background preloader

Genre, Geschlecht, Gender & Co.

Facebook Twitter

Une collection de liens autour du genre, notamment pour les Apéros Genre à Espacefemmes à Fribourg en 2014-2015
Partagez, complétez... à votre bon plaisir!

Zoé K.

PS.

L'idée est de récolter toute sorte d'articles autour du genre, y compris de sensibilités diverses (i.e. plus ou moins féministe :)). De la même manière certains articles traitent de rapports sociaux et de discrimination de manière générale, parce que ca ne sert à rien de parler de genre en oubliant la classe sociale, l'origine, l'orientation sexuelle, l'âge, l'état de santé... comme autres éléments qui composent notre idée sociale (faites une recherche avec le mot-clé "intersectionalité" et vous trouverez plein d'articles sur le sujet).
PS 2. Ca veut aussi dire que je dois pas être d'accord avec tous ces articles... et vous non plus! :) C'est ca qui me semble aussi intéressant.

PS 3.

Gene Simmons worries that men can't open doors for women anymore. Here's the truth. Gene Simmons, a man who became famous by painting his face and sticking his tongue out over loud bubblegum rock, is concerned about the decline of chivalry.

Gene Simmons worries that men can't open doors for women anymore. Here's the truth.

During his stint as the male guest on the Fox News show Outnumbered, Simmons and the female hosts discussed research on the impacts of benevolent sexism—basically, the practice of treating women like they're helpless and need coddling—and Simmons made an impassioned argument against all those scary feminists who won't let men open doors for them. Transcription courtesy of Callie Beausman of Jezebel: If opening the door means you get special treatment, we want to treat you special. We want to treat you like the princesses you are. ... If anything, if you were a princess, EVERYBODY would open doors for you! You know, if you take a look at history, you've been treated badly, you haven't had equal job opportunities, for God's sake, the vote hasn't been yours for that many years in the first place!

Don't order for women. La «théorie du genre» en débat chez les psys. Le marketing genré décrypté avec pertinence dans The Checkout. « Du berceau au cercueil, chacun d’entre nous est un consommateur – et nous avons le droit de garder le silence ». C’est ainsi que s’ouvre la description de la série The Checkout (qu’on pourrait traduire par « le passage en caisse ».) Chaque semaine, la joyeuse bande d’Australiens déjantés décrypte un sujet relatif à la consommation : la taille des portions, la culpabilisation des consommateurs, et la liste est longue. Ils ne risquent pas de tomber à court de sujets ! L’analyse est pertinente, ce n’est pas un prétexte pour faire de l’humour, mais tout le contraire : le sarcasme est au service du travail de décryptage et de critique. Zoe Norton Lodge (en bleu) et Kirsten Drysdale (en rose) vous présentent : le marketing genré ! « – Le monde n’est pas noir et blanc, il est bleu et rose !

En bref, ce n’est pas seulement pourquoi le marketing genré existe, mais comment et pourquoi il fonctionne. Comprendre les études de genre : mes points de départ – 2/2. Je ne pars jamais en exploration sans boussole, c'est-à-dire sans question qui me sert de fil conducteur.

Comprendre les études de genre : mes points de départ – 2/2

Concernant les études de genre, je choisis une problématique : en quoi les gender studies viennent-elles déstabiliser ce qui paraît connu a priori ? Quelles sont les certitudes qu'elles interrogent ? Comme souvent, cela passe par la remise en question, la remise en mouvement de nos certitudes, et en particulier par le fait de considérer que les mots ont un sens et que cela ne va pas nécessairement de soi. Ainsi, les ressources que je viens de vous présenter permettent de revenir aux mots et aux concepts.

Féminisme, racisme et harcèlement de rue. J’ai reçu récemment un commentaire en réaction à mon article-témoignage sur le harcèlement de rue.

