La petite poule noire

Facebook Twitter

Le nid de la Petite Poule Noir! Et le cul de la Petite Poule Noire. Le lifting de la petite poule noire. Photos de La Petite Poule Noire. Artmeeting #004 – La Petite Poule Noire : « Porter un travail au. Ils sont cinq associés*, tous âgés d’une trentaine d’années, et se lancent courageusement dans l’ouverture, à Paris, d’un nouveau lieu consacré à la photographie : La Petite Poule Noire, "galerie de photographie contemporaine".

Artmeeting #004 – La Petite Poule Noire : « Porter un travail au

Samuel Tissier et Pauline Guéna nous font faire le tour du propriétaire d’une galerie encore en chantier (ouverture prévue le 10 avril) : un tréteau, un trépied, et c’est parti ! Ils reviennent sur leur curieux nom de baptême, nous expliquent leur mode de fonctionnement, leurs choix artistiques et leurs parti-pris, leurs liens avec l’agence de photojournalisme MYOP, et nous présentent les travaux du photographe Oan Kim dont la série Je suis le chien pitié servira d’exposition inaugurale.

C’est tout de suite et maintenant sur Morningmeeting ! * les cinq associés fondateurs : Guillaume Binet, Pauline Guéna, Sophie de Meuron, Camille Pillias et Samuel Tissier. Site web de la galerie : Consulter la page Facebook de La Petite Poule Noire. Like this: J'aime chargement… Exposition “Rockeurs, rêveurs et autres joyeux garçons” : photog. Ils ont de bonnes têtes, sinon de vainqueurs, du moins de conquérants.

Exposition “Rockeurs, rêveurs et autres joyeux garçons” : photog

Ce sont les jeunes rockeurs de la scène parisienne, photographiés par Pierre Hybre. L’artiste a travaillé pendant deux ans dans les salles cultes de la jeunesse rock à Paris (le Gibus, la Boule Noire, le Triptyque…). Il en ramène des portraits surprenants et tout en finesse. C’est qu’il a choisi un entre-deux qui fonctionne assez bien : ni photos de concerts classiques (sur scène, sous la lumière des projecteurs ou dans une semi-obscurité), ni photo documentaire.

On dirait bien qu’il a fait poser la plupart de ses modèles, juste après leur passage sur scène, mais sans fard, sans mise en scène élaborée, sans retouches. A première vue, l’exposition fait très "photo de famille". Nous sommes en 2010, et certains de ces baby rockeurs n’ont plus de baby que l’étiquette. Rockeurs, oui, certainement, rêveurs, probablement, mais joyeux garçons ? Information pratiques et renseignements sur le site de La Petite Poule Noire. Diner après l'expo "Famille" de G.Binet.