background preloader

Archive industrie

Facebook Twitter

Pays de la Loire - Régionales. Le patron de Neopolia rejoint la liste de Christophe Clergeau. Mayenne. SDI spécialiste de la peinture industrielle renaît. Drame familial et économique L'affaire avait fait grand bruit à l'époque.

Mayenne. SDI spécialiste de la peinture industrielle renaît

En août 2013, le patron de SDI, François Leboube, s'était tué dans un accident de moto en compagnie de sa femme. Le drame familial était vite devenu un drame économique pour les deux entreprises qu'il dirigeait, EPI et SDI. Et qui s'étaient retrouvées en redressement judiciaire. EPI a depuis été reprise et s'appelle à présent EPINT des Coëvrons (Évron peinture industrielle nouvelles technologies). Lire aussi : Après la mort du patron, l'entreprise ferme La grande tribune du Stade lavallois Quant à SDI, elle a été sauvée par Pascal Hochart et deux anciens cadres. On peut diviser ses activités en quatre parties. Lire aussi : Une société mayennaise signe avec un géant allemand Elle peut également exécuter des travaux de peinture sur site. Formation et conseil SDI propose également une activité de maintenance auprès des entreprises (centrales à bitume, fours de boulangerie, blanchisseries...) qui utilisent des brûleurs.

Mécanique. Depuis Olonne, Enoa fournit les Antilles. Chaussures. Rouchette met ses deux pieds dans l'innovation. La petite entreprise du Choletais perpétue l'héritage familial, mais n'hésite pas à emprunter de nouveaux virages, stratégiques et technologiques.

Chaussures. Rouchette met ses deux pieds dans l'innovation

La marque est née en 1990 à La Chapelle-Rousselin (Maine-et-Loire), après que Jean-Louis Rouchette, le père, modéliste de métier, a racheté le fabricant de chaussures qui l'employait. Spécialisée dans les brodequins de travail destinés aux professionnels de l'agriculture, Rouchette SAS s'oriente vers la chaussure de loisirs, de détente et de jardinage, sous trois marques, Elty, Elty Pro, et Pause Nature. On trouve ses produits dans les rayons des grandes surfaces et en libre surface agricole. Industrie. À Candé, Manitou se sent pousser des ailes. L'initiative À partir de cette semaine, le dernier né de la gamme nacelle entre en production sur les chaînes du site de Candé, l'une des neuf unités de production du groupe Manitou.

Industrie. À Candé, Manitou se sent pousser des ailes

Le Man'go 12, qui, comme son nom l'indique, peut élever deux opérateurs jusqu'à douze mètres de hauteur, est le fruit du travail mis au point par l'équipe de René-Luc Robert, responsable projet du bureau d'études local. « Comme nous fournissons à 80 % les gros loueurs d'engins, nous devons proposer des nacelles fiables, au design séduisant, et qui sont intuitives pour les opérateurs », indique Samuel Viaud, le responsable marketing. Energies. Les ambitions européennes de Saunier Duval depuis Nantes. 55 % à l'export Une mue profonde.

Energies. Les ambitions européennes de Saunier Duval depuis Nantes

Depuis janvier, Saunier Duval, le fabricant nantais de chaudières, propriété depuis 2001 du groupe Vaillant, renouvelle ses lignes de production de manière radicale. À la fin du mois, 90 % auront été remplacés. Et plus de trois millions d'euros investis. « Pour nous, 2015 est une année charnière », résume Éric Yvain, son directeur général. L'enjeu est de taille pour le leader français des chaudières à condensation.

. « De nouveaux marchés s'ouvrent à nous », se réjouit Éric Yvain. . « Voyants au vert » Loire-Atlantique. L'aéronautique propose des centaines d'emplois. « Le secteur de l'aéronautique est en forte croissance et ce sont des centaines d'emplois qui sont à pourvoir localement », assure Arnaud Pointhière, responsable Synergie de la région Bretagne - Pays de la Loire.

Loire-Atlantique. L'aéronautique propose des centaines d'emplois

Ce salon est dédié aux métiers de l'aéronautique et pour la première fois également de la navale, avec la présence de STX. Une trentaine d'exposants seront présents toute la journée. Entreprises, bureaux d'études, professionnels de l'emploi et de la formation, ils seront là pour échanger avec le public sur les opportunités d'emplois et de formations.

