background preloader

GALERIES LAFAYETTE

Facebook Twitter

La folle année qui attend les Galeries Lafayette - Aménagement Commercial. Le rez-de-chaussée du boulevard Haussmann ?

La folle année qui attend les Galeries Lafayette - Aménagement Commercial

Une quinzaine d’années qu’il n’a pas été remodelé en profondeur. Le flagship des Galeries Lafayette Hommes ? Peu ou prou la même chose… Autant dire une éternité quand on parle de commerce. Mais, l’année prochaine, cela va changer. « La rénovation d’Haussmann sera notre grand chantier de 2016 », avance Nicolas Houzé, directeur général des Galeries Lafayette. Une annonce tout sauf anodine. Les enjeux Procéder à d’importants travaux sur son flagship parisien, situé boulevard Haussmann (photo ci-contre). Paris continue de tirer le groupe 1,7 Mrd € : le chiffre d’affaires du groupeau 1er semestre 2015 + 3,5% : l’évolution des ventesdu bd Haussmann, qui pèse prèsde la moitié des ventes globales, environ La nuance est d’importance : elle permet de mieux mesurer, encore, à quel point le défi est de taille pour les Galeries l’année prochaine.

Un équilibre à conserver French touch chic « Reconquérir » ? Lvmh : Les Galeries Lafayette veulent reconquérir les clients de Paris. Par Pascale Denis PARIS (Reuters) - Les Galeries Lafayette vont engager un vaste chantier de rénovation de leur magasin du boulevard Haussmann afin de reconquérir leur clientèle parisienne et de mieux affronter la concurrence des autres grands magasins de la capitale.

Lvmh : Les Galeries Lafayette veulent reconquérir les clients de Paris

Alors que Le Printemps, son grand rival et voisin (propriété du Qatar) et Le Bon Marché (groupe LVMH) se sont massivement rénovés, opérant un repositionnement marqué sur le luxe, le navire amiral des Galeries Lafayette n'a subi aucune véritable transformation depuis 15 ans. En outre, la concurrence devrait encore s'aiguiser avec l'arrivée annoncée pour 2019 de la Samaritaine, vaste ensemble commercial, également propriété de LVMH. "Il faut repenser le parcours du magasin. C'est une nécessité et un chantier très lourd", a déclaré à la presse mercredi Nicolas Houzé, directeur général de la branche grands magasins. Les Galeries espèrent un accord à l'issue des discussions de branche qui devraient s'achever d'ici la fin octobre. Lvmh : Les Galeries Lafayette veulent reconquérir les clients de Paris. Galeries Lafayette au régime. L'arrêt de la croissance oblige le groupe à réduire la voilure pour rebondir.

Galeries Lafayette au régime

La fête est terminée aux Galeries Lafayette. Après trois ans de forte croissance tirée par la fréquentation touristique de son navire amiral parisien du boulevard Haussmann, la chaîne de grands magasins a connu un brutal coup d'arrêt en 2014. Son chiffre d'affaires a reculé de 0,2 %, à 3,2 milliards d'euros, répartis à 50-50 entre le magasin d'Haussmann (+ 0,5 %) et les 57 autres (- 0,8 %). Le groupe ne communique pas ses résultats, mais ce retournement de tendance le contraint à des coupes sombres: il compte fermer ses magasins de Béziers et Belle Épine (le sort de celui de Lille sera décidé à la fin de la semaine prochaine) et lancer un plan de départs, supprimant au total de 282 à 382 postes, dont 8 % des effectifs du siège. Devenir l'enseigne omnicanal de référence «Nous devons travailler sur l'agilité de notre organisation, très hiérarchique et peu mobile, assure Nicolas Houzé, patron de l'enseigne.

Les Galeries Lafayette de Casablanca ferment leurs portes. La fin du lèche-vitrines n'aura pas lieu, Articles. Dans les années 1990, on nous avait promis des entreprises sans usine.

La fin du lèche-vitrines n'aura pas lieu, Articles

La net économie des années 2000 nous prédisait des marques sans magasin. Les griffes d'habillement auront-elles toujours des boutiques à horizon 2020 ? La réponse sera sans doute plus complexe qu'il ne le semble. 2016 révèle, en effet, une tendance vers l'hybridation du numérique et du physique. Les « pure players » comme Spartoo dans la chaussure ouvrent des points de vente en dur, tandis que des acteurs traditionnels comme les Galeries Lafayette misent beaucoup sur leur développement digital. Derrière cette hybridation, c'est toute la relation produit-consommateur qui se redessine. Saïd Hammouche, Les Echos Président-fondateur de Mozaïk RH.