Expériences / Mind control

Facebook Twitter

Project MKULTRA. Declassified MKUltra documents Project MKUltra — sometimes referred to as the CIA's mind control program — was the code name given to an illegal and clandestine program of experiments on human subjects, designed and undertaken by the U.S.

Project MKULTRA

Central Intelligence Agency (CIA). Experiments on humans were intended to identify and develop drugs and procedures to be used in interrogations and torture, in order to weaken the individual to force confessions through mind control. Organized through the Scientific Intelligence Division of the Central Intelligence Agency (CIA), the project coordinated with the Special Operations Division of the U.S. Concerned with "the research and development of chemical, biological, and radiological materials capable of employment in clandestine operations to control human behavior. " Project MKUltra was first brought to public attention in 1975 by the Church Committee of the U.S.

Background[edit] Dr. Precursor experiments[edit] MKUltra[edit] Goals[edit] Révélations d'une Grande Prêtresse: Arizona Wilder (D. Icke 1998) 1/3. Comment devient-on un "mouton" ? Allégorie de l’ascenseur - marketing social - le conformisme Dr.

Comment devient-on un "mouton" ?

Andrew Moulden nous montre le test de l’ascenseur. Bienvenue dans l’esprit d’un mouton ! Lorsque nous réfléchissons dans notre coin, le comportement de nos dirigeants ou de certains groupes peut sembler irrationnel voir stupide. Les décisions prises paraissent aussi dépourvues de bon sens, contraire à l’intérêt commun ou simplement purement égoïstes. Comment un homme est-il capable de mobiliser des hommes pour les envoyer à la guerre ? Si vous ne comprenez pas pourquoi nos hommes politiques n’ont pas anticipé le papy boom et modifié le système de retraite pour qu’il dure ou pourquoi ils sont incapables de produire un budget à l’équilibre, je suis convaincu qu’une partie de la réponse est ici.

Internet ne fait que démultiplier le phénomène : des milliers de communautés se créent en ligne autour de personnes capables de mobiliser une foule. Cela vaut le coup de lecture : nous sommes tous amenés à faire partie d’une foule. Le son qui « désinfecte la contestation » - Juliette Volcler. Depuis 2004, American Technology Corporation, renommée LRAD Corp en 2010, commercialise son Long Range Acoustic Device (LRAD), un haut-parleur qui diffuse de manière très directionnelle instructions, musique ou alarme.

Le son qui « désinfecte la contestation » - Juliette Volcler

L’intensité sonore maximale, comprise entre 121 et 153 décibels (dB), fait fuir toute personne à moins de 100 mètres et peut entraîner des atteintes permanentes à l’audition à moins de 5 mètres. Le dispositif est employé aussi bien par les États-Unis et le Canada que par la Géorgie ou la Thaïlande, pour communiquer avec les survivants dans des zones dévastées, disperser les manifestations, interdire l’accès à une frontière, déloger les occupants d’une maison ou désarmer des tireurs embusqués.

Les haut-parleurs sécuritaro-humanitaires ont un bel avenir devant eux : LRAD Corp a intégré en 2010 le « Top 10 » des industries états-uniennes de défense cotées en bourse, et elle fait des émules 2 . La vérité sur les Zombies par National Geographic - attention scenes gore. Armes de guerre pharmacologiques, par Steve Wright. La pharmacologie de guerre est inéluctable.

Armes de guerre pharmacologiques, par Steve Wright

C’est du moins le constat qu’établit l’Association médicale britannique (BMA) dans son récent rapport sur l’utilisation de médicaments comme armes. Il y a déjà une quarantaine d’années que les médicaments sont étudiés pour leurs possibilités de transformation en armes de guerre. Du célèbre LSD au gaz BZ, diverses drogues militaires ont été testées sur les humains ; le gaz CS a été utilisé à grande échelle durant la guerre du Vietnam. Bonfire, un programme soviétique secret, a tenté de transformer en armes des hormones humaines responsables de certaines des principales fonctions du corps. On ne compte plus les produits chimiques utilisés lors des interrogatoires, ni les diverses substances psychoactives ou paralysantes employées pour inhiber les transmissions nerveuses, infliger la douleur ou causer des irritations.

Les neurosciences modernes ouvrent des perspectives inimaginables. Supprimer le sentiment de culpabilité Vous êtes abonné(e) ? Les expériences secrètes de la CIA (1/3) Les expériences secrètes de la CIA (2/3) Les expériences secrètes de la CIA (3/3)