background preloader

Etude STMG

Facebook Twitter

Comment être ou devenir un bon vendeur/commercial. De nos jours, pour ête un bon commercial ou un bon vendeur il est nécessaire d'avoir ou de développer certaines compétences et traits de caractère particuliers.

Comment être ou devenir un bon vendeur/commercial

Voici les 5 qualités d'un bon commercial. Première qualité d'un bon commercial/vendeur : c'est un éducateur Avec l’évolution du marché, les tensions liées à la concurrence et internet, la fonction commerciale est définitivement rentrée dans une nouvelle ère. Nous sommes maintenant dans un monde d'informations.

Celui qui gagne est celui qui possède l’information. Le service de l’entreprise doit bien sûr être d’une extrême qualité. La seule solution pour un commercial est de rester à l’écoute du marché en allant voir ses clients et en étant toujours en train d’apprendre d’eux de nouvelles méthodes et astuces qu’il doit s’empresser de noter. Deuxième qualité du bon commercial/vendeur : c'est un conseiller personnel et un ami L'heure où le commercial visitait ses clients pour parler sans fin de son produit est définitivement finie. 1. Savoir s'affirmer au travail et travailler son charisme.

Lorsque vous étiez petit, vous rêviez de devenir invisible.

Savoir s'affirmer au travail et travailler son charisme

En revanche, dans le monde professionnel, la transparence peut être pesante, lorsqu’elle n’est pas souhaitée. Si vous avez l’impression de rater des opportunités, que les projets intéressants pouvant faire avancer votre carrière sont confiés à d’autres et que votre manager n’écoute pas vos idées, il est temps de réagir et de travailler votre charisme pour mieux s’affirmer au travail. Découvrez les recommandations d’OfficeTeam : « S’il est important de figurer parmi les meilleurs éléments de son entreprise, il s’avère également essentiel à tout niveau de montrer sa vraie valeur. Si la réduction des effectifs est encore d’actualité dans certaines entreprises, d’autres sont à la recherche de nouveaux meneurs et d’acteurs dynamiques, capables d’accompagner activement la croissance de l’entreprise à l’heure de la reprise.

Comment s’affirmer au travail ? Vous connaissez vos faiblesses, c’est bien. Une image irréprochable Imposez-vous. Les aficionados de la communication organisationnelle. Bibliographie choisie : Langage et travail : communication, cognition, action (Annie Borzeix et Béatrice Fraenkel).

Les aficionados de la communication organisationnelle

Après 15 années d’études, d’observations et de constatations, les auteurs de ce livre se sont donné comme but premier d’analyser en profondeur l’évolution et la relation de la communication (écrite, verbale, non-verbale) en milieu de travail. Afin d’avoir une meilleure vue d’ensemble pour leur étude, les auteures ont analysé les différents modes de communication dans diverses organisations. Que ce soit sur une chaîne de montage, dans le domaine de la santé ou dans le domaine du voyage, celles-ci ont traduit l’importance d’avoir un langage adapté afin d’avoir une communication efficace au sein d’une même organisation.

Le rôle de la communication dans une organisation En tout premier lieu, suite à leurs observations, les auteurs démontrent l’importance de la communication en milieu de travail. Bonne communication=Bonne structure=Coopération au sein de l’organisation -Dire. Comment un individu devient-il acteur dans une organisation ? - Réviser le cours - Sciences de gestion. L'individu, qui possède des caractéristiques propres, devient un acteur au sein de l'organisation par les relations formelles et informelles qu'il établit dans son activité de travail.

Comment un individu devient-il acteur dans une organisation ? - Réviser le cours - Sciences de gestion

Il communique et interagit donc en permanence, en cherchant non seulement à affirmer son individualité mais également à s'inscrire dans l'action collective. C'est en partie de cette tension que naissent les phénomènes relationnels au sein des organisations. 1. Les différents éléments influençant le comportement de l'individu. La communication interpersonnelle. Nous nous intéresserons ici à la Pragmatique (au Comment) de la communication interpersonnelle telle qu'elle a été étudiée et modélisée par l'école nord-américaine de Palo Alto sous l'impulsion du Professeur Paul Watzlawick.

La communication interpersonnelle

Nous montrerons en quoi cette façon de considérer le comportement de deux individus qui communiquent relève d'une approche complexe, où la circularité et la rétroactivité des échanges fait place à une causalité linéaire. Nous partirons du postulat que lorsqu'une communication entre deux personnes est établie, il n'y a plus ni commencement ni fin, mais un modèle circulaire d'échanges, dont ni l'un ni l'autre des interlocuteurs n'a la prééminence. La communication sera considérée alors comme système d'interactions en marche, et, à l'extrême, certains ont pu dire que : "On ne communique pas, mais on prend part à une communication. " I - Les cinq axiomes de la communication 1- "On ne peut pas ne pas communiquer. " Exemple : Monsieur Boit et Madame Crie "Euh.... Rejet Déni 1.