Féminisme, racisme et harcèlement de rue

J’ai hésité longtemps et finalement décidé de ne pas le publier car il va à l’encontre de mes critères de modération. Je le considère en effet comme raciste, mais ce racisme n’est pas évident pour tout le monde, donc je considère utile de m’expliquer sur ce sujet ici. Le commentaire en question: Je trouve incroyable que, par lâcheté intellectuelle, on ne mentionne pas l’origine culturelle des harceleurs en question. La jeune Belge qui a fait le fameux film en caméra cachée dont on a beaucoup parlé sur Internet a avoué du bout des lèvres que la très grande majorité d’entre eux étaient d’origine maghrébine.

C’est l’histoire d’un tueur misogyne qui n’intéressait personne… … à part les féministes (qu’est-ce qu’elles nous emmerdent celles-là).

C’est l’histoire d’un tueur misogyne qui n’intéressait personne…

L’histoire se passe en Californie. Elliot Rodger, 22 ans, a tué le 24 mai 6 personnes et blessé au moins treize autres avant de se suicider. Un détail intéresse beaucoup la presse: il est le fils du réalisateur Peter Rodger, qui a participé au film Hunger Games. Il y a cependant une partie de l’histoire qui n’intéresse pas grand-monde. Avant de commettre cette tuerie, Rodger a publié sur Youtube une vidéo. Arguments anti-féministes (5) « Mais les hommes aussi…  Je reprends ma série sur les arguments anti-féministes là où je l’avais laissée, notamment parce qu’on m’a fait remarquer que sur mon tumblr « Conseils aux féministes » je ne donnais pas de clés pour répondre aux arguments présentés.

Arguments anti-féministes (5) « Mais les hommes aussi… 

Ce n’est pas le but du tumblr, mais cette série d’articles en propose quelques-unes. Un argument très récurrent consiste à présenter les situations des femmes et des hommes comme symétriques. Quelques exemples (qui viennent avec un trigger warning pour l’évocation des violences conjugales, violences faites aux femmes, viol): « AdopteUnMec » : inversion ne rime pas avec subversion.

Cet article est une contribution de Cyril Barde, qui a déjà publié sur ce blog « Christine and the Queens: une pop queer ».

« AdopteUnMec » : inversion ne rime pas avec subversion

L’association « Osez le féminisme » (OLF), dans un article très informé, a déjà dénoncé la fausse nouveauté, « la contrefaçon de renversement » du site de rencontres « décalé » qui, sous prétexte d’inverser les codes de la séduction et de la rencontre entre hommes et femmes, ne fait qu’inverser, sans les remettre en question, les schémas de la domination et du sexisme. En septembre dernier, « AdopteUnMec » a innové en ouvrant à Paris une boutique éphémère où les hommes candidats à l’adoption étaient exposés derrière des vitrines, rappelant de manière troublante les pratiques de la prostitution d’Amsterdam. Au fond, l’inauguration de cette boutique éphémère, destinée à faire le tour de la France, n’est que l’aboutissement du concept originel du site, qui n’hésite pas à jouer avec le vocabulaire du commerce et de la vente.

Pourquoi instaurer des toilettes à genre neutre est nécessaire [Slate] «Vous est-il déjà arrivé de vous faire jeter des toilettes parce qu’on vous a pris pour un homme qui s’introduit dans les toilettes des femmes?

Pourquoi instaurer des toilettes à genre neutre est nécessaire [Slate]

Tous les jours si, comme moi, votre expression de genre plutôt masculine jure avec la signalétique de la porte que vous venez de pousser.» C’est ainsi que débute la tribune de la sociologue Marie-Hélène Bourcier sur Slate. Un sujet trivial, les toilettes? Loin de là, puisque comme elle l’explique, elles peuvent être «un lieu de violence et de harcèlement», pour les personnes trans’ ou tout.e.s ceux et celles dont l’apparence ne rentre pas dans le moule normatif binaire féminin ou masculin.

Théorie du genre : qu’en disent les neurosciences ? Agnès Fichard-Carroll est professeure de neurosciences, chercheuse à l'Institut de neurosciences de Montpellier et référente égalité à l'Université Montpellier 2.

Théorie du genre : qu’en disent les neurosciences ?

