background preloader

Psycho

Facebook Twitter

Les ruminations mentales : fonctions, dysfonctionnements, traitements. Par Jacques Van Rillaer - abrégé dans SPS n°318, octobre 2016, version intégrale ici « L’homme ne peut s’empêcher de penser, et souvent pour son propre supplice.

Les ruminations mentales : fonctions, dysfonctionnements, traitements

Un spectacle horrible il le revoit en souvenir ; il le repasse en détail ; il n’en oublie rien. Ou bien il suppose et imagine le pire, par une sorte de pressentiment qu’il veut croire. Ou bien il se répète quelque mot qui l’a piqué au vif. Enfin il pense noir. Dès que nous sommes éveillés, un flux continu de pensées, comparable à une rivière qui ne s’arrête jamais, défile dans le champ de la conscience. L’inévitable automaticité de la grande majorité de nos idées a été source de réflexion depuis des siècles.

Parmi les pensées automatiques qui causent le plus de souffrances, les obsessions occupent la première place. Pensées répétées négatives Un trouble apparenté aux obsessions ce sont les souvenirs pénibles, involontaires, répétitifs et envahissants, qui font suite à un traumatisme. Les idées noires de la nuit. Qui dit dépression, dit inflammation du cerveau - Sciencesetavenir.fr. INFLAMMATION.

Qui dit dépression, dit inflammation du cerveau - Sciencesetavenir.fr

Le cerveau des patients dépressifs présenterait bel et bien une inflammation. Telle est la découverte d’une équipe du Centre pour Addiction et santé mentale (CAMH) de Toronto (Canada) qui ouvre la voie à de nouveaux traitements. Un des mystères de la dépression est, en effet, qu’on n’en connaît toujours pas l’origine. Et que 30% des personnes atteintes de dépression majeure (lire encadré) demeurent résistantes aux traitements. Si bien qu’aujourd’hui une nouvelle hypothèse voit le jour dans la communauté scientifique. L’hypothèse est étayée par plusieurs faits. La sévérité de la dépression intimement liée avec l'ampleur de l'inflammation Malgré tous ces indices, les chercheurs n’avaient pas encore de véritables preuves de l’inflammation cérébrale durant un épisode dépressif.

D’autres chercheurs sont déjà en quête de la cause de cette inflammation. Dépression : une maladie encore taboue ? Qu’est-ce que la dépression ?

Dépression : une maladie encore taboue ?

Comment fonctionne le cerveau d’une personne atteinte de dépression ? Pourquoi a-t-on a encore du mal à la diagnostiquer et à la traiter alors que c’est une maladie très répandue ? Quels sont les traitement novateurs qui voient le jour ? « Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercleSur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis,Et que de l'horizon embrassant tout le cercleIl nous verse un jour noir plus triste que les nuits. » Ce Spleen immortalisé aussi bien par Emma Bovary que par ce sonnet de Baudelaire était considéré, au XIXème, comme le Mal du Siècle. You feel like shit. Technique d'identification sensorielle des peurs inconscientes.

How to turn small talk into smart conversation. Imagine almost any situation where two or more people are gathered—a wedding reception, a job interview, two off-duty cops hanging out in a Jacuzzi.

How to turn small talk into smart conversation

What do these situations have in common? Almost all of them involve people trying to talk with each other. But in these very moments where a conversation would enhance an encounter, we often fall short. We can’t think of a thing to say. Or worse, we do a passable job at talking. We stagger through our romantic, professional and social worlds with the goal merely of not crashing, never considering that we might soar.

We at What to Talk About headquarters set out to change this. Ask for stories, not answers One way to get beyond small talk is to ask open-ended questions. Le syndrome de l'imposteur : ses caractéristiques et son évolution. Comment se débarrasser de ce satané complexe de l’imposteur. Vous venez d’être nommé à un nouveau poste à responsabilités, typiquement un poste de manager.

Comment se débarrasser de ce satané complexe de l’imposteur

Vous êtes fier de programmer votre logiciel de mail pour ajouter votre nouvelle signature à vos messages. Vous le méritez bien après tout. Vous avez travaillé dur pour arriver à ce poste. Mais dès les premiers jours où vous portez votre nouveau costume, une étrange angoisse vous traverse. Vous vous dîtes : « Heureusement que les autres ne voient pas que je ne suis pas aussi compétent que cela ! En effet, vous venez juste d’endosser votre nouvelle fonction. En attendant vous allez souffrir de ce que l’on appelle en coaching « le complexe de l’imposteur ». Qu’est-ce que le complexe de l’imposteur ? Syndrome de l’imposteur : quand la modestie devient pathologique. Les cadres atteints par ce trouble croient ne pas mériter leurs attributions.

Syndrome de l’imposteur : quand la modestie devient pathologique

Du coup, ils vivent dans l’angoisse permanente de l’échec et la crainte d’être "démasqués". Recruté comme consultant dans une SSII, Pierre a été promu manager seulement quelques mois après son embauche. Une bonne nouvelle… du moins en apparence. Car lorsqu’il se confie à ses proches, cet homme de 43 ans affirme ne pas être à la hauteur des responsabilités qui lui ont été confiées. Il est ainsi persuadé que son patron se leurre sur ses capacités, qu’il ne dispose pas des compétences requises pour le poste, que son travail est de mauvaise qualité… Avec la conclusion qui s’impose naturellement à son esprit : il finira forcément par échouer, et se couvrira de honte et de déshonneur. To Stop Procrastinating, Start by Understanding the Emotions Involved. Stop saying ’sorry’ if you want to say thank you: A seriously insightful cartoon.

Your Body Language Shapes Who You Are. Psy Safe et Inclusifs.