background preloader

Flow

Facebook Twitter

Comment faire (vraiment) collaborer les gens créatifs? — Interactivité & Transmedia. Depuis 2013, nous avons pris l’habitude avec les amis de Storycode d’organiser de nombreux workshops et hackathons d’écriture interactive et transmedia.

Comment faire (vraiment) collaborer les gens créatifs? — Interactivité & Transmedia

Le concept est simple: réunir des profils variés — auteurs, game designers, journalistes, documentaristes, designers, développeurs, producteurs, éditeurs… — et leur faire concevoir en deux ou trois jours des projets de storytelling innovants à partir d’un simple thème gardé secret jusqu’au dernier moment. Les idées de base — qui tiennent généralement en une ou deux phrases — sont ensuite travaillées, repensées, augmentées, reprises, modifiées, sublimées avant d’être présentées à un jury de décideurs bienveillants. Cet article ne décrit pas la logistique de tels évènements mais plutôt quelques observations sur la dynamique des groupes de travail.

Comment se construisent-ils? Comment organiser leur flux de travail? Une dynamique de groupe, ça se construit… “Le tout est plus grand que la somme de ses parties.” 1. 2. 3. 4. 5. 1. 2. 3. 4. 5. Le JEU du TAO » Csikszentmihalyi Mihaly. Il est aussi membre d’honneur du Club de Budapest. Elu « Thinker of the Year Award » (penseur de l’année) en 2000.

Martin Seligman, ancien président de l’Association américaine de psychologie, décrit Mihaly Csikszentmihalyi comme le plus grand chercheur au monde sur la psychologie positive. Dans son œuvre fondatrice, Vivre : la psychologie du bonheur, Mihaly Csikszentmihalyi présente sa théorie selon laquelle les individus sont les plus heureux lorsqu’ils sont dans un état de flow, un état de concentration ou d’absorption complète dans une activité. Heutte-eVirtuose-PreAO-2011-05-30. Csikszentmihalyi: the Flow, le secret du bonheur. Le flow, flux en français, est l'état de concentration maximale que peut expérimenter une personne lorsqu'elle est totalement absorbée par ce qu'elle fait. Ce concept vaut tant pour l'éducation, que le sport ou encore la spiritualité. C’est le psychologue hongrois Csikszentmihalyi qui a inventé ce concept, dans le cadre d’une conception humaniste de la créativité.

Dans le souci d'identifier les conditions qui caractérisent les moments décrits par les gens comme étant parmi les meilleurs moments de leur vie, Csikszentmihalyi (1975) a interrogé des alpinistes, des joueurs d’échec, des compositeurs de musique et bien d’autres personnes qui consacrent beaucoup de temps et d’énergie à des activités pour le simple plaisir de les faire sans recherche de gratifications conventionnelles comme l’argent ou la reconnaissance sociale. . « Voilà ce que nous entendons par expérience optimale. Questionnaire "Auto-efficacité, Flow et TIC" (Déro & Heutte, 2011) Grand 3 petit 3. Le Flow (ou expérience optimale) est le nom d'un état mental étudié par le psychologue Mihaly Csikszentmihalyi. L'état de flow apparaît lorsqu'une personne mobilise ses compétences conscientes pour effectuer une action aux limites de ses aptitudes (cf image ci-dessous) : l'action doit être perçue comme un défi de taille.

Il peut être provoqué par toute activité (arts, sports) tant que la personne est entièrement impliquée pour atteindre le but qu'elle s'est fixé. Comme en parle Jean Heutte, le flow procure une sensation intense de plénitude, de réussite. Accomplir une tâche en état de flow est moins pénible à l'individu dans la mesure où l'accomplissement de son action constitue sa principale motivation, sa principale source de récompense. Ainsi, lorsqu'une personne se trouve en état de flow, elle peut accomplir sa tâche avec plaisir tout en se donnant l'impression de sortir grandie de sa tâche. Etats mentaux possibles lors d'une action Revenons dans le cas du jeu vidéo. Mesurer le Flow : vers la construction de Flow4D-16 (Heutte, 2009.

De nombreux essais depuis la méthode ESM, jusqu’aux questionnaires… « Plusieurs outils d’autodescription ont été créés afin d’étudier les éléments de nature instable et les phénomènes subjectifs tels que les entretiens qualitatifs, les questionnaires et la méthode d’échantillonnage des expériences (Experience Sampling Method) (Nakamura & Csikszentmihalyi, 2002 ; Scollon, Kim-Prieto, & Diener, 2003).

