background preloader

21roses

Facebook Twitter

Tourisme Insolite : Un voyage en ballon à 30km d’altitude | So Tourisme. Le tourisme spatial est en plein essor aux Etats-Unis. C’est pourquoi World View Entreprise, une société installée dans l’Arizona aux Etats-Unis, propose un voyage dans un ballon gonflé à l’hélium à une altitude de 30 km pour admirer la Terre. Pour 75.000 dollars (environ 55.000 euros), World View propose à ses passagers une ascension tout en douceur dans une nacelle pressurisée pouvant accueillir huit personnes. Une fois arrivé à une altitude d’approximativement 30.000m, les voyageurs pourront profiter de la vue unique sur la courbure de la Terre, pendant près de deux heures. Ensuite, la capsule se détachera du ballon et entamera la descente pour revenir sur la terre ferme, freinée par des parachutes, pour un atterrissage tout en douceur !

Les premiers vols sont prévus d’ici trois ans selon la société. Il s’agira d’un voyage spatial, puisque la Federal Aviation Administration considère la capsule comme un véhicule spatial. Galerie du Projet de Voyage Spatial avec World View. » Tourisme d’aventure: de quoi parle-t-on au juste?

Randonnée en montagne, descente de rivière, raid en motoneige, montgolfière, quad, équitation ou encore cyclotourisme, le tourisme d’aventure rassemble toute une variété d’activités qui ont parfois peu de choses en commun. Les touristes qui les pratiquent composent aussi une clientèle au profil plutôt hétérogène. Qu’est-ce qui les unit? Le plein air? Le goût du risque? Le tourisme d’aventure représente une part importante de l’offre touristique du Québec. Mais de quoi s’agit-il? D’abord, qu’est-ce que l’aventure? Et le tourisme d’aventure? Aussi, les activités de transport telles que le canot, le kayak, la motoneige ou le vélo, qui s’inscrivent aujourd’hui dans le créneau du tourisme d’aventure, étaient alors considérées, par les puristes, comme des outils secondaires permettant de vivre l’expérience plutôt que de constituer eux-mêmes l’objet de l’aventure, ou sa majeure partie.

Comment le définir aujourd’hui? Quelles activités? Tout un marché! Segmenter pour mieux cerner la clientèle. Sports extrêmes pour frissons garantis - L'Echo Touristique. Sur terre, sur mer ou dans les airs, les accros de l'adrénaline multiplient prouesses et nouveaux moyens de se faire plaisir. Derrière eux, jeunes et moins jeunes suivent. Tour de chauffe... En montagne : descentes TGV Promeneurs s'abstenir ! Ce ne sont pas ici les douces endorphines que l'on vient chercher, mais la pure adrénaline. Chez Destination Poudreuse, Snotour, Vélorizons, Arcanson, Chlorophyl, Aventures et Cie, Cap Liberté... Sur la mer : on s'envole ! Pour se donner des sensations fortes sur l'eau, il y avait le surf et le Hobie Cat, catamaran léger ultrarapide et "chavireur".

Chez Sport Away, Fun et Fly, Club Méditerranée, Smartbox, Wonderbox, MagicDay, Destination Surf... Dans les airs : haute voltige S'envoler du sommet du mont Blanc comme d'un 6 000 m sud-américain ou népalais est le dada favori des parapentistes avertis, mais on peut préférer les sensations offertes par une chute libre (amortie en parachute !). En rivière : ça mouille ! « Pourvu qu'elle soit douce ! 62% des Français jugent "risqués" les voyages d’aventure - L'Echo Touristique. D’après une étude menée pour Groupama Assistance et l’Argus de l’Assurance, l’attrait pour "l’aventure" serait en baisse au sein de la population française, hormis chez les jeunes générations. Les Français deviendraient-ils plus frileux qu’auparavant ? Selon un sondage de l'institut Think pour Groupama Assistance et l'Argus de l'Assurance, 47% des personnes interrogées confient avoir "beaucoup moins envie d’aventure" que par le passé, contre 12% se disant "de plus en plus" attirées par ce type de voyages et d’expériences. 35% des sondés indiquent quant à eux avoir "toujours autant" envie de partir à l’aventure.

