background preloader

Presidentielles 2012

Facebook Twitter

Legislatives 2012

Quinquennat Hollande. Alain Minc, l'ami de Sarkozy, couvre Hollande d'éloges. Inspecteur général des Finances, l'économiste multi-cartes Alain Minc - qui aura été pendant le quinquennat qui s'achève l'un des visiteurs les plus réguliers et les plus écoutés de Nicolas Sarkozy - juge que François Hollande « se comporte de façon exemplaire, avec intelligence et naturel » et que si, au bout du compte, ce n'est pas sur le style qu'il sera jugé, en tout cas ses premiers pas sont impressionnants.

Alain Minc, l'ami de Sarkozy, couvre Hollande d'éloges

Il est décidément, dit Minc (qui assure, au passage, que Sarkozy, à la différence d'un Laurent Fabius, n'avait pas « sous-estimé » Hollande) « surprenant ». "Il va avoir une popularité à l'albanaise" Patrick Buisson : "Hollande rassemblera moins de voix que Royal" LE MONDE | | Propos recueillis par Propos recueillis par Arnaud Leparmentier et Vanessa Schneider Patrick Buisson, 62 ans, spécialiste des études d'opinion, est conseiller de Nicolas Sarkozy.

Patrick Buisson : "Hollande rassemblera moins de voix que Royal"

Cet ancien journaliste fait partie de l'équipe resserrée que le candidat réunit chaque soir à l'Elysée. Issu de la droite maurassienne, M. Buisson fut responsable dans les années 1980 de l'hebdomadaire d'extrême droite Minute. Que va devenir la presse de gauche sous Hollande ? Peopolisation, affaires, bling-bling : Nicolas Sarkozy a été une aubaine pour la presse.

Que va devenir la presse de gauche sous Hollande ?

Mais en cas de défaite du président sortant, comme l'annoncent les sondeurs, que deviendra la presse de gauche? , se demande Le Monde. Lorsque François Mitterrand est élu en 1981, Le Matin de Paris, journal proche du Parti Socialiste, voit ses ventes chuter. De 120 000 exemplaires en 1980, les ventes du quotidien fondé par Claude Perdriel tombent à 80 000 en 1985. Il dépose son bilan en mai 1987. Le fact-checking, l’interview post mortem. “Permettez-moi de vous dire que s’il y a un chef d’Etat qui, dans le monde, n’a pas frayé avec Monsieur Kadhafi et est responsable de son départ et de ce qui lui est arrivé, je pense peut être que c’est moi” N.

Le fact-checking, l’interview post mortem

Sarkozy sur France Inter le 17 avril 2012 Le fact-checking s’apparente à la voiture-balai de l’interview politique. Un politique vient sur l’antenne, travestit la réalité en sa faveur – et c’est son travail.

Presidentielles 2012 2eme Tour

Presidentielles 2012 - 1er Tour. 2012 French Presidential from abroad. Plus que la défaite, Sarkozy est-il en train de déshonorer la droite française. "Europe passoire" a encore décrété Nicolas Sarkozy mardi soir en meeting à Nantes comme il l'avait déjà fait à Villepinte et le répète depuis.

Plus que la défaite, Sarkozy est-il en train de déshonorer la droite française

"Europe passoire", la même expression employée par Marine Le Pen lors de son déplacement à Lampedusa en mars 2011. "Vague incontrôlée" a ajouté Nicolas Sarkozy. Et de poursuivre ainsi le virage "maurassien" initié par son conseiller Patrick Buisson depuis le début de cette campagne présidentielle, un formidable pot-pourri brassant deux siècles de conservatisme ultra.

Hollande, a most untypical French presidential candidate. On the 22nd of April and the 6th of May the French elect their president.

Hollande, a most untypical French presidential candidate

Taxer les super-riches : Hollande est-il allé trop loin... ou pas assez ? François Hollande a surpris la droite comme la gauche en promettant d’imposer à 75% les Français les plus riches.

Taxer les super-riches : Hollande est-il allé trop loin... ou pas assez ?

En quoi consisterait exactement sa mesure ? A combien de contribuables s’appliquerait-elle vraiment ? Tranche d'imposition à 75 % : ce que signifie la proposition de M. Hollande. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Samuel Laurent Si l'objectif de l'annonce de François Hollande, lundi 27 février sur TF1, était de ramener le débat sur ses propositions, c'est plutôt réussi.