Venir avec plusieurs CV. Electronique. À Laval,Cofidur vient au secours des turfistes. Un grand prix Cofidur était, hier, au programme de l'hippodrome de Laval.

Electronique. À Laval,Cofidur vient au secours des turfistes

La présence d'un industriel de l'électronique dans le monde du cheval, qu'on imagine assez conservateur, peut étonner. Sauf en Mayenne, où l'entreprise a installé son siège il y a quarante ans (1). Lire aussi : Laval. Mayenne. Rossignol relève progressivement la tête. La fin d'année 2014 avait été délicate pour Rossignol.

Mayenne. Rossignol relève progressivement la tête

L'entreprise de Montsûrs, spécialisée dans la fabrication de poubelles pour les collectivités et l'équipement public, avait dû recourir à plusieurs périodes de chômage partiel. À l'époque, le directeur, fraîchement nommé, avait expliqué vouloir privilégier les emplois, dans un contexte de turbulence économique.

Mode. 500 emplois par an dans l'Ouest. L'initiative Organiser une exposition pour recruter, il fallait y penser.

Mode. 500 emplois par an dans l'Ouest

L'idée a germé au sein du groupement de professionnels Grand Ouest de la mode qui regroupe 105 entreprises dans le domaine de l'habillement et du cuir. Façonniers qui travaillent dans l'ombre des maisons de luxe, marques qui s'imposent dans le textile, ou encore les nouvelles technologies qui arrivent dans l'univers du prêt-à-porter... Aéronautique : les sous-traitants de l'A320 devront se serrer la ceinture. Mécanique : Sitia disposera de son nouveau siège social en fin d'année. Automobile : Trigano finit son exercice en trombe. Métallurgie : l'Iso 9001 version 2015 dans la ligne de mire de Chaigneau frères. Innovation. Un chauffe-serviettes design et connecté booste EVHome. Le réveil sonne, la paupière à peine soulevée, votre serviette de bain est déjà en train de se réchauffer.

Innovation. Un chauffe-serviettes design et connecté booste EVHome

L'orteil posé sur le carrelage de la salle de bain, une play-list égraine votre musique préférée, alors qu'une huile essentielle se diffuse dans l'atmosphère. Un halo de lumière vous éclaire... Lire aussi : Confort thermique. Atlantic, la petite PME vendéenne devenue un poids lourd en Europe Le rêve pour démarrer (ou terminer) une journée ! Pendant plus de deux ans, il a mis au point une alternative « conviviale » au sèche-serviettes « tout blanc, tout bête et qui chauffe inutilement toute la journée avec un thermostat qui prend la tête ». Résultat : un appareil au profil élégant en aluminium, « garanti 45 ans », avec des portants mécanisés (ils s'ouvrent comme des portes), une enceinte Bluetooth©, et un éclairage Led intégré. Mobilier. Dans ses casques-fauteuils, on pose ses fesses ! Insolite Fauteuil bulle ou tabouret de bar ?

Mobilier. Dans ses casques-fauteuils, on pose ses fesses !

Les deux mon capitaine. Jean-Marc Merger a conçu deux versions confortables d'un casque dans lequel on y glisse non pas la tête, mais les fesses. Une idée, au départ, totalement saugrenue, qui émerge le jour où il donne un coup de pied malencontreux dans son casque de moto. Industrie : Airbus, Cargill, Man, Idéa, STX, Total… 905 M€ d'investissements industriels à venir.

Automobile : E4V relance le petit camion électrique Helem. Maroquinerie : Vincent Le Gal reprend la sellerie Aulion. Industrie. CDO à l'assaut des plantes invasives dans le monde. C'est au beau milieu des cultures maraîchères, dans la zone artisanale de la Cailletelle à Machecoul, que Cyril Thabard a installé son entreprise, CDO Innov. Ici, 40 personnes s'emploient à concevoir et à réaliser des engins destinés à l'agriculture, au maraîchage et à la lutte contre les plantes invasives. Un marché de niche, qui a permis à l'entreprise de se faire une place sur le marché national et international. Engins pour le maraîchage L'histoire commence en 2008. « J'ai exercé 10 ans le métier d'exploitant maraîcher, raconte le gérant de l'entreprise. Je me suis rendu compte d'un manque important sur la maintenance des engins maraîchers. » La toute première gamme d'engins est donc avant tout destinée aux besoins locaux.