La polémique du début de l'année 2014 sur les études de genre a révélé que la question des différences entre hommes et femmes reste largement incomprise. Les études de genre s'intéressent à l'influence de la société sur le développement des filles et des garçons. Doivent-elles aboutir à l'idée qu'aucune différence biologique n'existe dans la constitution du cerveau des filles et de celui des garçons ? Les études scientifiques sur ce thème semblent assez claires. Qu'il s'agisse d'émotions, d'humeur, de comportement, de traitement de l'information sensorielle, de mémoire, de cognition ou d'interactions sociales, le cerveau humain apparaît en partie sexué. Education sexuelle et genre : 5 (autres) intox décryptées. Après l'émoi suscité par des retraits d'enfants des écoles par leurs parents sur la foi de fausses rumeurs, nous avions consacré un premier article à disséquer les intox diffusées par les opposants à la supposée « théorie » du genre.

Education sexuelle et genre : 5 (autres) intox décryptées

>> Lire : Cinq intox sur la « théorie du genre Voici une seconde sélection d'intox et autres fantasmes que l'on peut trouver sur le Web à propos de cette question. Petit florilège « anti-genre » pour que chacun sache à quoi s’en tenir. Nul ne sait – sauf peut-être certains cadres du ministère de l'éducation et les organisateurs eux-mêmes – ce qu'a pu donner, en termes de participation, la dernière journée de retrait de l'école (JRE) organisée le 12 mai à l'appel de Farida Belghoul et avec, pour la première fois le soutien très appuyé de l'ex-humoriste Dieudonné.

Petit florilège « anti-genre » pour que chacun sache à quoi s’en tenir

Nul ne le sait car le choix conjoint du ministère et des organisations syndicales a été de ne pas en parler. Ni commentaires, ni bilan. Bonne tactique ponctuelle – le rayonnement médiatique étant un des critères du succès – mais qui ne garantit rien sur les suites possibles. Le réflexe « pas de vagues » n'a jamais réglé aucun des problèmes du système scolaire. Les manuels scolaires toujours truffés de stéréotypes sexistes.

Par Vincent Daniel Mis à jour le , publié le Paradoxe de l'actualité : alors que le gouvernement vient d'enterrer les ABCD de l'égalité, un rapport parlementaire pointe les stéréotypes sexistes dans les manuels scolaires. Il a été rédigé par le sénateur PS Roland Courteau au nom de la délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes (qui compte 36 membres de droite et de gauche) et a été présenté mercredi 2 juillet. Si le rapport souligne des "évolutions incontestables", il juge que les livres scolaires récents comportent toujours un certain nombre de clichés, plus insidieux qu'auparavant. Atelier sur les questions d’éducation genrée dans le travail social.

Voici le déroulé d’un atelier intitulé « Éducation sexuée : les questions de genre dans le travail social », élaboré dans le cadre d’un projet d’étudiants de Carrières Sociales, option Éducateur-rice Spécialisé-e, de l’IUT2 de Grenoble. Un groupe d’étudiant-e-s a mené un atelier/débat sur les questions d’homoparentalité avec leurs collègues de promotion de seconde année, futurs éducatrices et éducateurs spécialisés.

Leur démarche est un exemple de mise en place de débat, sur des modalités atypiques, afin de susciter et faciliter l’analyse de sujets fortement passionnés et dépasser la simple expression de points de vue, tout cela avec une forte contrainte de temps (1h30). Atelier réalisé et animé et décrit par Mathilde Barthélémy, Julie Olivier et Morgane Rabaté, en avril 2013. L’homoparentalité a fait débat ces derniers mois sur la scène politique française. Le sexisme ordinaire dans la cour de récré — Témoignage. « Fais pas genre ! » : des collégien.ne.s face au genre.

De septembre 2013 à juin 2014, j'ai travaillé en tant qu'assistante d'éducation dans un collège des « beaux quartiers » parisiens. Cela m'a permis, à la fois en tant qu'apprentie anthropologue mais aussi en tant que militante féministe passionnée, de me confronter à un public tout à fait nouveau. Les adolescent.e.s en face de qui je me positionnais, dans leur grande majorité, étaient absolument pétri.e.s des impératifs de performances de genre très normées.

