background preloader

OGM

Facebook Twitter

Séralini

Environmental impacts of genetically modified (GM) Crop use 1996-2016: Impacts on pesticide use and carbon emissions. - PubMed - NCBI. Widespread adoption of Bt cotton and insecticide decrease promotes biocontrol services. Загрузка статьи. Kuntz Ricroch Plantes Biotechnologiques futuribles 2012. Bangladesh's genetically modified eggplants | Al Jazeera English. Impact of genetically engineered maize on agronomic, environmental and toxicological traits: a meta-analysis of 21 years of field data. Composition of the database To date, a considerable number of scientific articles on GE maize is present in the literature (6,006 publications examined).

However, on the basis of the criteria adopted for data selection, only 76 publications were eligible for the meta-analyses. This selection suggests there is a need for more field research with a wider geographic coverage and having appropriate comparators and field design allowing robust statistical analyses.

It is interesting to note that in Europe there is a relatively large number of field studies carried out in several European Union member states despite GM maize is extensively cultivated only in Spain, due to the national legislative constraints in the other countries. Moreover, there is a need to publish research data in a more standardized way, e.g. providing raw data with at least three replicates, allowing the calculation of variance.

Effects on grain yield Effects on crop protection chemicals Effects on quality traits. How Monsanto’s GM cotton sowed trouble in Africa. Quel est l'impact environnemental des OGM Roundup-Ready? - Le blog des Bactéries et de l'Evolution. La majorité des OGM cultivés aujourd'hui sont des plantes résistantes à un herbicide, dont les OGM dits "Roundup-Ready" (RR), commercialisés par... Monsanto, bien sûr! Le Roundup, c'est le nom commercial d'un herbicide total qui a fait la fortune de la célèbre firme d'agrochimie: le glyphosate. Cette molécule s'attaque à tous les végétaux, sauf ceux qui disposent du bon gène de résistance (codant pour une enzyme modifiée) que l'on peut introduire dans n'importe quelle plante. Le mode d'emploi est simple: sur une culture de ces OGM résistants, on pulvérise du Roundup qui éliminera toutes les mauvaises herbes, mais sans toucher à la plante cultivée (ni à l'os de Rex).

Deux arguments spécifiques aux OGM RR reviennent fréquemment: -Monsanto fabrique des OGM pour vendre ses herbicides et non pour nourrir le monde (Satan! Je me permettrais de balayer le premier argument d'un revers de la main aussi désinvolte qu'esthétique. La patate douce, premier OGM – Le Naturaliste. Vous connaissez sans doute la patate douce, ce tubercule qui revient petit à petit à la mode. Rose, orange ou violette, sucrée, salée, au four ou à la poêle, chaque variété et chaque culture ont leur recette. On peut même l’utiliser comme plante ornementale, comme filtre d’aquarium (sisi) ou en faire un carburant ! Son histoire est passionnante, et je vais vous la conter.

La patate douce (ou Ipomoea batatas) est une plante de la famille des Convolvulacées. La fleur, en forme de cône, et son port de plante grimpante ne sont pas sans rappeler les liserons, plantes très communes dans nos rues et jardins et faisant partie de la même famille. Mais ce qui différencie la patate douce de ses cousines, c’est son tubercule farineux. Que s’est-il donc passé il y a 8000 ans? Les cellules infectées vont alors se multiplier et former une tumeur, ou galle (pas grand-chose à voir avec nos tumeurs cancéreuses !) OGM: une étude à connaître | Agriculture, forêt | Ménagement du Territoire.

L'an dernier, une publication du site "OGM: des constats à connaître" m'avait intéressée. Cette année, le titre d'un article paru dans Le Monde du 14 octobre a attiré l'attention: «Etre pour ou contre les OGM, c’est un peu comme être pour ou contre la roue» " Aucun débat de société impliquant une matière première scientifique n’a été plus mal posé que celui des cultures transgéniques. Sur ce sujet, les opinions se forgent en fonction d’une technique – la transgénèse ou toute autre méthode d’ingénierie du vivant – et non en fonction de toute la variété d’objectifs potentiellement poursuivis et atteints grâce à cette technique. . Une étude publiée en septembre dans la revue Plant Biotechnology Journal, et passée inaperçue, offre un aperçu des amalgames qui polluent ce débat.

