background preloader

OpenData

Facebook Twitter

Opendata. Open Data : Le guide. Global Open Data Index by Open Knowledge. Global Open Data Index by Open Knowledge. Directive de l'Union européenne concernant la réutilisation des informations du secteur public. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Directive de l'Union européenne concernant la réutilisation des informations du secteur public

La directive 2003/98/CE du Parlement européen et du Conseil du 17 novembre 2003 sur la réutilisation des informations du secteur public (en anglais, Public Sector Information directive) vise à fixer un ensemble minimal de règles concernant la réutilisation et les moyens pratiques destinés à faciliter la réutilisation de documents existants détenus par des organismes des États membres de l'Union européenne. Cette directive a été transposée complètement en droit français par l'ordonnance 2005-650 du 6 juin 2005 et le décret n° 2005-1755 du 30/12/2005 relative à la liberté d'accès aux documents administratifs et à la réutilisation des informations publiques, pris pour l'application de la loi n° 1978-753 du 17/7/1978. Cette directive se traduit dans les systèmes d'information publics de l'Union européenne par des projets de données ouvertes. Contenu[modifier | modifier le code] MERITS Database - UIC - International Union of Railways.

Open Data - Un projet de réalité augmentée dans les transports récompensé pour le premier Datacamp TER. Open Data. Base de données des arrêts de transport collectif. Gestionnaires Thèmes.

Base de données des arrêts de transport collectif

Base ATC – Base nationale d’arrêts de transport collectif. Cette base ATC permet de visualiser et télécharger les données géolocalisées des arrêts de transports collectifs urbains et départementaux situés en France métropolitaine.

Base ATC – Base nationale d’arrêts de transport collectif

Plus de 30 réseaux sont déjà disponibles, dans un format homogène, et avec des indicateurs calculés pour chaque arrêt. Acteurs publics. Itinéraires Multimodaux à Rennes basés sur OpenStreetMap et le GTFS de l'OpenData de Rennes - ReLucBlog. Method: Data visualization with D3.js and python - part 1 - Next Genetics. View the demo hereHTML source is at the bottom of the post Computers and the internet have changed academia in dramatic ways from greater sharing of data to a larger sense of community.

Method: Data visualization with D3.js and python - part 1 - Next Genetics

Science journals are now all digitized and available online either through your web browser or downloadble as a .pdf. Even with all the technology available for presenting data, most published papers still only contain static figures. I am not undervaluing the importance of having nicely formatted figures and graphs. But I do want to show how data can be presented with all the tools available now. Science papers are generally viewed on a computer through a web browser like Chrome, Firefox, or Safari which use javascript/html/css for displaying information. Here are a bunch of examples of interactive figures made using browser technologies, specifically D3.js. How a web page displays information A brief primer on javascript, html, css, and how they are interpreted by the browser: Javascript and D3.js.

d3list/ PREDIM. Le blog de la mission Etalab. La politique d’ouverture et de partage des données publiques (« Open data ») est pilotée, sous l’autorité du Premier ministre, par la mission Etalab, dirigée par M.

Le blog de la mission Etalab

Henri Verdier. La mission Etalab fait partie du Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique, dont la direction est assurée par Mme Laure de La Bretèche. Les missions et le rôle d’Etalab pour la modernisation de l’action publique Au sein du Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique, Etalab coordonne l’action des services de l’Etat et de ses établissements publics pour faciliter la réutilisation la plus large possible de leurs informations publiques. Dossier : Open Data dans le transport de voyageurs. Qui sommes nous ? La politique d'ouverture et de partage des données publiques ("Open data") est pilotée, sous l'autorité du Premier ministre, par la mission Etalab, dirigée par M.

Qui sommes nous ?

Henri Verdier. La mission Etalab fait partie du Secrétariat général pour la modernisation de l'action publique, dont la direction est assurée par M. Julien Rencki. Les missions et le rôle d’Etalab pour la modernisation de l’action publique. Base ATC – Base nationale d’arrêts de transport collectif - Direction technique Territoires et ville. Cette base ATC permet de visualiser et télécharger les données géolocalisées des arrêts de transports collectifs urbains et départementaux situés en France métropolitaine.

Base ATC – Base nationale d’arrêts de transport collectif - Direction technique Territoires et ville

Plus de 30 réseaux sont déjà disponibles, dans un format homogène, et avec des indicateurs calculés pour chaque arrêt. A la demande du SOeS, le service statistique du ministère du développement durable, et avec l’appui du Gart, représentant les AOT (autorités organisatrices des transports), le Cerema a mis en place une base dédiée aux arrêts de transport collectif : la base ATC. Elle permet de visualiser les arrêts sur une carte dynamique, mais aussi d’accéder aux fichiers de données géolocalisées. Ces données peuvent ensuite être utilisées à des fins statistiques ou pour des analyses territoriales : Elles peuvent également être croisées avec d’autres données territoriales, pour des analyses plus approfondies.

Conditions d’accès aux données. Open Data Lepilote. DataViz. Transport et services numériques. Il faut remercier la RATP qui a fait le choix d’ouvrir les données de leur offre de transport en OpenData.

Transport et services numériques

C’est désormais la majeure partie de l’offre de transport en Ile de France qui est désormais disponible. Les données ouvertes par la RATP viennent en effet compléter celles du Transilien déjà accessible en OpenData. Au défaut de participer au Hackathon, j’ai mené une analyse des données dans leur format GTFS. Outillage pour les datavisualisations - WikiEtalab. La mission Etalab, placée sous l’autorité du Premier ministre au sein du SGMAP, a pour mission d’accompagner l’ouverture des données publiques de l’Etat et des administrations. À ce titre, elle met en oeuvre et anime la plateforme ouverte des données publiques « data.gouv.fr » qui héberge les jeux de données et recense leurs réutilisations. A quoi servent les données ouvertes ? L’ouverture des données (Open Data) vise à encourager la réutilisation des données au-delà de leur utilisation première par l’administration. Rechercher. Les Transports Intelligents - Open data et démarches collaboratives.

