Actualité articles - Guillaume d'Ockham

Facebook Twitter

La logicisation de la démonstration chez Ockham. - François Loiret Blog. Se connecter François Loiret Blog Philosophie Ce post n'existe pas ou n'est disponible que pour les amis.

La logicisation de la démonstration chez Ockham. - François Loiret Blog

Compteur visiteurs Total des pages vues aujourd'hui: Pages vues aujourd'hui: Total des visiteurs: Visiteurs aujourd'hui: A propos de ce blog Plan du site Nuage de tag blog.de blog.co.uk blog.fr Plan du site blog.fr Le contenu de ce site wed appartient à une personne privée, blog.fr n'est pas responsable du contenu de ce site.

La nouvelle doctrine de la supposition chez Ockham - François Loiret Blog. Se connecter François Loiret Blog Philosophie Ce post n'existe pas ou n'est disponible que pour les amis.

La nouvelle doctrine de la supposition chez Ockham - François Loiret Blog

Compteur visiteurs Total des pages vues aujourd'hui: Pages vues aujourd'hui: Total des visiteurs: Visiteurs aujourd'hui: A propos de ce blog Plan du site Nuage de tag blog.de blog.co.uk blog.fr Plan du site blog.fr Le contenu de ce site wed appartient à une personne privée, blog.fr n'est pas responsable du contenu de ce site. Rasoir d'Ockham. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rasoir d'Ockham

Le rasoir d'Ockham ou rasoir d'Occam est un principe de raisonnement philosophique entrant dans les concepts de rationalisme et de nominalisme. Son nom vient du philosophe franciscain Guillaume d'Ockham (XIVe siècle), bien qu'il fût connu avant lui. On le trouve également appelé principe de simplicité, principe d'économie ou principe de parcimonie (en latin lex parsimoniae). Il peut se formuler comme suit : Pluralitas non est ponenda sine necessitate« Les multiples ne doivent pas être utilisés sans nécessité. » L'énoncé Entia non sunt multiplicanda praeter necessitatem, littéralement « Les entités ne doivent pas être multipliées par delà ce qui est nécessaire », est une variante souvent attribuée à Guillaume d'Ockham sans cependant qu'il y en ait trace dans ses écrits.

Une formulation plus moderne est que « les hypothèses suffisantes les plus simples sont les plus vraisemblables ». Historique[modifier | modifier le code] Guillamue d'Ockham - Somme de Logique - Chapitre 36. 1285-1347 franciscain (comme mythe errant) Première partie Sémantique des termes Traduit du latin par Joël Biard Après ce qui précède, il nous faut parler des opposés.

Guillamue d'Ockham - Somme de Logique - Chapitre 36

Il faut savoir que le nom « opposés » signifie aussi bien des choses [res], en dehors de l’âme et dans l’âme, que des signes. Mais si nous parlons de l’opposition qu’il y a entre des signes, tels que les concepts, les sons vocaux et les signes écrits, selon les Péripatéticiens le nom « opposés » se prédique aussi bien des termes complexes que des termes simples. Les termes complexes peuvent être opposés de trois façons. [1] Certains en effet sont opposés de manière contradictoire : des propositions ont le même sujet et le même prédicat mais l’une est affirmative et l’autre négative. . [2] Certaines propositions s’opposent comme des contraires : l’universelle affirmative et l’universelle négative.

. [3] Nous n’avons pas de nom qui ait été créé pour le troisième type d’opposition. Anselme [1033-1109. Et il poursuit : Théoricien de la connaissance.