À travers cet emploi, j'ai revisité ma propre expérience de collégienne, il y a plus de dix ans, et j'ai mieux compris et identifié certains malaises d'alors. "Fais pas genre !" 2 – Quel rôle prendre face aux affirmations et questions sur la sexualité (et les normes) ? Petite pause dans l'écriture de ces articles pour prendre conscience de ce que ça impliquait, de publier tout cela avec mon nom relié à ces récits. Je réalise que je ne me suis pas encore détachée de la crainte que mes convictions féministes nuiraient à ma vie professionnelle, d'une manière ou d'une autre. Retour sur le premier congrès des études de genre en France. Je fais une pause dans ma série sur les slogans féministes pour faire un petit bilan personnel du premier congrès des études de genre en France, qui s’est tenu à Lyon du 3 au 5 septembre. J’y ai participé à plusieurs titres, en tant qu’intervenante, spectatrice et membre du comité d’organisation (je faisais partie des petites mains qui s’occupaient de l’accueil et de l’orientation des congressistes ainsi que de la gestion des salles).

Je vais d’abord évoquer le bilan scientifique du congrès, puis revenir sur la (fausse) polémique qui l’a entouré. Précisons d’emblée, puisque certain·es crient à la « censure », que toutes les séances ont fait l’objet d’une captation de la part de l’Institut du genre (audio pour les ateliers, vidéo pour les plénières); elles devraient être mises en ligne dans les mois qui viennent (cela demande un gros travail).

Tout d’abord, donc, sur le plan scientifique, je crois pouvoir dire que ce premier congrès fut un grand succès, et pas seulement par son ampleur. Une question de point de vue. Je voudrais aborder ici la notion de point de vue dans les théories féministes, ou standpoint theory. J’ai déjà présenté sur ce blog plusieurs notions à la frontière entre féminisme militant et « universitaire », comme le male gaze, l’intersectionnalité ou le mansplaining. Jouer le jeu du genre: Katniss et les Hunger Games (1/2) Ceci est le premier volet d’une réflexion sur les rôles de genre dans le premier tome de la trilogie Hunger Games, écrite par Suzanne Collins (2008) et son adaptation cinématographique (Gary Ross, 2012).

Friends et How I Met Your Mother : peut-on dépasser le modèle du mariage traditionnel ? How I Met Your Mother [HIMYM pour les intimes] a, dès ses débuts, en 2005 été annoncée comme la série poursuivant et reprenant les thèmes de Friends, dont la diffusion de la dixième et dernière série s’était achevée l’année précédente, après 10 ans de succès spectaculaire. Le pitch des 2 séries est en effet relativement semblable : une bande d’amis d’une vingtaine d’année, qui ont fini leurs études il y a peu, vivent à New York et expérimentent ensemble leur entrée progressive dans le monde des adultes, entre découverte du monde actif et déceptions amoureuses. Jouer le jeu du genre: Katniss et les Hunger Games (2/2)

À nouveau, attention : spoilers. Dans le premier volet de cet article, j’ai montré en quoi le personnage de Katniss Everdeen fait apparaître le caractère artificiel et donc manipulable des normes de genre, et en quoi sa manière de jouer avec ces normes lui ouvre un champ d’actions et de possibilités qui font d’elle un personnage à la fois fort et original. Le genre est une construction sociale: qu’est-ce que cela veut dire? « Le genre est une construction sociale »: c’est là un élément de base de la définition du genre, sans lequel on ne peut comprendre le concept. Je l’ai mentionné plusieurs fois, et expliqué, sans y consacrer de billet entier; l’idée de ce billet m’est venue suite à un commentaire lu sur la page Facebook de ce blog. Être une femme dans un monde où les hommes parlent 

Slogans (3) Prolétaires de tous les pays, qui lave vos chaussettes? Slogans (2) Un homme sur deux est une femme. [Précision préalable: j’ai conscience que ce slogan peut paraître transphobe, dans la mesure où il invisibilise complètement la question trans. Ça m’intéresserait d’en discuter en commentaire. Le genre n'est pas une théorie — Je veux comprendre. STS - Support Transgenre Strasbourg. Vulgarisation. Cette « horrible bonne femme » de Dolores Ombrage (Harry Potter et le genre – 3)