Mesurer le Flow : vers la construction de Flow4D-16 (Heutte, 2009

Bien que cette méthode soit très efficace, elle comporte une sérieuse réserve : comme elle est relativement intrusive, elle peut dans certains cas interrompre l’expérience optimale, voire même faire "sortir de l’état de flow"... Les différents outils de mesure du flow ont été élaborés sur la base de ces études qualitatives.

Le FLOW : l'expérience optimale ou autotélique (Csikszentmihalyi, 1990, 2004, 2005. Article mis à jour le 19 mars 2011 Dans le souci d'identifier les conditions qui caractérisent les moments décrits par les gens comme étant parmi les meilleurs moments de leur vie, Csikszentmihalyii (1975) a interrogé des alpinistes, des joueurs d’échec, des compositeurs de musique et bien d’autres personnes qui consacrent beaucoup de temps et d’énergie à des activités pour le simple plaisir de les faire sans recherche de gratifications conventionnelles comme l’argent ou la reconnaissance sociale.

Le FLOW : l'expérience optimale ou autotélique (Csikszentmihalyi, 1990, 2004, 2005

Les résultats de ces recherches lui ont permis de définir le concept de l’expérience optimale, qu’il appelle "Flow" (Csikszentmihalyi, 1990), et qui réfère à l’état subjectif de se sentir bien (Csikszentmihalyi & Patton, 1997). Experience_de_flux. Théorie du flow. Cet article est incomplet.

Théorie du flow

Il est jugé trop incomplet dans son développement ou dans l'expression des concepts et des idées. Son contenu est donc à considérer avec précaution. Le concept du « flow » aussi appelé « expérience optimale » a été développé par Mihaly Csikszentmihalyi. Csikszentmihalyi décrit le flow comme l’expérience holistique que ressentent des individus lorsqu’ils agissent en s’impliquant totalement (Csikszentmihalyi, 1975: 36). Selon Csikszentmihalyi, il s’agit d’un état dans lequel les individus sont tellement impliqués dans ce qu’ils font que plus rien d’autre ne compte. 1 Composantes Csikszentmihalyi (1975) distingue à la base 4 composantes du flow :le contrôlel’attentionla curiositél’intérêt intrinsèque Csikszentmihalyi (1993: 178-9) défini 8 dimensions de l’expérience de flow: David Farmer (1999) émet une définition similaire dans How does it feel to in "the flow" ? Certains auteurs ont conceptualisé ces dimensions comme étant des variables externes. 3 Références.

Le FLOW : l’expérience optimale ou autotélique (Csikszentmihalyi, 1990, 2004, 2005) avril 2006, par Jean Heutte. Le FLOW : l’expérience optimale ou autotélique (Csikszentmihalyi, 1990, 2004, 2005) avril 2006, par Jean Heutte On ne peut comprendre, s’approprier des savoirs (ou des gestes), construire des compétences sans s’investir personnellement fortement dans la tâche, ce qui nécessite un niveau élevé de mobilisation.

Le FLOW : l’expérience optimale ou autotélique (Csikszentmihalyi, 1990, 2004, 2005) avril 2006, par Jean Heutte

Cela n’est possible que si le contenu de la tâche ou ses buts sont en eux-mêmes mobilisateurs, s’ils suscitent curiosité, désir, défi, adhésion personnelle, plaisir. Le sens n’est pas alors extrinsèque, lié à un calcul, mais intrinsèque. On » se prend au jeu « . C’est à partir de ce seuil qu’on travaille sans s’en rendre compte, sans ménager son temps et ses efforts, pour soi et non pour les autres (ses parents, ses enseignants ou son employeur…). Vivre, Mihaly Csikszentmihalyi tous les livres à la Fnac.

Qu’est-ce qui rend les gens heureux ?

Vivre, Mihaly Csikszentmihalyi tous les livres à la Fnac

Qu’est-ce qui donne son sens à la vie ? Et surtout, quand sommes-nous heureux ? La réponse originale de Mihaly Csikszentmihalyi est : lorsque notre état d’esprit possède certaines qualités bien particulières ; lorsque nous donnons « le meilleur de nous-mêmes », ces instants de grâce que tout le monde connaît un jour. Et que l’on peut, comme il le montre dans ces pages, cultiver pour les retrouver à loisir. Depuis plus de trente ans, Mihaly Csikszentmihalyi étudie scientifiquement la question du bonheur. Ce livre, devenu un classique depuis sa parution, il y a une dizaine d’années, est une exploration de cette « expérience optimale », et une explication de ce qu’il faut faire concrètement pour la cultiver dans tous les domaines de l’existence.

TABLE DES MATIÈRES Préambule I. Heutte-Fenouillet-AREF-2010. 201-220_HEUTTE_tome2. Dero-Heutte-jocair08. Aipu2010_T5-040-Heutte-2010-04-10.