atlas

La cartographie, contre-pouvoir du citoyen | OWNI

Devant le déficit de démocratie urbaine en France, quel rôle pour le citadin-citoyen quand les acteurs de la gouvernance urbaine rechignent à déléguer un peu de leur pouvoir ? Voyage cartographique militant avec Microtokyo. Le détournement aussi original qu’iconoclaste de la cartographie, opéré par les collectifs Bijari (Brésil) et Los Iconoclasistas (Argentine) vous était présenté récemment sur Microtokyo, dans le cadre de leur travail de sensibilisation contre les projets de gentrification de deux quartiers populaires de grandes métropoles : La Barceloneta à Barcelone et Pinheiros à São Paulo. De telles interventions à la frontière de l’esthétique et du politique sont plus que jamais nécessaires. Qu’en est-il maintenant ? La cartographie, contre-pouvoir du citoyen | OWNI
Carnets géographiques Carnets géographiques 24 janvier 2011 Trop Space n’a pas de grosses prétentions. Ce blog fondé par deux anciens étudiants en géographie à Tours se donne pour vocation d’accueillir toutes les informations intéressantes, marrantes, insolites glanées sur internet autour de thématiques spatiales. Si le ton est parfois décalé, il ne s’agit en aucun cas d’évacuer les questions de fond ni les débats qui agitent la société. Ce blog se propose de fournir des clés de lecture, analyses, prises de position sur tout ce qui concerne nos quotidiens, et qui sont autant de prétexte à faire de la géographie. tropspace.wordpress.com
Géographie sociale et politique - Frontières et relations

Géographie sociale et politique - Frontières et relations

Géographie sociale et politique Mais qu'est-ce que c'est au juste ? C'est la question que l'on peut se poser en arrivant ici ! Mais avec elle ce sont bien d'autres questions qui se trouvent soulevées. Vous cherchez à comprendre les relations entre sociétés humaines ? Comment sont organisés et construits les espaces ?
Cartes - La documentation française - La documentation Française [Publicité] Mon panier 0 produit(s) Cartothèque : Sommaire

Cartothèque : Sommaire

Clarens, Vaud, 26 septembre 1885. Compagnons, Vous demandez à un homme de bonne volonté, qui n'est ni votant ni candidat, de vous exposer quelles sont ses idées sur l'exercice du droit de suffrage. Le délai que vous m'accordez est bien court, mais ayant, au sujet du vote électoral, des convictions bien nettes, ce que j'ai à vous dire peut se formuler en quelques mots. Voter, c'est abdiquer ; nommer un ou plusieurs maîtres pour une période courte ou longue, c'est renoncer à sa propre souveraineté. Lettre à Jean Grave, par Élisée Reclus (Voter c'est abdiquer) - Le MHM Lettre à Jean Grave, par Élisée Reclus (Voter c'est abdiquer) - Le MHM