Open data En parallèle aux différentes aides aux déplacements de type systèmes d’information multimodaux (SIM), on peut observer une évolution récente autour des données concernant les transports, différentes collectivités ayant fait le choix « d’ouvrir » ces données à une large communauté d’acteurs.

Les Transports Intelligents - Open data et démarches collaboratives

Dans un souci d’innovation et de transparence, l’objectif est de favoriser la réutilisation de ces données et de créer de nouvelles applications. Il s’agit du mouvement open data. Rennes Métropole est le précurseur en France avec l’accès gratuit à son entrepôt de données contenant différents jeux de données, dont le transport (cf galerie : Accès aux données de Rennes Metropole). Qui sommes nous ? Open Data Transport : les enjeux du débat à venir. Où va l’open data transport ? La feuille de route gouvernementale sur l’ouverture des données publiques (open data) prévoit l’organisation de six débats thématiques et ouverts . L’un d’eux doit précisement s’intéresser aux données du transport . Ce billet de blog se propose de commencer à identifer les enjeux et les questions du débat à venir. 1 – Le contexte actuel et les objectifs des débats thématiques. "L'open data n'est pas l'outil de la transparence" : Entretien avec Simon Chignard.

Depuis quelques mois, l’open data a clairement fait son entrée dans les pages des médias français qui pour certains anticipent déjà sa fin.

"L'open data n'est pas l'outil de la transparence" : Entretien avec Simon Chignard

Mais que signifie réellement ce mouvement importé de la culture anglo-saxonne présenté comme un enjeu démocratique de transparence ? Simon Chignard, auteur du livre Open data, comprendre l’ouverture des données publiques, (paru chez Fyp éditions en avril 2012), conférencier, vice-président de la Cantine numérique rennaise et partisan actif de l’ouverture des données publiques de Rennes Métropole en 2010, territoire pionnier en France, nous explique les origines de l’open data, ses intérêts, ses utilisations pratiques et s’oppose à l’idée que cet outil serait un moyen de servir la transparence si chère à nos démocratie.

La carte de France de l’open data au quotidien. Depuis quelques mois, nous proposons aux internautes de remonter les initiatives d’ouverture de données publiques en France directement sur le site opendata-map.org. Ce site participatif répertorie les démarches d’ouverture en cours, les plateformes de données avec leurs caractéristiques et les mouvements citoyens. Seules les initiatives d’ouverture de données des collectivités et sur différentes thématiques sont représentées. Un travail est en cours sur la question de la représentation des initiatives open data des structures privées et associatives qui se développent également.

Depuis la dernière version mise à jour, une dizaine de collectivités a rejoint le mouvement tels que la Provence-Alpes-Côte d’Azur, Pays de Loire, Alsace, Hauts de Seine, La Rochelle, Chatellerault… Depuis opendata-map.org vous pouvez : Vous pouvez également contribuer à l’amélioration de cet outil avec @logisima et @fvanderbiest sur Github. Pourquoi n’y aura-t-il pas de 5eme mise à jour de cette carte ? Like this: Données publiques / Open Data. Montpellier Agglomération Données Ouvertes. L'open data, et nous, et nous, et nous ? Données publiques / Open Data. L'open data, et nous, et nous, et nous ? Open data, quel bilan ? Où en est l’Open data en France et plus largement dans l’Union Européenne ? Pour répondre à cette question, Hubert Guillaud nous livre un bilan complet dans un article publié sur son blog du Monde.fr.

Premier constat que fait le journaliste : l’Open data a « mûri » et les techniciens s'en sont emparés, ce qui explique en partie que l’aspect technique ait pris une place considérable dans le débat ces dernières années. Les raisons sont multiples mais Hubert Guillaud rappelle que les « grands principes définis par la charte du G8 et les 8 objectifs et critères de la révision européenne ne se recoupent pas forcément et que les délais de transposition dans les fonctionnements nationaux vont être longs à mettre en œuvre ». C’est donc tout un écosystème complexe qu’il reste à créer pour permettre une harmonisation efficace. La question de l’exploitation des données et de leur intégration demeure également un enjeu crucial. Mais les solutions sont à trouver à l'échelle mondiale.

TransID : écomobilité & innovation... Libertic.wordpress.com. Pour une politique ambitieuse des données publiques - Rapport de l'Ecole des Ponts ParisTech (Juillet 2011) Open Data #OpenData. Data Visualization. Où est le marché de l’open data. "Tant que l’open data ne trouvera pas son modèle économique, il ne décollera pas" : combien de fois ai-je entendu cette remarque dans les débats autour de l’ouverture des données publiques ? Il faut bien avouer que la question du marché de l’open data - et d’un hypothétique retour sur investissement – cristallise les échanges entre les promoteurs de l’ouverture et les sceptiques. Des applications Ces derniers soulignent que les développeurs d’applications issues des concours sont rarement en mesure de rentabiliser leurs efforts (et accessoirement que l’on a trouvé le moyen de les faire travailler gratuitement).

En face, les promoteurs du mouvement répètent, parfois comme un mantra, les chiffres publiés par la Commission européenne qui prédisent un avenir radieux à la réutilisation des données publiques. Qu’en est-il vraiment ? 1- La donnée publique : une matière première, une "mine d’or" à exploiter ? Montpellier.

Open data : un modèle économique encore incertain.