background preloader

Alain_c

Facebook Twitter

Test_fonctionnement_cognitif.pdf (Objet application/pdf) Apprendre à apprendre. L'art de donner l'envie d'apprendre. Socle de Pédagogie, donner l'envie d'apprendre est vraisemblablement un des objectifs les plus difficiles à atteindre en formation. Envie d'apprendre et étymologie du mot "Savoir"... Un peu d'étymologie ne fait jamais mal ... et mon ancienne professeure de latin-grec serait ravie de cette référence de ma part, elle qui m'en a tant voulu d'avoir abandonné les langues mortes en terminale ! Connaissez-vous l'étymologie du mot "Savoir" ? Le mot "savoir" vient du latin SAPERE - "avoir du goût"- "exhaler une odeur" - "sentir par le sens du goût" et, au figuré - avoir du discernement, du jugement, être sage. La Pédagogie, l'Art de donner du goût ?

Pour donner l'envie d'apprendre, le pédagogue pourrait être, en quelque sorte, un cuisinier chargé de relever les saveurs et de délivrer les goûts. Thierry Tournebise est un des auteurs qui a illustré cette métaphore : "La pédagogie est l'art de donner le goût, l'art de relever les saveurs. Pourquoi donner l'envie d'apprendre est-il important ? Apprendre à apprendre : l’accès à l’autonomie. Métacognition - Université du Québec. La médiation pédagogique au service de lamétacognition. Métacognition - Idées ASH. " Si tu donnes un poisson à un homme, il se nourrira un jour, si tu lui apprends à pêcher, il se nourrira toujours. " La métacognition consiste à avoir une activité mentale sur ses propres processus mentaux, c'est à dire " penser sur ses propres pensées ".

Dans le domaine de la psychologie de l'éducation, le terme désigne la composante du savoir d'un individu qui concerne les processus mêmes d'acquisition de ce savoir, en quelque sorte " ce qu'il sait de sa façon d'apprendre ". La métacognition se rapporte à la connaissance qu'on a de ses propres processus cognitifs, de leurs produits et de tout ce qui touche, par exemple, les propriétés pertinentes pour l'apprentissage d'information ou de données... La métacognition se rapporte, entre autres choses, à l'évaluation active, à la régulation et l'organisation de ces processus en fonction des objets cognitifs, ou des données sur lesquelles ils portent, habituellement pour servir un but ou un objectif concret. La métacognition, qu'est-ce que c'est ? Metagognition.com. If you’re trying to use your Google Account and see a message saying your browser's cookie functionality is turned off, it’s likely your browser's cookies are disabled.

You’ll need to turn cookies on to use your Google Account. Google Chrome On your browser toolbar, select More Settings. Near the bottom of the page, select Advanced. Under "Privacy and security," select Content settings. Select Cookies. Turn Allow sites to save and read cookie data on. Learn more about managing your cookies settings in Google Chrome, like how to block third-party cookies. iOS Safari On your phone, tap Settings .

Please see your browser's help resources. Google Chrome On your browser toolbar, select More Settings. On your phone, tap Settings . How enabling cookies helps you Turning cookies on makes it easier for you to browse the web. At Google, we use cookies to improve the quality of our service. Fix problems with cookies If you still have trouble, try clearing your cache and cookies. Share this: Visualiser pour mieux comprendre. Métacognition : des vidéos pour étendre ses connaissances sur son propre fonctionnement. Le processus par lequel une personne prend conscience des stratégies qu’elle utilise pour apprendre est appelé Métacognition. En découvrant comment nous fonctionnons, nous avons plus de chances de pouvoir mettre en place des démarches mentales adaptées.

Vous trouverez dans cet article de nombreuses vidéos pour accompagner les élèves en classe ou les enfants à la maison dans la découverte du cerveau et de son fonctionnement.Comprendre avec l'enfant son propre fonctionnement semble améliorer le processus d'apprentissage. S'efforcer de mettre des mots sur ses démarches lui permettra de s'éveiller à la conscience du "comment on s'y prend pour apprendre à faire cette chose". Ainsi, peu à peu s'élabore chez l'enfant une représentation détaillée des démarches mentales, des démarches affectives et des opérateurs, matières nécessaires à l'exercice de la compétence.

Son apprentissage se construit ainsi sous ses propres yeux et prend sens pour lui (source: Programme Intégré, FédEFoC). La vision. Comment s'exercer à apprendre ? - Infographie. Énigmes. L'émir Abdul Ramaz est un milliardaire saoudien. Il aime tellement le soleil qu'il a fait construire un palais rectangulaire dont les quatre murs sont tous face au sud. Comment est-ce possible ? Comment couper un gâteau (carré, rectangulaire ou rond) en 8 parts avec seulement trois coups de couteau ?

Un jour, en se promenant dans le désert, vous trouvez un homme nu, mort depuis peu avec une paille à la main. Comment s'est-il retrouvé là ? Debout sur une chaise, un œuf frais à la main, sans autre accessoire, je parie que je peux lui faire effectuer une chute de deux mètres de haut sur le carrelage en grès sans le casser. Comment puis-je réussir mon pari ? Qu'est-ce que l'on trouve toujours entre ciel et terre ? Juliette a trouvé Roméo mort dans la cuisine.