Un communiqué du CNRS indique: "En l'absence de méthode curative de lutte contre le court-noué, une maladie virale de la vigne, des stratégies de développement de plantes résistantes ont été entreprises. Sa conclusion. 4 Agronomic and Environmental Effects of Genetically Engineered Crops | Genetically Engineered Crops: Experiences and Prospects. Romeis, J., M. Meissle, F. Alvarez-Alfageme, F. Bigler, D.A. Bohan, Y. Devos, L.A. Malone, X. Pons, and S. Romeu-Dalmau, C., M.B. Rosenbaum, K.K., R.E. Ruffo, M.L., L.F. Sadashivappa, P., and M. Sanglestsawai, S., R.M. Schafer, M.G., A.A. Schwartz, L.M., D.J. Sears, M.K., R.L. Sedjo, R.A. 2005. Shankar, B., R. Sheaffer, C.C., D.J. Shi, G., J. Sinclair, T.R. 1994. Slatkin, M. 1987. Smith, S., V. Snow, A.A., and P.M. Snow, A.A., D. Sosnoskie, L.M., and A.S. OGM : les chercheurs sont-ils vraiment des vendus ? – Science Pop.

Le débat sur les OGM s’est de nouveau enflammé dernièrement suite à la publication d’une lettre signée par 110 lauréats du prix Nobel en faveur du développement des OGM. Cette position est supportée par le consensus scientifique sur le sujet : les OGM ne présentent pas plus de risques que leurs équivalents conventionnels et peuvent être utiles (92% des spécialistes en recherche biomédicale les considèrent sûrs, cf ces 1700 articles scientifiques sur la question).

Tout cela est intéressant, mais est-il possible que les chercheurs soient influencés ou intimidés par les semenciers comme Monsanto ? Cette idée n’est pas absurde, quand on connaît les efforts de lobbying de certaines entreprises. Mais sont-ils assez puissants pour réussir à renverser un consensus scientifique ? Là, rien n’est moins sûr… En effet, si on regarde l’industrie du tabac, qui est bien plus grosse que celle des semenciers OGM, elle ne parvient pas à empêcher le consensus sur les dangers de la cigarette. Enregistrer. Assessment of the health impact of GM plant diets in long-term and multigenerational animal feeding trials: A literature review - ScienceDirect. The aim of this systematic review was to collect data concerning the effects of diets containing GM maize, potato, soybean, rice, or triticale on animal health. We examined 12 long-term studies (of more than 90 days, up to 2 years in duration) and 12 multigenerational studies (from 2 to 5 generations).

We referenced the 90-day studies on GM feed for which long-term or multigenerational study data were available. Many parameters have been examined using biochemical analyses, histological examination of specific organs, hematology and the detection of transgenic DNA. The statistical findings and methods have been considered from each study. OGM. La peur : arme marketing de la grande distribution alimentaire. Depuis plusieurs années, des groupes de pression écologistes et politiques soutenus par une grande partie des médias, par de pseudo-experts auto-proclamés et des responsables politiques pusillanimes, répandent la peur dans la société. Malgré les progrès nutritionnels, l'hygiène alimentaire, la sévérité des contrôles sanitaires, les produits alimentaires restent une cible de choix pour les marchands de peurs.

La grande distribution alimentaire instrumentalise cette peur à son profit. Le marketing du "sans" fleurit dans les linéaires des supermarchés et la publicité accrocheuse s'empare du "sans OGM", "sans huile de palme", "sans gluten", "sans parabène", "sans conservateur"... Paranoïa alimentaire Toutes ces allégations négatives entretiennent la paranoïa alimentaire et développent un climat de méfiance chez les consommateurs susceptible de se retourner à terme contre la grande distribution alimentaire !

Le bio, un marché porteur et rentable Quels experts? Un oubli de taille. Golden Mosaic of Common Beans in Brazil: Management with a Transgenic Approach. Josias Correa de Faria, Embrapa Arroz e Feijão, Santo Antônio de Goiás, GO, Brazil Francisco J. L. Aragão, Embrapa Recursos Genéticos e Biotecnologia, Brasília, DF, Brazil Thiago L. P. O. Souza and Eliane Dias Quintela, Embrapa Arroz e Feijão, Santo Antônio de Goiás, GO, Brazil Elliot W. Simone da Graça Ribeiro, Embrapa Recursos Genéticos e Biotecnologia, Brasília, DF, Brazil Corresponding authors: Josias Correa de Faria, josias.faria@embrapa.br and Francisco J. Faria, J., Aragão, F., Souza, T., Quintela, E., Kitajima, E., Ribeiro, S. 2016. Common Bean and Its Importance for the Brazilian Population Brazil is among the largest growers and consumers of common beans (Phaseolus vulgaris). In Brazil, common beans are very popular and represent a major source of dietary protein.

Typically, Brazil has three growing seasons for common beans. Golden Mosaic of Common Beans (Bean golden mosaic virus) The BGMV Whitefly Vector: Bemisia tabaci Breeding for BGMV Resistant Varieties Chemical control.