background preloader

ANONYMOUS / ACTA/SOPA

Facebook Twitter

#Hadopi transmet 1er dossiers au procureur et Numérama rappelle les failles aux avocats. Ça y est : selon les sources de « Lepoint », la Hadopi aurait décidé d’envoyer ses premiers dossiers de « pirates recidivistes » devant le procureur de la république.

#Hadopi transmet 1er dossiers au procureur et Numérama rappelle les failles aux avocats

C’est donc la Fin de la récréation et le lancement de la partie répressive. Le point nous rappelle qu’entre janvier 2010 et juin 2011, la Hadopi a adressé 470 935 premiers avertissements par mails, puis 20 598 recommandés aux récidivistes, dont une petite dizaine se sont retrouvés à devoir s’expliquer devant la CPD. C’est donc logiquement parmi ces 10 internautes que la HADOPI a sélectionné ceux qui viennent d’être envoyés devant le procureur de la république. (A moins que d’autres personnes n’aient été convoquées par HADOPI entre temps ce qui semble peu probable) Le chiffre n’est pas donné mais donc dans la logique il devrait être inférieur à 10…(a verifier puisque le figaro parle de moins de 165 dossiers..) Surtout que pour le coup Numérama, comme toujours très engagé sur le sujet, a sorti quelque chose d’assez amusant. Liberté d'Informer en France. Et en 2012 alors?

Liberté d'Informer en France

La suite se déroule peut etre sur Internet. 2012 ne sera pas une année comme les autres dans le paysage digital Français. Présidentielles obligent, les desks numériques vont eux aussi chauffer et le journalisme en ligne tiendra là l'occasion de se faire enfin une vraie place auprès des aînés...La suite sur OWNI.fr La dégradation des PigesIntéressante étude comparative des pratiques d'emploi et de travail, subordination et droits sociaux : analyse comparative Intermittents et PigistesÀ télécharger! ACTA : signature de l'accord sur la privatisation des savoirs. Brevetabilité du vivant, attaque contre les médicaments génériques, censure d'Internet… Voilà ce que viennent de signer ce jeudi au Japon en toute discrétion les pays les plus riches, au profit exclusif de grands lobbys industriels, sous le nom d’Accord commercial anti-contrefaçon.

ACTA : signature de l'accord sur la privatisation des savoirs

L’ACTA vise à établir un nouveau cadre juridique qui outrepasserait l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce) comme l’OMPI (Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle). Cet accord a été décidé dans une absence totale de transparence entre pays riches : l'Australie, le Canada, la Corée du Sud, les Émirats arabes unis, les États-Unis, le Japon, la Jordanie, le Maroc, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, Singapour, la Suisse et l'Union européenne. Il vient d’être signé ce jeudi au Japon. Et ce traité est dicté uniquement par des intérêts financiers et industriels, au mépris de toute considération humaine et démocratique. Les médicaments génériques deviennent des contrefaçons. [ Exclu ] Manifestation Anonymous Paris République by GeeK de GeeK. « Anonymous » 28/01/12 Lyon. Manifestation-anti-acta-rennes-1720.AVI. Manif ACTA TOULOUSE 28-01-2012. Contre ACTA, les geeks font la révolution. Depuis la fermeture de Megaupload, la colère gronde sur la toile et dans la rue.

Contre ACTA, les geeks font la révolution

ACTA, un traité anti-contrefaçon, effraie les internautes qui se mobilisent comme jamais pour défendre un web libre. Légitime ? Les geeks ont investi la rue. Ce samedi 11 février, des dizaines de manifestations ont eu lieu en Europe et en Suisse. Motif de la grogne ambiante : ACTA, un traité international en voie de ratification qui mettrait en péril la liberté des internautes. « Je vais vous donner un exemple concret des méfaits d’ACTA, explique Irina Clio Krier une militante lausannoise.

. « On utilise un bulldozer pour essayer de ramasser des grains de poussière, surenchérit Gaël Marmillod du parti pirate. En tout cas pas en Suisse, puisque le cadre légal est compatible aux exigences minimales du traité. Il n’empêche, le traité s’inscrit dans une dynamique politique globale qui vise à réglementer plus strictement le web. ACTA : démissionnaire, Kader Arif dénonce "une mascarade". Numerama le révélait ce midi.

ACTA : démissionnaire, Kader Arif dénonce "une mascarade"

Kader Arif, le rapporteur de l'ACTA au Parlement Européen, a décidé de démissionner par surprise de sa mission cruciale pour la ratification de l'accord anti-contrefaçon. C'est bien la signature de l'accord par l'Union Européenne à Tokyo ce jeudi qui a motivé sa décision. "Je tiens à dénoncer de la manière la plus vive l'ensemble du processus qui a conduit à la signature de cet accord : non association de la société civile, manque de transparence depuis le début des négociations, reports successifs de la signature du texte sans qu'aucune explication ne soit donnée, mise à l'écart des revendications du Parlement Européen pourtant exprimées dans plusieurs résolutions de notre assemblée", dénonce-t-il. L'eurodéputé confirme également ce que nous signalions au sujet du calendrier imposé au pas de charge aux commissions parlementaires chargées d'exprimer leur avis sur le contenu de l'accord.

A l'heure actuelle, nul ne semble savoir qui va remplacer Kader Arif. Mobilisation contre l'ACTA. Manif ACTA TOULOUSE 28-01-2012. 25 Fevrier 2012, Les Manifestations Contre ACTA continuent ! Tous les groupes #Facebook #stopACTA. 25 Fevrier 2012, Les Manifestations Contre ACTA continuent !

25 Fevrier 2012, Les Manifestations Contre ACTA continuent ! Tous les groupes #Facebook #stopACTA

Tous les groupes #Facebook #stopACTA. Un procès décisif pour l’accès aux médicaments. Depuis quinze jours, une bataille féroce se joue entre l’État indien et le laboratoire pharmaceutique suisse Novartis.

Un procès décisif pour l’accès aux médicaments

L’enjeu est de taille : Novartis réclame la levée d’une clause de la loi indienne qui permet de protéger le marché des médicaments génériques. Or « l’Inde, c’est la pharmacie du monde », explique Jérôme Martin, d’Act Up Paris. Son procès contre Novartis est donc « hautement symbolique » et pourrait menacer, si le laboratoire l’emportait, l’accès aux soins des plus démunis. L’emballage change, pas le contenu Concrètement, la loi indienne sur les brevets respecte la loi de propriété intellectuelle votée en 2005. DCRI contre Anonymous. La Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) part en guerre contre les Anonymous.

DCRI contre Anonymous

Jeudi, deux membres supposés étaient mis en examen dans le cadre d'une enquête sur "Greenrights" ; une opération numérique visant notamment les serveurs d'EDF. Nous nous sommes entretenus en exclusivité avec Pierrick Goujon, l'un de ces soi-disant Anonymous que la DCRI a arrêté. Pierrick Goujon, photographié à OWNI (cc Claire Berthelemy) Ce vendredi, OWNI a longuement rencontré Pierrick Goujon, 29 ans, connu sur les réseaux sous le pseudo de Triskel.

Il est soupçonné par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) d’être un membre des Anonymous – même si ce mouvement militant se caractérise par l’absence totale de hiérarchie, de structures et de cartes de membres. Courant août 2011 sous la banière des Anonymous participé à la campagne Greenrights, entente formée en vue de conduire des entraves par déni de service contre des producteurs/distributeurs d’électricité. 8h40.