background preloader

RFID en bibliothèque

Facebook Twitter

Bibliothèque et RFID (BBF) C’est dans l’écrin rococo du théâtre municipal de Calais que se déroulait, le jeudi 8 novembre dernier, le séminaire « RFID : et la gestion des collections change de dimensions », organisé par la médiathèque de Calais en partenariat avec les sociétés Opsys et Nedap.

Bibliothèque et RFID (BBF)

La journée s’est articulée en trois tables rondes : présentation générale de la RFID (Radio Frequency Identification) en bibliothèque, retours d’expérience des médiathèques de Calais, Alfortville, Illkirch (communauté urbaine de Strasbourg) et Nogent-sur-Marne, et enfin informations pratiques sur l’équipement des documents.

Le séminaire s’achevait sur une succincte présentation des produits Nedap. La RFID en bibliothèque : aspects techniques et enjeux La journée permit aussi un survol des différentes applications : automates de prêt et retour, antivol, lecteurs portables (ou stations de récolement), mais aussi chutes à livres automatisées, chariots intelligents, jusqu’à une biblio-thèque mobile. Enjeux de la RFID en bibliothèque. La RFID en bibliotheque ? Parlez-moi de la RFID en bibliothèque! "L'abréviation RFID signifie « Radio Frequency IDentification », en français, « Identification par Radio Fréquence », en anglais.

Parlez-moi de la RFID en bibliothèque!

Cette technologie permet d’identifier un objet, d’en suivre le cheminement et d’en connaître les caractéristiques à distance grâce à une étiquette émettant des ondes radio, attachée ou incorporée à l’objet. La technologie RFID permet la lecture des étiquettes même sans ligne de vue directe et peut traverser de fines couches de matériaux (peinture, neige, etc.) "...Ici un article-réponse sur une question à propos de la RFID. Un schéma et premières explications ici : . Le mobilier et la RFID.