Japan nuclear fears prompt panic-buying around world
Claude Allègre : "Le nombre de morts au Japon est sous-évalué" Le scientifique, ancien ministre socialiste de l'Education nationale, répondait jeudi matin aux questions de Jean-Michel Aphatie. Jean Michel Aphatie : Bonjour, Claude Allègre. Claude Allègre : Bonjour. La catastrophe japonaise fait vaciller les esprits. "J'ai cru au mariage de la science et du progrès", écrit Laurent Joffrin, directeur du "Nouvel Observateur", qui explique ainsi l'attachement qui fut le sien à l'énergie nucléaire. Claude Allègre : "Le nombre de morts au Japon est sous-évalué"
A Tokyo, les répliques et les pénuries nourrissent l'inquiétude - CATASTROPHE NATURELLE SECURITE SANITAIRE
Japon : le bilan humain de la catastrophe s'alourdit - CATASTROPHE NATURELLE SECURITE SANITAIRE
Le bilan humain s'alourdit d'heure en heure Le séisme de magnitude 8,9, le plus fort jamais enregistré au Japon, a frappé, vendredi 11 mars, le nord-est du pays, déclenchant un tsunami, avec des vagues atteignant dix mètres, et faisant des centaines de morts et de nombreux disparus.Des vagues atteignant dix mètres de hauteur ont déferlé sur les côtes du nord-est.Alors que le premier bilan officiel de la Police nationale recensait 40 morts, les chiffres ont très vite commencé à augmenter.Huit heures après le séisme, le nouveau bilan provisoire de la police était d'au moins 351 morts et 547 disparus, et les autorités faisaient état d'environ 800 blessés.Outre 151 personnes dont le décès a été confirmé dans diverses régions du nord et de l'est, 200 à 300 corps ont été découverts sur une plage de Sendai, dans la préfecture de Miyagi, dans le nord-est. L'agence de presse Kyodo estime que le séisme et le tsunami ont tué au moins 1.000 personnes.Les autorités évaluent à quelque 1.200 le nombre de foyers victimes de ce raz-de-marée. Le bilan humain s'alourdit d'heure en heure
Last updated: January 14, 2014 JAPANESE police say 200 to 300 bodies have been found in a northeastern coastal area where a massive earthquake spawned a tsunami. The magnitude 8.9 offshore quake unleashed a seven-metre tsunami and was followed by more than 50 aftershocks for hours, many of them of more than magnitude 6.0. Earlier, police confirmed at least 60 people had been killed and 56 were missing. The death toll was likely to continue climbing given the scale of Friday's disaster. Up to 300 bodies found on Japan's coast Up to 300 bodies found on Japan's coast
Séisme au Japon : Google propose un outil pour retrouver les disparus Séisme au Japon : Google propose un outil pour retrouver les disparus C'est un tremblement de terre historique, comme le Japon n'en avait pas connu depuis 140 ans. Ce vendredi, la côte est de l'archipel nippon a été frappée par un séisme d'une très grande violence, dont la magnitude a été évaluée à 8,9 sur l'échelle de Richter par l'institut d'études géologiques des États-Unis (USGS). En comparaison, le séisme de Kobe en 1995, qui avait entraîné la mort de 6 437 personnes, a atteint 7,3 sur l'échelle de Richter. Hormis les dégâts matériels causés par le tsunami, dont certaines vagues ont atteint dix mètres de haut, le Japon déplore pour le moment 26 morts et plusieurs dizaines de disparus. Le pays, qui se trouve au croisement de trois plaques tectoniques (eurasienne, nord-américaine et philippine), pourrait rapidement voir le bilan humain s'alourdir d'heure en heure. Tandis que de nombreux pays ont apporté leur soutien au Japon, proposant l'envoi d'équipes spécialisées pour aider le travail des secours, Google veut aussi donner un coup de main.

2011 Japanese Earthquake and Tsunami

2011 Japanese Earthquake and Tsunami The Crisis Response team is no longer actively maintaining this page so some information may be out of date, or no longer available. On March 11 at 2:46pm JST a massive 9.0-magnitude earthquake occurred near the northeastern coast of Japan, creating extremely destructive tsunami waves which hit Japan just minutes after the earthquake, and triggering evacuations and warnings across the Pacific Ocean. The earthquake and tsunami have caused extensive and severe damage in Northeastern Japan, leaving thousands of people confirmed dead, injured or missing, and millions more affected by lack of electricity, water and transportation.
Video "A Ishinomaki, les sinistrés cherchent leurs disparus" – leParisien.fr