Vendée. La Serta fabrique les muscles des machines. La spécialisation de la Serta, dans le vérin hydraulique, date de 1971. On est alors en plein boom de la mécanisation agricole. Jacques Audureau possède un atelier de mécanique au Poiré-sur-Vie. Il décide de se spécialiser dans la fabrication de vérins. Les commandes suivent. Serta grossit au point d'obtenir une très forte notoriété. . « On ne peut pas comparer la production de vérins avec celle des composants automobile, explique Jean-Éric Noublanche, le patron de Serta, nous fabriquons des vérins sur mesure, souvent en petites séries. » Industrie. L'optimisme XL des patrons nazairiens. Sept grands patrons de l'industrie nazairienne animaient, mardi soir, une soirée du réseau professionnel Audacity.

Et le fait est assez rare pour être signalé : à contre-courant de la morosité ambiante, le discours de ces capitaines d'industrie est volontaire et optimiste. « La dynamique de ce territoire me va bien », a ainsi confié Laurent Castaing, directeur général STX France (2 600 salariés). À ses côtés, les patrons d'Airbus (2 800 emplois), Idéa groupe (1 000), Man diesel (683), Cargill France (220), Stelia Aerospace (840) et Total (700) n'ont pas dit autre chose. lire aussi : TPE. L'optimisme gagne les patrons, une première depuis 2012. Export. Un cata de luxe et la renaissance de Privilège en Vendée.

Vous mettez à l'eau le Privilège 7, catamaran à voile de luxe. Un petit bijou ? 24 mètres de long par 11 de large, 50 tonnes... Emmené par un équipage de deux marins, avec la capacité d'inviter plus de dix personnes à bord. Il prendra la mer cet hiver pour rejoindre à terme la Polynésie en faisant découvrir à son propriétaire les joies de la navigation hauturière. Tout ça dans un raffinement et un confort absolus ! Mayenne. 6 mois de chômage partiel à Sotira. Encore un coup dur pour les 172 salariés de Sotira, entreprise située à Meslay-du-Maine, spécialisée dans les matériaux composites. En juillet, la moitié d'entre eux avait débrayé à l'appel des syndicats CGT, CFDT et FO. Ils protestaient contre le non-versement d'un quart du 13e mois. Quelques mois plus tôt, en janvier, la CGT s'insurgeaient : 25 salariés avaient été licenciés fin 2013 et le 5 janvier 2015, dix intérimaires hongrois arrivaient dans l'entreprise. « Et notre salaire ?

» Cette fois, c'est l'annonce d'un chômage partiel qui remonte le syndicat. « L'entreprise dans son prévisionnel d'activité va subir une baisse de 20 % de son chiffre d'affaires sur les six prochains mois, notamment dû à une baisse du carnet de commandes et de projets non concrétisés », annonce la CGT dans un communiqué. Eolien offshore : Alstom embauche à Montoir malgré les incertitudes. Nautisme. Selden, une entreprise qui innove sur le pont des voiliers. Automobile. Capail s'installe durablement en Maine-et-Loire. Resa Airport. Les  logiciels vendéens équipent les aéroports de Paris à Bangkok. Eolien offshore. Alstom propose 85 embauches à Montoir. Le site de 19 000 m2 semblait démesuré lors de son inauguration en décembre dernier.

Saint-Nazaire. Alstom recrute 85 salariés. Nantes /Electronique : l'allemand Dialog Semiconductor reprend Atmel. Energies. Atlansun cherche à redorer l'image de la filière solaire. Atlansun est un « cluster », autrement dit un réseau d'entreprises consacré à la filière énergie solaire en Pays de la Loire. Il regroupe environ soixante-dix membres, soit une cinquantaine d'entreprises sur les cent cinquante de la région spécialisées dans le solaire thermique ou le solaire photovoltaïque. Plus une vingtaine de laboratoires, collectivités, financeurs... Lire aussi : Energie solaire.

DCNS. Inquiétudes modérées pour l'emploi à Indret (44) « Avant toute négociation, nous souhaitons avoir plus d'informations sur la situation financière de l'entreprise », prévient Angelo Martin, délégué CFDT à DCNS. « On attend une vraie stratégie industrielle », ajoute Lionel Richomme, secrétaire général Unsa. Nomination : Armor recrute le directeur de sa division cartouches chez HP. Ameublement : avec Flex, Gautier arrime sa production en France. Saint-Nazaire. La ville de la relance économique ? Aéronautique : Etim au top des accréditations Nadcap. Logements. Cougnaud livre une cité étudiante du futur en trois mois.