Au global, 42% des personnes interrogées se disent en quête d’aventure, alors que 55% affirment ne pas en avoir envie. Par ailleurs, seuls 28% des individus interrogés se définissent comme plutôt "aventuriers". Pire : 62% estiment que les voyages d’aventure sont risqués. 59% des jeunes rêvent d'aventure Ces chiffres globaux masquent toutefois de fortes disparités générationnelles.

Articles vu et travaillés

La valeur de la nuit étoilée - Réseau de veille en tourisme. Voûte céleste, constellations, étoiles filantes, aurores boréales, mais aussi faune nocturne, jeux d’ombres et tranquillité: il s’agit de la nuit comme on prend rarement le temps de la vivre. Gravement menacée par la pollution lumineuse, quelques initiatives encourageantes tentent de préserver sa noirceur.

Mais la nuit peut-elle aussi être un atout touristique? Et comment la mettre en valeur? Une récente édition de la revue Espaces traite de différents aspects liés à la nuit noire. La pollution lumineuse Les causes de pollution lumineuse sont l’éclairage des villes, le suréclairage des sites industriels et des complexes sportifs et la multiplication des constructions éclairées en permanence hors des villes. La sécurité a toujours été le premier motif de l’éclairage, mais ce dernier entraîne aujourd’hui la plus méconnue des sources de pollution créées par l’homme. Image satellite de la pollution lumineuse dans le monde. Les conséquences de la pollution lumineuse sont multiples: 1 GLOBAL REPORT ON ADVENTURE TOURISM online. Nature master 2010 03 03. Unwto annual report 2014. Les Chiffres clés du tourisme et du voyage. Comment travailler avec les blogueurs - Réseau de veille en tourisme.

Blogueur ou journaliste? Alors que le journaliste effectue bien souvent très peu de contacts directs avec ses lecteurs, le blogueur, lui, interagit beaucoup avec eux sur son blogue, mais surtout sur les réseaux sociaux d’après Marie-Julie Gagnon, auteure, chroniqueuse et blogueuse. Il utilise un ton personnalisé et dispose d’une plus grande liberté que le journaliste, qui fait toujours attention pour ne pas se retrouver en conflit d’intérêts, et qui doit aussi se plier aux contraintes imposées par son employeur. Ainsi, il pourra plus facilement raconter une histoire (storytelling) à travers des mots, des photos, des vidéos ou des témoignages. Autre distinction, le blogueur gagne parfois sa vie grâce à la conclusion de partenariats publicitaires, ce qui n’est absolument pas le cas de son confrère journaliste. Le blogue est un média qui laisse transparaître la personnalité de son auteur Le blogue est un média qui laisse transparaître la personnalité de son auteur.

Source: Marmara Source(s) Veille - Réseau de veille en tourisme » Réseau de veille en tourisme. Makwa | CONTACT. Abitibiwinni-Aventure/Culture Bercé par l'Harricana - Aventure Écotourisme Québec. L'Accréditation Aventure Écotourisme Québec. Aventure Écotourisme Québec est une association dynamique qui déploie ses énergies pour représenter, défendre et promouvoir les intérêts de l'aventure et de l'écotourisme du Québec. En bref, nous vous aidons à développer votre entreprise. Vous offrez une ou plusieurs activités guidées et encadrées en tourisme d'aventure et en écotourisme au sein d'un milieu naturel; vous fournissez tout l’équipement nécessaire à rendre l’activité complètement sécuritaire et agréable pour les visiteurs; vous offrez les services de guides certifiés; et la qualité de vos activités est importante.

Demandez votre accréditation! Après avoir complété le processus d'accréditation, vous obtenez le sceau d'Aventure Écotourisme Québec « Accrédité Qualité Sécurité » certifiant que vous adhérez aux plus hauts standards de sécurité et de qualité dont se sont dotés les professionnels de l’aventure et de l’écotourisme du Québec. Une aventure Accréditée Aventure Écotourisme Québec veut dire : Une aventure écotouristique. Gourmet Kayaking Adventure - Gulf Islands - Day 1. » Découvrir la destination à la pagaie. Le Print Measurement Bureau 2014 estime que 673 000 Québécois ont fait du canot à au moins une occasion au cours de la dernière année. C’est sensiblement le même nombre et la même proportion, soit plus ou moins 10% des Québécois de 12 ans et plus, depuis 5 ans. Bien que les statistiques sur la pratique du kayak et de la planche à pagaie (stand-up paddling, SUP) – planche individuelle sur laquelle on pagaie debout – ne soient pas disponibles, nous pouvons affirmer qu’il s’agit de deux activités en vogue depuis quelques années.