L’autre. WAGs. Rideaux. Conchita. La "théorie du genre" pour les nuls  Genre et jouets : l'avis d'une sociologue. Quels sont les rapports entre sexe et genre? Le genre, théories et controverses. Essai graphique de déconstruction du genre. Les computer girls. La vie psychique du genre: Mettre les premiers concernés en position d’experts de leur problématique. Anti-homophobie et anti-racisme: la question de l’intersectionnalité. Barbie versus Musclor, ou l'allégorie de la mauvaise foi. L’exception sexuelle, l’alibi de la marchandisation des corps. « Sois un homme ! », la dangereuse injonction sociale masculine. Émissions féministes pour comprendre les questions de genre.

Some MBA Students May Have Just Made the Greatest Feminist Anthem of Our Time. Always #LikeAGirl. Emma Watson at the HeForShe Campaign 2014 - Official UN Video. Pourquoi Beyoncé ou Victoria Beckham veulent-elles bannir «bossy» du vocabulaire? Le raisonnement motivé : pourquoi le tonton raciste ne retient-il que les arguments qui l'arrangent ? Women in Apocalyptic Fiction Shaving Their Armpits. La mésalliance féminisme/ nationalisme. “Homos, la haine” : un documentaire poignant à voir sur Télérama.fr. Le genre non-binaire, au-delà de l'« homme » et de la « femme » « Il faut regarder les Miss France avec un œil critique »

Quotas. Baisemain. Médiéval. Clichés. Epicèneries. Symboles du sang: Pour une redéfinition de la division sexuelle du travail. La carte du travail domestique des hommes dans les pays de l'OCDE. Pourquoi gérer différemment les hommes et les femmes dans l’entreprise. Un autre porno est possible. Mesdames, arrêtez de vous excuser au travail. Les hommes peuvent-ils venir au bureau en tongs-short-chemisette? Hommes/femmes: des rapports opposés entre les Etats-Unis et la France. Travail : les responsabilités exposent les femmes à des dépressions. Ce que les talons disent de nous: La réponse d’une historienne. Seize vomis pour Sam. Tuğçe Albayrak: Germans pay tribute to student killed trying to help harassed girls. BFEG/LGBT: pas de mandat officiel. Tugce Albayrak, 23 ans, agressée et tuée pour avoir pris la défense de deux femmes.

Grâce à ces deux infographies, on apprendra que pendant que les hommes se bourrent la gueule et se branlent, les femmes font du shopping. Hommes-Femmes: L'inégalité salariale perdure entre les sexes - Économie. La post-pornographie, mon sujet de mémoire pas comme les autres. La "femme exceptionnelle", atout carrière du haut fonctionnaire - L'Obs. Une lente et inexorable marche vers plus d’égalité? « Je suis à l'heure », un court-métrage percutant sur le viol et la non-assistance à personne en danger [MÀJ]

Des féministes lisent des tweets méchants à leur sujet. Comment être féminine - Natoo. Elle se balade dans « World of Warcraft » pour y faire parler les sexistes - Rue89 - L'Obs. Plan pour l’égalité à l’école : ce que Vallaud-Belkacem a sacrifié aux réacs. Cheffe d'usine - rts.ch - Divers. Femme taxi - rts.ch - Madame TV. Ingénieur forestier - rts.ch - Vie et métier. Travail des femmes: les images ont la vie dure. Gay, Lesbian & Straight Education Network. Glossaire - Université de Fribourg - "Enseignement sensible au genre" Learning Activities. Activities and Exercises - Gender - CROW (Resources for the Teaching of Social Psychology) WAGES: Workshop Activity for Gender Equity Simulation. Patterns, not single incidents, are the most visible indicators of gender inequity in the workplace.

Multicultural, Anti-bias, & Diversity Activities & Exercises. Boy/Girl Gender Socialization Exercise. Boy/Girl Gender Socialization Exercise. Gender Equality.