Une petite rue tranquille de maisons de ville, dans le quartier Zola à La Roche-sur-Yon. Agroalimentaire : Nature et compagnie lancée à plein régime. Mobilier. Gautier investit et mise sur le « made in France » Innovation « C'est la ligne TGV de Gautier », a lancé Olivier Hulot, directeur industriel du groupe vendéen, fabricant de meubles, à propos du nouvel outil industriel, dit Flex, inauguré jeudi 17, au Boupère. Sarthe. Dürr recentre ses activités au Mans. Nantes. Lemer Pax va investir deux millions dans de nouveaux locaux. Vendée « La France a dix ans de retard sur l'avion électrique » pour Raphaël Dinelli. Innovation. Au Mans, les cycles Vincent développent le vélo caréné ! [vidéo] Pas facile de faire rayonner ses idées au-delà du sous-sol de papa et maman ! Vendée. Gautier Meubles investit 10 M € pour gagner en flexibilité. Industrie nautique : Privilège marine et JFA Yachts font gamme commune. Menuiserie : Maugin s'organise pour une transmission en interne.

Agroalimentaire : la société Les Coteaux nantais lancée sur une croissance à deux chiffres. Saumur. Combier pousse ses murs. Industrie. Malgré le chômage, des emplois sans candidats. Que représente Mer et Vie ? Le groupement d'employeurs compte 150 entreprises adhérentes qui nous contactent suivant leurs besoins et nous recrutons pour elles le personnel adéquat. Nous avons actuellement 80 salariés en postes. Cela demande d'écouter les entreprises pour cerner leurs besoins et les demandeurs d'emploi pour trouver le bon profil. Et souplesse pour nous et pour les salariés qui doivent parfois accepter d'avoir plusieurs employeurs, ce qui n'est pas toujours facile. Renault. Accueil en grande pompe de ses nouveaux salariés. Reportage Petits fours, poignée de main du directeur du site, photo de groupe et interview par les journalistes. Automobile : 48 embauches en CDI chez Renault au Mans. Nantes. Le groupe Tipiak va investir 40 millions.

Emballage : Eliopack repris par le croate Aluflexpack. Sous-traitance. « En Pologne, on a un diplôme de soudeur à 50 € » Industrie. MTF à La Flèche, l'expérience en or des seniors. Aéronautique. Howmet Ciral usine des pièces ultra-résistantes en Mayenne. Innovation. Un casque de vélo de luxe inventé à Nantes. Industrie. Un prêt d'honneur de 50 000 euros pour MVL en Sarthe. Agroalimentaire : Philippe Gendreau, seul maître à bord chez Confiseur de la mer. Vendée. L'ambition nationale du distributeur de fenêtres Homkia. Privilège Marine. Le fabricant de catamarans recrute en Vendée. Bénéteau. Vers des bateaux personnalisés. Beneteau. « 30% d'économies d'énergies réalisées en trois ans chez SPBI » Aéronautique. Un traitement qui pose problème chez les ex-chantiers Baudet.

La Roche-sur-Yon. Le projet de l'usine Michelin se dégonfle. Nantes. SGT investit 14 millions d’euros. Loire-Atlantique. Manitou crée une nouvelle filiale. Loire-Atlantique. CDO Innov lève 600.000 euros. Sarthe.« Pour Sofame, l'industrie du luxe est une priorité » Saint-Nazaire. La ville de la relance économique ? Loire-Atlantique. Neoditech lève 300.000 euros. Loire-Atlantique. Awel repris par ses cadres. "Le CV, c’est kitsch", estime le DRH d’Airbus Group. Menuiserie. Le Groupe Atrya rachète Thareaut (Maine-et-Loire) Loire-Atlantique. Menuiserie Maugin muscle sa force de vente. Sarthe. Poclain reprend la fonderie Grandry Technologies. Vendée. Marchegay Technologies en redressement judiciaire. Saint-Nazaire. BHD projette de construire une nouvelle usine. Vendée. Sachot Usinage dépose le permis de construire pour sa future usine.

Transports. Gruau bétonne l'avenir de ses utilitaires BTP. Les industries agroalimentaires département par département. L'industrie à la recherche de personnel qualifié. Menuiserie. Le Groupe Atrya rachète Thareaut (Maine-et-Loire) Robotique. La Vendéenne Sepro ouvre une filiale au Canada.