Le kayak au premier rang Le kayak s’avère le sport de pagaie le plus populaire; le nombre de gens le pratiquant a augmenté de 20% de 2010 à 2012 L’organisme Outdoor Foundation publiait récemment un rapport sur la pratique des activités de pagaie par les Américains. L’étude révèle que plus de 19 millions d’individus (6,7% de la population de 6 ans et plus) se sont adonnés au canot, au kayak, à la planche à pagaie ou au rafting en 2012. Source: Katabatik Source(s) » La pratique récréative du ski de fond a de l’avenir! L’image du ski de fond réservé exclusivement aux sportifs et aux retraités est balayée.

La discipline fait peau neuve et se diversifie. Pour satisfaire une clientèle de plus en plus diversifiée, des nouveaux services et aménagements se profilent. Face aux changements observés relatifs à la pratique de ce sport, les intervenants misent sur la diversification des activités hivernales et sur l’innovation du produit. Tour d’horizon de projets inspirants pour le Québec. Des initiatives gouvernementales En France, le ministère de la Jeunesse et des Sports crée en 2007 le Conseil National du Nordique, chargé de définir une stratégie nationale et d’insuffler des réflexions innovantes autour de l’image du ski de fond, de l’aménagement et de l’offre. Source: Guide du nordique Les gestionnaires sont amenés à adapter ces propositions d’aménagements en fonction de leurs propres caractéristiques territoriales, administratives et commerciales.

Source: Nordic France Source: Bcnordic Source: Ski Vermont. » Le tourisme d’aventure sur la voie durable. Alors que TripAdvisor souligne qu’en 2012, sept voyageurs américains sur dix ont déclaré qu’ils prévoyaient faire des choix de voyages plus écoresponsables dans les douze prochains mois, Trendwatching précise qu’en 2013, les touristes chercheront davantage à contribuer concrètement à l’écoresponsabilité d’une destination. Voici les tendances et les bonnes pratiques d’un créneau prometteur: le tourisme d’aventure durable.

Un marché en pleine expansion Les entreprises de tourisme de plein air sont de plus en plus rentables. En effet, une étude de l’Adventure Travel Trade Association (ATTA) indique que 63% des voyagistes d’aventure ont signalé une augmentation de leur chiffre d’affaires en 2011. Des touristes plus sensibles aux enjeux du développement durable Plusieurs études de 2012 révèlent que les valeurs des consommateurs évoluent; nombreux sont ceux qui, aujourd’hui, accordent beaucoup d’importance à diverses dimensions du développement durable: Des exemples inspirants Source(s) - ATTA. Mountain Wilderness - Association nationale de protection de la Montagne - Zones de tranquillité : espaces naturels de ressourcement pour l’Homme. Accueil > Découvrir > Nos campagnes > Zones de tranquillité : espaces naturels de ressourcement pour l’Homme Les grands espaces, les espaces naturels au sens large, sont indispensables au ressourcement des Hommes.

Malgré la multiplicité des espaces naturels protégés en France, nombre de territoires ne sont pas à l’abri de l’appétence des aménageurs gourmands d’espaces de nature « ordinaire ». Porté par Mountain Wilderness, le projet de création de Zones de tranquillité est animé au sein d’un groupe de travail actif rassemblant élus, gestionnaires d’espaces naturels, associations, citoyens… Les zones de tranquillité, gage du potentiel de ressourcement qu’offre un espace de nature non aménagé, sont un moyen de valoriser les territoires.

