background preloader

Zineton92

Facebook Twitter

Hôpital : infirmiers et personnels soignants se mettent en grève pour dénoncer leurs conditions de travail. Retrouvez ici l'intégralité de notre live #HOPITAL 17h01 : La ministre de la Santé réfute avoir réduit les budgets et les postes dans l'hôpital public.

Hôpital : infirmiers et personnels soignants se mettent en grève pour dénoncer leurs conditions de travail

"Nous avons créé 31 000 postes à l'hôpital public depuis 2012", a lancé Marisol Touraine en réponse à une question d'un député de l'opposition à l'Assemblée. 16h56 : A Paris, le cortège de 3 500 manifestants, selon la préfecture de police, scindé entre intersyndicale et organisations professionnelles, a rejoint à la mi-journée le ministère de la Santé. 16h54 : Infirmière depuis 27 ans, j'ai bien vu ma situation se dégrader depuis quelques années : heures supplémentaires difficilement récupérables, travail en sous-effectif, manque de moyens, surmenage, fatigue qui s'accumule, etc... mais pour votre plus grand bien, nous soignons encore et toujours nos patients et avec le sourire 😊 mais cela durera-t-il ?? 16h54 : De tout cœur avec le personnel hospitalier ! 15h33 : Ces manifestations se poursuivent un peu partout en France. Conditions et temps de travail à l’hôpital = colère et mobilisation des agents.

Sentiment, ces derniers jours, d’une vaste cacophonie dans les hôpitaux de France : un quart du personnel en grève jeudi 28 mai 2015 à l’hôpital Corentin Celton d’Issy-les-Moulineaux, au sud de Paris, plus 50% de grévistes dans d’autres établissements ; journalistes hués pendant un direct à la radio depuis l’hôpital Pompidou à Paris, ce vendredi 29 mai 2015 ; des matelas, empilés par dizaines, dans le hall de l’hôpital Beaujon à Clichy, en région parisienne, ce lundi 1er juin 2015 ; Grande grève massive programmée pour le 11 juin prochain.

Conditions et temps de travail à l’hôpital = colère et mobilisation des agents

Le problème ? Le projet de réforme des 35 heures, mis sur la table par Martin Hirsch, à la tête de l’Assistante Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP). Mais partout en France, les établissements hospitaliers se disent solidaires, craignant que si la réforme est menée à son terme en Ile-de-France, elle ne fasse jurisprudence ensuite dans tout le pays. Amiens justement, qui devait faire figure d’exemple… mais où les agents se plaignent de la mesure. Hôpitaux de Paris : la réforme du temps de travail sera mise en œuvre avant septembre. Conditions de travail dans les hôpitaux : journée de grève nationale, mardi - Le Parisien. Une «vague blanche» en perspective ?

Conditions de travail dans les hôpitaux : journée de grève nationale, mardi - Le Parisien

Les infirmiers, mais aussi les aides-soignants, les agents administratifs et autres personnels hospitaliers sont appelés à se mobiliser, mardi 8 novembre, contre la dégradation de leurs conditions de travail et les pressions budgétaires, sources d'un «ras-le-bol» grandissant, selon leurs syndicats. Des rassemblements partout en France Cette journée de grève nationale, décidée par l'intersyndicale FO-CGT-SUD de la fonction publique hospitalière, à laquelle se sont greffées la CFTC et près d'une vingtaine d'organisations d'infirmiers salariés et libéraux, doit s'accompagner de rassemblements partout en France.

À Paris, rendez-vous est donné à 10h à Montparnasse pour une manifestation en direction du ministère de la Santé, dans le VIIe arrondissement. «Les conditions de travail des salariés se dégradent considérablement», explique Mireille Stivala, secrétaire générale de la fédération CGT «santé et action sociale». Conditions et organisations de travail. La nouvelle organisation du travail L’arrêté fixant les nouvelles organisations de travail à l’AP-HP, dans le cadre du temps de travail légal de 35H par semaine, a été signé par le Directeur général le 1er avril 2016, à la suite des avis rendus par le CHSCT et le CTE fin mars 2016.

Conditions et organisations de travail

Cette réforme de l’organisation et du temps de travail a pour objectifs de maintenir l’emploi au service des malades, d’améliorer la qualité de vie au travail et d’adapter les organisations aux besoins des patients et aux nouveaux modes de prise en charge. Elle s’applique en deux temps : Certains points sont inchangés : Le temps de travail hebdomadaire de référence reste 35h.L’organisation du travail en 7h36 est maintenue avec dorénavant18 jours de RTT.La pause repas de 30 minutes est, pour tous, comprise dans le temps de travail. Télécharger l'arrêté relatif à l'organisation du travail et aux temps de repos à l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (avril 2016) Point d’étape au 9 décembre 2015 Synthèse.