Tranche d'imposition à 75 % : ce que signifie la proposition de M. Hollande

Le candidat socialiste a en effet annoncé son intention de créer une nouvelle tranche d'imposition à 75 % pour les revenus excédant 1 million d'euros. Une déclaration qui a surpris jusqu'à son entourage : Jérôme Cahuzac, président de la commission des finances de l'Assemblée nationale, a ainsi fait part de sa surprise lorsqu'il a été interrogé sur cette idée dans l'émission "Mots croisés", diffusée sur France 2 quelques minutes après que M. Mais qu'est-ce donc que le sarkozysme ? Sujet du moment Mais qu'est-ce donc que le sarkozysme ?

Mais qu'est-ce donc que le sarkozysme ?

En cinq années de présidence, Nicolas Sarkozy a bousculé le paysage électoral et transformé la façon de diriger. Pour le meilleur et pour le pire. Réflexions d'intellectuels (Guy Sorman, Marcel Gauchet, Jacques Attali, Michel Maffesoli, Denis Bertrand et Jean-Louis Missika) sur le tournant postmoderne de la politique Française. Lire : la présentation du débat par Nicolas Truong . Mais qu'est-ce donc que le sarkozysme ? LE MONDE | • Mis à jour le | Par Nicolas Truong Président des riches, président bling-bling, hyper ou même téléprésident : tout semble avoir été dit sur Nicolas Sarkozy.

Mais qu'est-ce donc que le sarkozysme ?

Mais que reste-t-il de sa trace historique, voire de sa philosophie ? Non pas que le président de la République se soit présenté comme un disciple de Platon ou de Plotin. Chercher la trace et ne laisser que du vent. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jacques Attali, essayiste et président de PlaNet Finance Que restera-t-il du sarkozysme ? Etrange question. Existe -t-il d'abord quelque chose qui puisse être désigné d'un tel nom ? Et si oui, dans quel lieu doit-on en chercher la trace ? Dans la réalité sociale du moment ? Il faut toujours du temps pour répondre à ce genre de questions, quel que soit le personnage politique dont on parle. Peu de gens de pouvoir ont l'ambition d'infléchir le cours de l'Histoire. Un politique en phase avec l'inconscient collectif.

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Michel Maffesoli, sociologue Sarkozy, un président postmoderne ? Certainement ! Et c'est bien pour cela qu'il chagrine la majeure partie de l'opinion publiée. Sous ses diverses formes (journalistes, intellectuels, décideurs de tous poils), celle-ci reste obnubilée par les grandes valeurs qui marquèrent les temps modernes : être ensemble rationnel, Etat-providence, économie prédictible. Prédominante logique du spasme. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Denis Bertrand, professeur de littérature française à l'université Paris-VIII et Jean-Louis Missika, sociologue, spécialiste des médias Revoici Nicolas Sarkozy, homme de paroles.

Un reflet de notre temps. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Guy Sorman, essayiste Distinguons le sarkozysme comme mode d'action et Nicolas Sarkozy comme personnage : les deux ne se recoupent pas tout à fait. C'est le sarkozysme qui ici importe, dont le bilan est fécond : mais oui. Au reproche essentiel que l'on adresse à Sarkozy, de n'avoir su habiter la fonction, on le remerciera plutôt d'avoir ébréché le monarchisme présidentiel.

Jacques Chirac fut l'ultime souverain et Nicolas Sarkozy, le premier moderne ; le sarkozysme est de notre temps, à l'heure du téléphone portable plus que de la plume. On peut détester cette popularisation de la fonction présidentielle mais elle reflète notre époque. Nicolas Sarkozy’s Politics and Promises. Nicolas Sarkozy, the President of France, doesn’t like wine. He doesn’t like smelly cheeses. He doesn’t like truffles. He likes Diet Coke and candy and big Havana cigars. Such distaste for good taste is widely regarded as unnatural in France, but Sarkozy makes no apologies. He takes pride in his candor, and if it often comes across as uncouth and uncool his attitude is: So what? Personally and politically, Sarkozy is such a singular figure that he can seem easy to caricature, but caricature thrives on exaggeration, and he is so overstated that he leaves the caricaturist little to work with.

Now, with six months left in his first term, Sarkozy is coming up for reëlection as an underdog, which entails an effort that his advisers have described as “represidentialization.” Then again, the job itself is not as French as it used to be, because France is no longer a fully sovereign nation-state. France no longer controls its own currency. Can Mr Normal beat Super Sarko in the French presidential election?

Primaires socialistes