background preloader

Ostéopathie

Facebook Twitter

Ostéopathie INSERM. Reliability of Diagnosis and Clinical Efficacy of Cranial Osteopathy: A Systematic Review. Ordre des kinés : L'ostéo crânienne, une dérive ? L'ordre des MK classe désormais l'ostéopathie crânienne comme une dérive thérapeutique Le conseil de l'ordre des MK a publié le 24 mars 2016 un avis sur les dérives thérapeutiques (AVIS – CNO n° 2016-02) et un avis sur l'ostéopathie crânienne (AVIS – CNO n° 2016-01).

Ordre des kinés : L'ostéo crânienne, une dérive ?

Voici ces deux avis 1. Avis du conseil national de l'ordre des MK relatif aux dérives thérapeutiques Commet une faute déontologique au sens des articles R 4321-65, R 4321-80 et R4321-87 du code de la santé publique le kinésithérapeute qui promeut auprès de tous publics, ou qui utilise pour ses patients dans le cadre de la prévention, du diagnostic et / ou du soin, une méthode non éprouvée sur le plan scientifique, ou qui ne bénéficie d’aucun consensus professionnel. Enfin toute pratique de charlatanisme est interdite. Habilité à contrôler la qualité des soins, le conseil national peut s’appuyer sur tout avis scientifique pour définir ce qui est conforme aux données de la science. 2.

CQFD. CorteX-CNOMK_Ostéo-cranio-sacrée_Janvier2016. L'ostéopathie, médecine holistique ou outil thérapeutique. Par Jean Brissonnet - SPS n° 241, mars 2000 Historique Pour certains ostéopathes, qui semblent penser qu’ancienneté vaut validité, l’ostéopathie n’est pas une science nouvelle.

L'ostéopathie, médecine holistique ou outil thérapeutique

Elle fut « pratiquée par l’homme de façon intuitive durant des siècles, depuis la Haute Égypte, depuis Hippocrate, Claude Gallien à Rome, Avicenne en Perse... », En fait, l’ostéopathie a été fondée par Andrew Taylor Still, né en 1828 en Virginie. À 9 ans, son père, pasteur méthodiste, est envoyé dans une petite ville reculée du Missouri où il pratique une médecine de « rebouteux » parallèlement à son sacerdoce.

En 1849, à 21 ans, il épouse Niary M. En 1864, A. En 1874, sujet à de violents maux de tête, il s’endort un soir la nuque reposant sur un coussin posé sur une corde tendue entre deux arbres. En 1892 il fonde le premier centre de soins et d’enseignement de l’ostéopathie « the American School of Osteopathy » à Kirksville, au Missouri. Les bases de l’ostéopathie Voyons un peu ce qu’il en est ! Domaine d’application. Ostéopathie - Chiropraxie - L'Académie de Médecine s'exprime sans ambiguïté. Par Jean Brissonnet - SPS n° 272, juillet-août 2006 L’ostéopathie revient au devant de l’actualité.

Ostéopathie - Chiropraxie - L'Académie de Médecine s'exprime sans ambiguïté

La loi du 4 mars 2002, dans le cadre d’une harmonisation européenne, reconnaît dans son article 75 « l’usage professionnel du titre d’ostéopathe ou de chiropracteur », mais renvoyait à des décrets ultérieurs la définition des qualifications requises pour pouvoir faire état de ce titre. C’est dans ce cadre que le gouvernement avait demandé à l’Académie de médecine un rapport sur le sujet, rapport qui vient d’être rendu public ( Afin d’éclairer au mieux nos lecteurs, il nous a semblé intéressant de reproduire de larges extraits de ce rapport (consultable dans son intégralité sur le site de l’Académie).

Nous complétons cette présentation par un entretien qu’a bien voulu nous accorder à titre personnel le Professeur Louis Auquier. Nous reproduisons ci-dessous de larges extraits de ce rapport. État des lieux Ostéopathie Chiropraxie Le nombre des chiropracteurs est d’environ 450. Évaluation. Ostéopathie — Psiram. Andrew Taylor Still, inventeur de l'ostéopathie L' ostéopathie est un concept pseudo-médical qui est apparu au 19e siècle aux États-Unis.

Ostéopathie — Psiram

Il y a quelques similitudes avec la chiropractie, mais l'ostéopathie affirme être efficace également pour les troubles métaboliques et autres maladies courantes et pas seulement pour les troubles de l'appareil locomoteur. Les bases de l'ostéopathie Ici un extrait d'un article critique "L’ostéopathie, médecine holistique ou outil thérapeutique" de Jean Brissonnet paru en 2000 sur le site de l'AFIS (Association Française pour l'Information Scientifique[1]: Certains ostéopathes convaincus prétendent avoir « appris des choses extraordinaires, un dialogue avec le corps... une approche globale de la santé ».

Voyons un peu ce qu’il en est ! L’ostéopathie s’appuie sur trois grands principes. Le second principe est celui de l’autoguérison : le corps possède par lui-même les moyens de surmonter la maladie. Si c’était toujours vrai, cela finirait par se savoir ! Vidéo.