background preloader

Putophobie

Facebook Twitter

Prostitution : les ambiguïtés de la compassion. Le Sénat vient d’adopter en deuxième lecture la proposition de loi visant à « renforcer la lutte contre le système prostitutionnel ».

Prostitution : les ambiguïtés de la compassion

Les deux chambres du Parlement ont parfois exprimé des points de vue diamétralement opposés, en particulier sur la pénalisation du client, mesure phare du texte, qui a été votée deux fois par l’Assemblée nationale et supprimée deux fois par le Sénat. Mais ces désaccords, largement commentés, laissent dans l’ombre le consensus assez général sur les mesures d’accompagnement de celles qui sont désignées comme des « victimes de la traite ». Dans un style parfaitement conforme à la « rhétorique abolitionniste » étudiée par le sociologue Lilian Mathieu, les débats parlementaires ont été ponctués d’énoncés de chiffres impressionnants (« alors que seulement 20 % des personnes prostituées dans l’espace public étaient de nationalité étrangère en 1990, elles en représentent aujourd’hui, et depuis les années 2000, près de 90 % ») mais bien souvent invérifiables.

Clara Morgane enceinte : « Vous êtes ignobles » Clara Morgane et son mari.

Clara Morgane enceinte : « Vous êtes ignobles »

Et si on leur foutait la paix ? (Photo : @ClaraMOfficiel ) La semaine dernière, le magazine Gala a annoncé la grossesse de Clara Morgane. Immédiatement les réseaux sociaux se sont emparé de la nouvelle avec une violence inouïe. Revue Clio. Prostitution : ces campagnes abolitionnistes qui sont à coté de la plaque et n'ont rien à envier à la Manif Pour tous... Prostitution : Deux ans plus tard, Madmoizelle garde le silence, et donc persiste et signe. * Comme toujours, prostitution et esclavage sexuel ne sont pas à mélanger dans cet article.

Prostitution : Deux ans plus tard, Madmoizelle garde le silence, et donc persiste et signe

Merci. Presque deux ans. Voici le temps depuis lequel Madmoizelle, magazine en ligne qui revendique une certaine ligne éditoriale féministe (Ce n'est effectivement écrit nulle part de façon formelle, question de tranquillité je suppose) a publié cet article : Prostitueurs : Quand le client évalue la marchandise. Son sujet? Le tumblr "clients prostitueurs" créé par Lise Bouvet pour le comité Abolition 2012. Prostitution : Quand le militantisme prohibo- abolitionniste met en danger la vie des putes, et autres considérations...

Depuis quelques jours, un nouveau Tumblr créé dans le cadre d'une campagne abolitionniste de la prostitution a fait son entrée dans les internets.

Prostitution : Quand le militantisme prohibo- abolitionniste met en danger la vie des putes, et autres considérations...

Il s'agit du Tumblr "Prostitueurs", dont l'objet est de réunir diverses citations de clients de putes qu'on peut trouver sur des forums spécialisés à cet effet. ( par exemple, Escortfr, Youppie ou 6annonces) Le but de la démarche n'a pas été explicité : on arrive sur le Tumblr, on trouve les témoignages, point. Je suppose que l'idée, c'était que ça ne demandait pas d'argumentation et de développement, que les mots parlaient d'eux même. En l'occurrence, j'imagine qu'il est question de tenter de montrer à la face du monde combien les clients de putes sont barbares et dénués d'empathie, ainsi que de mettre en perspective les nombreux témoignages de viols et d'agressions (sexuelles mais pas seulement) dont ils font preuve (en ne les nommant bien sûr jamais de la sorte, évidemment.

Leening-pays-bas-pourcentage-surestimc3a9.pdf. Toulouse, rencontre avec Thierry Schaffauser, travailleur du sexe et auteur de l'ouvrage 'Les luttes des putes' - Vidéo Networkvisio Toulouse. Prostitution : Vous n'êtes pas mes alliés. Hier matin, je suis tombée sur un article qui réunit à lui seul toute la problématique des "faux alliés".

Prostitution : Vous n'êtes pas mes alliés

Son propos se veut à la fois anti-abolitionnisme, putes friendly et anti pénalisation des clients. Théoriquement, je devrais donc adhérer à celui ci en grande partie, puisque je suis moi même pute opposée à la pénalisation des clients et anti-abolitionnisme. Mais en fait, non. Pour tout dire, j'ai plutôt passé ma lecture à osciller entre gros (mais gros, gros quoi) facepalm et nausées, pour finalement terminer à peu près dans cet état : Pour commencer, l'article est titré "Proud to be a PUTE" pour ensuite s'ouvrir sur un paragraphe à la première personne : "Mais qui sont ces contempteurs du corps pour juger de ma liberté d’user du mien comme je le souhaite ? Mélange Instable: Prostitution : Pourquoi et comment j'ai viré anti-abolitionnisme. _ Les commentaires de ce blog sont toujours fermés.

Mélange Instable: Prostitution : Pourquoi et comment j'ai viré anti-abolitionnisme

Blogger ne permet pas de les fermer, mais seulement de restreindre leur accès à une seule personne (soit moi même en fait), c'est donc pourquoi si vous essayez de poster, un message vous indiquera que "seuls les membres autorisés peuvent poster". Si vous souhaitez réagir à cet article, vous pouvez le faire via Twitter,Facebook, par mail... _ Cet article n'a pas vocation à présenter une critique GLOBALE des différents courants idéologiques relatifs à la prostitution, il se centre sur l'abolitionnisme. Le fait que je critique et mette en perspective diverses choses problématiques à son sujet ne signifie pas que les autres courants soient absolument épargnés de toute critique ou de toute chose problématique.

« Nous, putes » Les revendications des travailleurs et travailleuses du sexe sont souvent considérées comme une simple défense de la liberté de disposer de son corps ; ainsi, leurs adversaires les décrivent essentiellement comme des libéraux qui souhaiteraient relégitimer la prostitution comme activité économique.

« Nous, putes »

Strass Syndicat du travail sexuel.