background preloader

Lois

Facebook Twitter

ANCOVART - Une victoire pour les guides-conférenciers. Après de longs mois de lutte, les guides-conférenciers ont enfin obtenu la reconnaissance de leur carte professionnelle et de la notion de « visite guidée », impliquant l’obligation de faire appel à eux pour toutes les visites de musées ou de monuments historiques, quel que soit l’opérateur proposant ces prestations.

ANCOVART - Une victoire pour les guides-conférenciers

Cette reconnaissance est en effet officielle, désormais inscrite dans l’article 109 de la Loi n°2016-925 du 7 juillet 2016, relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine (Loi CAP) et venant de faire l’objet d’une publication dans le Journal Officiel. Une action méthodique et fructueuse Ce résultat n’aurait pas non plus été possible sans les nombreuses manifestations que les associations professionnelles ont co-organisées et financées, à Paris et dans plusieurs régions, sans le soutien moral et financier des adhérents à la fédération, et à leurs nombreux courriers, déterminants, adressés aux députés et sénateurs. Musées et monuments : les visites guidées doivent être menées par des guides-conférenciers.

Les opérateurs devront désormais obligatoire faire appel à des guides-conférenciers professionnels pour mener des visites guidées dans les musées et monuments historiques de France - Photo : TTstudio - Fotolia.com Les guides-conférenciers qui travaillent en France sont satisfaits.

Musées et monuments : les visites guidées doivent être menées par des guides-conférenciers

L'article 109 de la Loi N°2016-925 du 7 juillet 2016 relative à la liberté de création, à l'architecture et au patrimoine (CAP) reconnaît, en effet, l'obligation de faire appel à eux pour toutes les visites de musées ou de monuments historiques dans le pays. FNGIC - Fédération Nationale des Guides-Interprètes Conérenciers. Syndicat SPGIC – Guider c'est un métier. Syndicat national des Guides-Conférenciers. Veille info tourisme - Veille Info Tourisme, observatoire virtuel au service des acteurs du tourisme depuis plus de10 ans. Guide-Conférencier : "la déréglementation de notre métier pourrait le faire disparaître" Les guides-conférenciers manquent de fédération et de visibilité.

Guide-Conférencier : "la déréglementation de notre métier pourrait le faire disparaître"

Ils craignent que leur métier soit mis en danger par une éventuelle déréglementation - Photo J.D.L. TourMaG.com – Vous adressez une lettre ouverte à Emmanuel Macron, ministre de l’Économie, et Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, au sujet du projet de loi « pour la croissance » qui prévoit la déréglementation de plusieurs professions en France, dont celle de guide-conférencier... Sophie Bigogne : "Depuis quelques jours, de nombreux guides-conférenciers français découvrent que leur métier est concerné par ce projet de loi. Nous y sommes associés, à tort, aux professions libérales comme les notaires ou les avocats par exemple. Les arcanes du métier de guide conférencier dévoilés. Guide conférencier, un métier passionnant proposé à Narbonne par la licence professionnelle de l'antenne de l'UPVD, que peu connaissent.

Les arcanes du métier de guide conférencier dévoilés

Afin de vous familiariser avec son fonctionnement, une journée est organisée lundi prochain. Depuis l’an dernier, des journées d’études sur la médiation culturelle permettent de créer des échanges entre étudiants, (actuels et anciens), et chercheurs.Lundi 11 avril, une seconde journée de travail sera proposée à Narbonne, avec deux tables rondes qui ouvriront les débats.

Des débats nourris en perspective dont voici le programme détaillé : Le matin dès 10 h : « Être Guide conférencier : de la formation à la profession » Référentiels des emplois-type Métiers du Tourisme. Définition : Le guide-conférencier assure des visites commentées (conférences, animations pédagogiques) en français ou dans une langue étrangère, dans un espace ouvert ou fermé.

Référentiels des emplois-type Métiers du Tourisme

Il conçoit et fait vivre oralement des actions de médiation dans le champ de la connaissance, à destination des publics dans les territoires et lieux patrimoniaux. Cette profession devient une profession réglementée dès lors qu'elle est exercée dans un musée ou un monument historique et dans le cadre d'une prestation commercialisée par unh opérateur de voyages et de séjours.

Pour exercer dans le cadre de la profession réglementée, il convient d'être titulaire de la carte professionnelle de guide-conférencier. NB : ces éléments sont donnés à titre indicatif. Guide-conférencier : "La loi Macron équivaut à effacer notre profession !" La loi Macron permettrait au gouvernement de déréglementer des professions par ordonnance - DR : © apops - Fotolia.com Les guides-conférenciers français se réveillent.

Guide-conférencier : "La loi Macron équivaut à effacer notre profession !"

Ils se mobilisent face au projet de loi d'Emmanuel Macron, ministre de l’Économie, « pour la croissance et l'activité ». Si le texte présenté est voté le 15 décembre 2014 et appliqué en l'état, le gouvernement sera alors en mesure de modifier ou supprimer les réglementations de métiers dits « à autorisation préalable », dont celui de guide-conférencier. Pour l'exercer officiellement et légalement en France, il ne sera alors plus nécessaire de posséder une carte professionnelle mais simplement de s'inscrire sur un fichier-registre.

Celui-ci pourrait être géré par Atout France. Arrêté du 7 mars 2012 relatif à la délivrance de la carte professionnelle de guide-conférencier. La carte comporte deux volets.

Arrêté du 7 mars 2012 relatif à la délivrance de la carte professionnelle de guide-conférencier

Les mentions imprimées sur la première page du premier volet sont les suivantes : République française Mentions des ministères compétents Guide-conférencier Validité permanente Carte numéro : (Le numéro de la carte se compose des deux lettres CG, de sept chiffres suivis d'une lettre, permettant d'identifier respectivement : l'année de délivrance, le département, le numéro d'ordre de délivrance dans l'année et la nature de l'autorité administrative qui les a délivrés.) Les mentions imprimées sur la deuxième page du premier volet sont les suivantes : Emplacement photo du titulaire et tampon officiel Signature du titulaire : Mentions particulières (article 1er du présent arrêté) : Les mentions imprimées sur la première page du second volet sont les suivantes : Nom : Prénom : Né(e) : A : Nationalité : Fait à , le : Délivré par : Signature du préfet.