Blogs

Facebook Twitter
Les plus fidèles du blog savent l’intérêt que je porte à l’oeuvre de Noam Chomsky, en particulier sur le domaine de la “fabrication de l’opinion publique” par les médias. Je reprends donc sur ce thème ce billet du blog www.noam-chomsky.fr, qui servira en fait d’introduction au billet suivant, qui permettra de passer de la théorie à la pratique. ENTRAIDE : j’aurais besoin de l’aide d’un pro du maquettage pour mettre un document Word joliment en forme pour faire un beau PDF… Et aussi de faire une traduction d’un article anglais très vite. Merci de me contacter. Le Blog d'Olivier Berruyer sur les crises actuelles

Le Blog d'Olivier Berruyer sur les crises actuelles

Un billet invité chez Paul Jorion m'a incité à y signaler un livre récent de Frédéric Lordon, et j'y ai vu depuis une nouvelle articulation de la pensée de Frédéric avec la mienne : chose rare, Frédéric est un économiste honnêtement humaniste — non vendu aux marchands — qui ne compte pourtant pas du tout sur une vertu espérée d'acteurs providentiels, mais qui tient plutôt à de bonnes institutions pour imposer et garantir cette vertu, quels que soient les acteurs. Dans un texte intéressant, "La liberté la servitude et la mort", Crapaud Rouge s'insurge contre l'expression "servitude volontaire", qui revient à dire "Bien fait pour vous" (je peux comprendre qu'on soit parfois tenté de le dire ), comme si l'exploitation était de la faute des seuls exploités. Frédéric Lordon : La servitude volontaire n’existe pas Frédéric Lordon : La servitude volontaire n’existe pas

Plus loin que Jorion

Plus loin que Jorion Paru dans "La vie des idées" Henry Sterdyniak Réduire la dette publique, une priorité ? La crise des années 2008-2012 ne provient pas de la hausse excessive des dépenses, des déficits ou des dettes publics. En 2007, le solde public de l’ensemble des pays de l’OCDE ne présentait qu’un déficit de 1,3% du PIB ; celui de l’ensemble des pays de la zone euro de 0,7%. Les dettes publiques étaient stables, à 40% du PIB pour la dette nette de l’ensemble des pays de l’OCDE (Voir Mathieu et Sterdyniak, 2011).
251 – A-J Holbecq: commentaires sur la loi de 1973 Lien court: http://wp.me/szMIs-251 Des recherches récentes et plus approfondies proposent une version plus nuancée de l’affaire que la simple citation de l’article 25. Mais, comme l’écrit Stan dans « Tête de quenelle », « loin de couper court au débat, cette nouvelle péripétie met une nouvelle fois en évidence l’étrange mutisme des milieux politiques et des autorités monétaires sur le sujet. » 251 – A-J Holbecq: commentaires sur la loi de 1973
Ma chronique mensuelle : La leçon du vrai Keynes Que dirait Keynes revenu parmi nous des politiques économique et financière qui sont les nôtres ? Je parle ici du véritable John Maynard Keynes, et non des économistes contemporains que l’on appelle par facilité de langage, « Keynésiens » et dont la pensée est très éloignée, pour la plupart, de celle du Keynes historique. Il serait consterné, comme il le fut toujours, devant les politiques d’austérité et rejetterait avec horreur notre invocation sentencieuse d’un impératif de « compétitivité », l’aimable euphémisme auquel nous recourons pour désigner la politique cynique du « moins-disant salarial ». Le niveau atteint par les salaires était jugé par Keynes non révisable à la baisse et ceci pour deux raisons, l’une purement économique, l’autre « d’ordre moral » selon ses termes, mais nous pourrions dire tout aussi bien d’ordre « sociologique » ou « politique ».

Blog de Paul Jorion

Blog de Paul Jorion

LE RÉSEAU DE CONTRÔLE GLOBAL PAR LES GRANDES ENTREPRISES, par Stefania Vitali, James B. Glattfelder, et Stefano Battiston

LE RÉSEAU DE CONTRÔLE GLOBAL PAR LES GRANDES ENTREPRISES, par Stefania Vitali, James B. Glattfelder, et Stefano Battiston La traduction par timiota de l’article intitulé The network of global corporate control qui a fait l’objet du billet Les maîtres du monde. À propos de … Stefania Vitali, James B. Glattfelder, et Stefano Battiston arXiv:1107.5728v1 [q-fin.GN] 28 Jul 2011 Chair of Systems Design, ETH Zurich, Kreuzplatz 5, 8032 Zurich, Switzerland, Résumé : la structure du réseau de contrôle des multinationales affecte la concurrence sur le marché global et la stabilité financière.
Ce texte est un « article presslib’ » (*) The English version of this post can be found here. Ce matin, dans ma vidéo du vendredi, je disais que quand un pirate (Rupert Murdoch) est en affaires avec un naufrageur (la City de Londres), cela donne une certaine fragilité au système tout entier. LA MANIPULATION DU LIBOR LA MANIPULATION DU LIBOR
MASSACRE DE L'ANCIEN PDG DE LA BANQUE ABN-AMRO ET DE SA FAMILLE du 7 au 11 avril 2014 : La nouvelle est tombée dans la nuit de samedi à dimanche sur Bloomberg, Peter-Jann Schmittmann âgé de 57 ans, sa femme et sa fille de 22 ans ont été retrouvés morts par la seconde fille, lire ici le site de la police hollandaise. La police présente l'affaire comme "un drame familial". Soit le banquier s'est suicidé et a tué sa famille avant, soit ils ont été exécutés par un tueur à gages (le dessin de Dieu est intéressant à ce sujet). Dans les deux cas, le drame est à mettre en relation avec le fait que Schmittmann a été à la tête de la banque hollandaise au moment où la crise à frappé, et qu'il a démissioné en décembre 2008. Le Blog de Pierre Jovanovic 2012 : REVUE DE PRESSE INTERNATIONALE

Le Blog de Pierre Jovanovic 2012 : REVUE DE PRESSE INTERNATIONALE

Tant qu'il y aura de l'argent Tant qu'il y aura de l'argent Le collectif tantquil, son site Internet et sa revue, a déjà deux ans. Ces deux années à développer des analyses abordables, à réunir des personnes issues notamment de divers courants communistes et/ou libertaires, autour de discussions et de débats publics nous poussent aujourd’hui à franchir un pas. Parce que nous sommes face aux mêmes limites et aux mêmes nécessités (la difficulté de lutter. La nécessité de parler de tactique. La nécessité d’exister, d’avoir une expression publique).
Qu'est ce que c'est... Le Keynésianisme? | Tant qu'il y aura de l'argent ... Qu'est ce que c'est... Le Keynésianisme? | Tant qu'il y aura de l'argent ... C’est quoi le Keynésianisme ? Un truc des années 30 ? La théorie d’un économiste ? Le programme économique du Front de Gauche ? Une tentative de sauver le capitalisme ? Oui tout ça… Et ça mérite d’en comprendre les bases, à une heure ou cette théorie revient en force.