Au petit déjeuner, deux fils et deux pères mangent toujours une orange. Mme Bonnefoi ramène son nouveau perroquet chez l'oiseleur. - Cela fait une semaine que je l'ai acheté. . - Pas du tout madame. - Alors, pourquoi ne parle-il pas ? - Ah ! Métacognition et réussite des élèves. Suffit-il de mettre les élèves en activités en classe pour qu’ils s’approprient les savoirs, savoirs faire sur lesquels est construite la séance qui leur est proposée ?

L’analyse ergonomique des situations d’apprentissage scolaire amène à être très réservé dans la réponse. En effet, quels que soient les modalités pédagogiques, les supports didactiques prévus, un constat s’impose : les enseignants n’arrivent pas toujours à atteindre les objectifs visés.Eviter qu’il y ait autant d’élèves en difficultés d’apprentissage, d’élèves en décrochage scolaire voire en refus scolaire, d’élèves en souffrance, d’élèves en danger, c’est bien l’ambition de tous ceux qui oeuvrent dans ce monde complexe de l’Éducation.Que faire devant cette réalité ? Les enseignants tentent de les aider à retrouver le chemin des apprentissages scolaires afin qu’il apprennent les savoirs scolaires que l’Ecole s’engage à leur donner et définissent sur cette base la plupart des activités qu’ils leur proposent. Gagné P. Metacognition : Qu'est-ce que la métacognition.

Décomposition du terme Pour commencer, voyons de quels termes le mot "métacognition" se compose. Cognition : faculté de connaître, acte mental par lequel on acquiert une connaissance, opération cognitive relative à la connaissance. Méta : du grec méta – au delà de – après – qui indique le changement – la postérité, la supériorité, le dépassement. Exemples de la vie quotidienne: Afin d'illustrer le terme de métacognition, et bien comprendre à quoi il se réfère, voici quelques exemples de la vie quotidienne impliquant la métacognition: Monter un meuble implique de regrouper les éléments à assembler, de planifier les tâches (s'occuper d'abord de mettre les vis sur chaque élement, respecter ou pas l'ordre de la notice de montage, mettre toutes les étagères ou juste un certain nombre (s'il y en a), etc).

Pour améliorer ses performances, un sportif fait appel à la métacognition. Les domaines d'application sont donc très vastes. Quelques définitions: Un concept composite Pour résumer Bibliographie. Comment le numérique transforme les lieux de savoirs. Les lieux de savoirs à l’épreuve du numérique Nos principales institutions – musées, bibliothèques, lieux d’enseignement et de recherche – qui sont avant tout des lieux de détention et de stockage des savoirs, issus de la culture de l’écrit et dont la stabilité est légendaire, sont depuis quelques années bousculées, remises en cause par le développement du numérique et plus généralement par la numérisation galopante de notre société.

Bruno Devauchelle, l’auteur de cet essai, pointe du doigt leur accueil frileux et inquiet, une timidité qui non seulement n’a pas remis en cause le fondement même de leur organisation, mais l’a selon lui renforcé. Ainsi, des outils numériques ont été imaginés et développés dans le but de renforcer l’existant en facilitant leur activité de conservation (via la numérisation de leur contenu) ou de mise à disposition au public (grâce à l’informatisation de leur fonctionnement pour gérer les prêts, rendre accessible les catalogues informatisés, etc.).

Pour B. Les problématiques de conception en formation à distance : Logiques et contextes du web (JF Bourdet) 2La question des logiques de conception renvoie à de multiples paramètres : modèles ingénieriques, critères de définition des publics, types de construction curriculaire, types d’instrumentation, modèles de l’apprenance et choix des théories d’apprentissage de référence, cadres stratégiques de développement dans un contexte institutionnel, modèles sociaux de la formation et habitus éducatif. 3Il est donc possible, dans un premier temps de croiser ces différents éléments afin de pondérer leur portée ; ce qui ferait de la logique de conception d’un dispositif une praxéologie, un arbitrage entre vecteurs de force centripète, étant entendu qu’il est impossible de satisfaire autant de paramètres divers et parfois divergents. C’est alors la prudence, cette intelligence pratique ou « phronésis » (φρόνησις) de la philosophie aristotélicienne qui oriente les choix. 4Cette approche est celle de la globalisation des savoirs et des compétences engagées. 1-1 Les phases web de l’Internet.

Pratiques informationnelles informelles des adolescents. Karine Aillerie a soutenu en décembre 2011, une thèse en Sciences de l'information et de la Communication sous la direction de Roger Bautier (Labsic Paris 13) dont le titre est « Pratiques informationnelles informelles des adolescents (14 – 18 ans) sur le Web ». Bonjour, tout d'abord, pourquoi avoir choisi ce sujet de thèse ? J'ai eu le CAPES de documentation en 1997, j'ai donc débuté mon activité professionnelle, en tant qu'enseignante documentaliste, au moment où « débarquaient » les « autoroutes de l'information » dans les établissements scolaires en général et dans les CDI en particulier... Cela a posé et pose encore beaucoup de questions à la profession, d'un point de vue documentaire et professionnel, d'un point de vue éducatif au final. Comment avez vous géré le traitement d'un sujet de recherche aussi proche d'une pratique professionnelle quotidienne ?

Les adolescents sont-ils « sensibles », « conscients », « intéressés » par la sérendipité ?