Politique Numérique - Election 2012

Facebook Twitter

Cinq candidats à la présidentielle publient leur « vision numérique » Relativement critiques à l’égard de l’engagement des candidats à la présidentielle dans le domaine de la politique numérique, les industriels du secteur s’étaient regroupés en mars au sein du collectif du numérique.

Cinq candidats à la présidentielle publient leur « vision numérique »

L’objectif de la démarche : parler d’une seule voix pour défendre leurs intérêts auprès du futur président. Interrogés sur leur « vision numérique », cinq candidats ont répondu. Hadopi, le grand flou à gauche.

Apps & Dataviz

Lelab Europe1. Presidentielle 2012. Présidentielle 2012 : Les programmes des candidats. Véritomètre - 2012 - i>TÉLÉ - Le discours politique passé au vérificateur. Présidentielle 2012 - TNS Sofres. Elections présidentielle et législatives 2012. Bubble-T : Et si Twitter votait? Mediarena 2012. Jean-Luc Mélenchon (FG)

Eva Joly (EE-LV)

François Hollande (PS) François Bayrou (Modem) Nicolas Sarkozy (UMP) Marine Le Pen (FN) News, Augmented » Articles avec le tag » #présidentielle 2012. News, Augmented » Articles avec le tag » Partis en ligne. Présidentielles2012. Présidentielle 2012 : Les projets politiques des candidats pour le livre. Le projet était intéressant : réunir pour une table ronde les représentants des candidats à la présidentielle, pour les faire parler de leur projet autour du livre.

Présidentielle 2012 : Les projets politiques des candidats pour le livre

Et à l'exception de François Bayrou, arrivé en retard et parti en avance, qui s'est représenté lui-même, les participants ont livré leur vision politique du secteur du livre. La rédaction de LivresHebdo a donc organisé un Forum, avec pour intitulé Quelle politique pour le livre ? Au menu : librairie, éditeurs, numérique (avec tout ce que cela implique, quoi que rapidement passé en revue), TVA, loyers, plus rarement auteurs, et moins encore bibliothèques.

Et autour de la table, un Frédéric Mitterrand décevant, venu plutôt défendre son bilan qu'apporter des réponses nouvelles, un François Bayrou pédagogue et amoureux, mais peu convaincant. Présidentielle 2012 : 5 propositions pour tirer la croissance du logiciel français. A ses dix propositions en faveur du numérique, Syntec Numérique ajoute cinq propositions en faveur de l’industrie du logiciel et censées remédier à cinq points de blocage de la France dans ce secteur.

Présidentielle 2012 : 5 propositions pour tirer la croissance du logiciel français

Ces préconisations à l’attention des politiques sont résumées dans le livre noir et blanc du logiciel dévoilé mercredi 15 février à l’occasion d’une conférence de presse à laquelle assistaient deux personnalités politiques du PS et de l’UMP : Fleur Pellerin et Laure de la Raudière. Partant du constat que l’industrie française du logiciel manque de champions de grande taille (93% du Top 250 des éditeurs français réalisent moins de 50 millions d’euros de CA) et justifiant de sa contribution à la croissance de la France, Syntec Numérique demande donc un coup de pouce des politiques.

Proposition n°1 : un statut de société créatrice de logiciels. LIVRE BLANC / Le Livre Noir et Blanc du Logiciel. Rédigé avec l’aide des 550 éditeurs de logiciels membres de Syntec Numérique, le « Livre Noir & Blanc du Logiciel » dresse un portrait des métiers de la filière du logiciel, recense les blocages qu’elle rencontre (le Livre Noir) et présente 5 propositions afin d’accélérer le développement national et international de ce secteur clé, socle de l’économie numérique, moteur de la croissance et puissant créateur d’emplois.

LIVRE BLANC / Le Livre Noir et Blanc du Logiciel

(le Livre Blanc). Difficile de dénicher un objet ou un espace de notre vie quotidienne qui ne dissimule quelques lignes de code, tant le logiciel a pénétré notre environnement. Les logiciels sont enfouis dans les produits que nous utilisons tous les jours. Numérique et présidentielles : haut débit, croissance et open data.

L'EBG (Electronics Business Group) réunissait le 24 novembre élus de la République, représentants de la société civile et industriels.

Numérique et présidentielles : haut débit, croissance et open data

Objectif : cerner davantage le programme numérique des candidats à l'élection présidentielle. Mais finalement, ce sont surtout les intervenants qui leur ont suggéré des pistes. Sarkozy, Hollande & co sur Twitter et Facebook : une conversion superficielle. On parle beaucoup de numérique en ces temps de campagne présidentielle… Pas de semaine sans qu’un évènement organisé par un politique ne soit affublé d’un préfixe e-quelque chose !

Sarkozy, Hollande & co sur Twitter et Facebook : une conversion superficielle

Plutôt rassurant si c’est le résultat d’une vraie prise de conscience de la révolution industrielle en cours et de ses conséquences. Je me demande toutefois si cette soudaine conversion au numérique de nos chers candidats n’est pas un peu artificielle. Aujourd’hui, le numérique est présent dans toutes les activités, y compris les plus traditionnelles. Un exemple, le secteur de l'automobile : la part des dépenses consacrées à la conception mécanique se réduit considérablement pour investir dans le développement des logiciels embarqués. Le numérique ne peut plus être considéré comme un secteur isolé, il est moteur pour notre économie et vecteur de croissance pour toute l’industrie.

La Silicon Valley roule t-elle pour Sarkozy ? C’est une rumeur qu’on jurerait sortie tout droit d’un forum de Thierry Meyssan ou d’Alain Soral.

La Silicon Valley roule t-elle pour Sarkozy ?

Facebook et Twitter privilégieraient discrètement Nicolas Sarkozy en lui rendant de menus services. Élimination de parodieurs gênants, élaboration d’un profil sur mesure, certaines vigies du web ont immédiatement crié à la censure et à la collusion. Jusqu’à présent discret sur les réseaux, Nicolas Sarkozy a fait une entrée « fracassante » dans la campagne numérique mercredi 15 février, en créant son compte Twitter juste avant son passage sur TF1. La e-démocratie en France : quelle sera l’influence du Web pour 2012 ? La e-démocratie en cartes Guilhem Fouetillou, co-fondateur de Linkfluence, a créé pour Le Monde une carte du Web politique militant en France.

La e-démocratie en France : quelle sera l’influence du Web pour 2012 ?

Il les a présentées et analysées lors de la keynote finale du Personal Democracy Forum.