Cette démarche peut devenir un label dont s’emparent les territoires qui s’engagent à respecter et préserver leurs espaces de nature à travers une charte contractuelle. » Parcs d’aventure : les activités aériennes se diversifient. Les installations se complexifient, multipliant ainsi les possibilités, et la technologie permet de raffiner les expériences. La clientèle évolue; elle devient plus exigeante. Aussi, de nouveaux segments de marché s’intéressent aux défis que suggèrent ces parcs d’aventure. Voici un bref survol de l’industrie suivi d’exemples de produits d’aventure aérienne. Adoption par les stations de ski Ces organisations estiment le succès financier des parcours aériens/tyroliennes à 7,4 sur 10 en moyenne. Elles ont le type de terrain, le personnel, le bassin de clientèle, une partie des infrastructures; les stations de ski ont souvent une longueur d’avance sur d’autres entreprises pour la mise en place d’un parc d’aventure.

Plusieurs stations américaines empiètent sur des terres faisant partie des National Forest System Lands et doivent ainsi se plier aux exigences du U.S. Une clientèle qui prend de l’expérience Ces installations attirent des clientèles de tous âges, sportives comme non sportives. » L’amour du plein air, ça s’apprend! Le déficit nature — ou la tendance à la baisse à passer du temps en milieu naturel – est alimenté par différents phénomènes : l’urbanisation, le grand nombre de personnes peu ou pas initiées au plein air et les jeunes qui sont moins actifs qu’avant.

Cela entraîne un manque de connaissances par rapport à la nature, et engendre souvent la sous-fréquentation des parcs et des activités de plein air ou leur fréquentation par une clientèle vieillissante. De fait, certaines activités manquent cruellement de relève. Quelques causes du déficit nature L’urbanisation augmente : Depuis 2008, plus de la moitié de la population mondiale est urbaine;80 % des Canadiens vivent en ville.

Les gens passent moins de temps à l’extérieur et les jeunes bougent moins : Les communautés ethniques fréquentent moins les parcs et les campings que les Blancs, et celles-ci occupent une part grandissante des populations canadienne et américaine : L’importance d’informer les visiteurs Source : Learn To Camp, Parcs Ontario. » Le plein air accessible. L’accès aux activités en nature est non seulement possible, mais extrêmement salutaire pour les personnes aux prises avec un handicap. Certains lieux ont été aménagés pour une meilleure accessibilité mais l’innovation permet aussi la conception d’équipement adapté.

L’information à ce sujet ne circule pas assez. Plusieurs représentants d’organismes de plein air sont venus en discuter lors du Sommet mondial Destination pour tous en octobre 2014. Des initiatives de l’Australie et de l’Alberta ainsi que des solutions pour certaines pourvoiries du Québec ont été présentées. Parks Victoria: équipement adapté disponible gratuitement Selon John Kenwright de Parks Victoria, l’organisme de gestion des parcs de la région de Victoria, en Australie, le tourisme accessible représente un marché de taille: Voilà, entre autres, qui justifie des efforts pour développer une offre inclusive. Source: Parks Victoria Si l’offre existe, elle demeure cependant méconnue parce qu’on oublie souvent de la promouvoir. » Les nomades numériques, voyageurs des temps modernes?

À la croisée du voyageur d’agrément et du voyageur d’affaires Leur travail ne nécessite pas de voyager, mais il ne les contraint pas non plus à rester au même endroit. Par leur usage des technologies informatiques, ces nomades numériques, ou encore « technomades », ont créé une nouvelle manière de travailler. Ils choisissent de voyager quelques mois, quelques années, voire leur vie entière, tout en travaillant à partir de leur ordinateur et en conservant les relations professionnelles établies dans leur lieu d’origine. Ces expatriés, qui détiennent un visa touristique, sont des salariés d’une entreprise favorisant le télétravail, des travailleurs autonomes ou encore des entrepreneurs du Web. Ils choisissent de voyager quelques mois, quelques années, voire leur vie entière, tout en travaillant à partir de leur ordinateur Travailler à distance, mais encore?

Un nomade numérique séjourne plus longtemps dans une destination qu’un voyageur d’affaires traditionnel. Source : youtube.com Source(s) Mountain Wilderness - Association nationale de protection de la Montagne. Changerdapproche.org. Changer d'approche, la montagne autrement ! » Transportez-vous vers la nature.