Consultation Revue française de psychanalyse (Paris) Informations détaillées Notice complète. Réflexions sur la régression et l'antirégression. Accessiblité Une question ?

Réflexions sur la régression et l'antirégression

Espace personnel Recherche avancée Aucun mot recherché, veuillez saisir un terme. Fermer Accueil Consultation. La régression comme « organisateur » de l'économie psychosomatique ! Accessiblité Une question ?

La régression comme « organisateur » de l'économie psychosomatique !

Espace personnel Recherche avancée Aucun mot recherché, veuillez saisir un terme. Fermer Accueil Consultation Revue française de psychanalyse (Paris) Informations détaillées Notice complète.

Livres