background preloader

Liens publiés sur Facebook (à trier)

Facebook Twitter

Tumblr, la sédimentation d’un imaginaire commun. 4 / subjectivité. Les chapitres précédents de cette promenade en Tumblr : 1 / Introduction2 / construction de la machine3 / lectures Mais là, maintenant, reprenons du début.

Tumblr, la sédimentation d’un imaginaire commun. 4 / subjectivité

Puisque j’ai décidé ici de simplement raconter mon parcours dans Tumblr, dedans Tumblr, car il y a un dedans de Tumblr qui n’est pas accessible par la navigation Web. Puisque j’utilise Tumblr pour observer Tumblr. Et puisque je ne connais pas d’autre moyen que rentrer quelque part pour savoir « comment c’est dedans ». Donc, reprenons : ne comprenant pas encore le jeu social du réseau Tumblr, j’ai « naïvement » ouvert un premier blog nommé webobjet.tumblr.com, pour y poster des images extérieures à Tumblr selon des critères très spécifiques. Cette image explique d’ailleurs l’une de mes catégories apparemment « farfelues » de collecte : « splash » (car il y a des collectes plus farfelues que d’autres, et même certaines qui n’étaient là que pour me distraire du fastidieux de la tâche). La beauté de l’étrange Deux exemples : Pire aveugle… Une balade à la mer / A ride towards the sea. Théâtre de la Marionnette à Paris. Bibliothèque pour tous, précaires et exclus compris.

Vue du premier étage de la BPI.

Bibliothèque pour tous, précaires et exclus compris

(Hervé Lequeux pour "Le Monde") Il vient tous les jours, week-end compris, s'installe souvent à l'espace presse ou à un poste d'ordinateur, lit les journaux, consulte des ouvrages des rayons Religion ou Sciences, participe à des discussions politiques animées. Malick Ndiaye, 52 ans, fréquente la bibliothèque publique d'information (BPI) du Centre Pompidou, à Paris, depuis vingt ans. "A l'époque, j'étais étudiant en économie. J'ai longtemps travaillé comme expert comptable. Les vêtements qu’il porte trahissent un déclassement brutal, mais aussi le soin apporté à être le plus présentable possible. L'espace des télévisions du monde est prisé par les publics les plus précaires. Les chômeurs forment 3 % des 5 000 utilisateurs quotidiens de la BPI.

Dans les couloirs, les usagers de la BPI s'installent à même le sol pour lire, recharger leurs téléphones portables branchés aux prises, s'assoupir parfois... Un accompagnement spécifique pour les migrants. Internet ne nous séduit pas seulement par ses contenus, mais par sa structure. La lecture de la semaine nous provient de The Atlantic, sous la plume de Megan Garber (@megangarber) et s’intitule “comme vous n’avez pas de lion à fuir, vous avez cliqué sur ce lien”.

Internet ne nous séduit pas seulement par ses contenus, mais par sa structure

“Vous voici à nouveau sur internet, commence Megan Garber. Vous voilà à nouveau en train de traîner dans le World Wide Web. Mais pourquoi êtes-vous ici ? Je veux dire, est-ce que vous savez vraiment pourquoi vous êtes ici ? Pour quoi, au final, vous – nous, puisque moi aussi j’y suis avec vous – nous revenons toujours à cet endroit fou, jour après jour ? Il est facile d’attribuer le magnétisme continu exercé par le web à la combinaison entre la puissance de la “relation humaine” et des “vidéos de chats”. Image : Screen Blast par Ayton Gray. C’est l’hypothèse de Tom Stafford, un chercheur en sciences cognitives de l’université de Sheffield, en Grande-Bretagne. C’est la théorie de Linda Stone, une chercheuse qui a étudié les effets physiologiques de l’usage d’internet. Xavier de la Porte. Grooveshark Mobile Music.

Bruits de bouche - Sébastien Lespinasse, Pneuma-Récital. K.Oni & RezO "Réflexion" Listen to the lovely orchestra of crickets singing at human speed [audio. Plus de 100 documentaires en téléchargement gratuit et légal - Multimédia. Petit recueil de 18 moisissures argumentatives pour concours de mauvaise foi. Petit recueil de non plus 18, mais 20 moisissures argumentatives à utiliser sans modération lors des concours de mauvaise foi.

Petit recueil de 18 moisissures argumentatives pour concours de mauvaise foi

Ont été intégrés les plurium et l’argument de l’exotisme. Nous avons découpé ces moisissures argumentatives en trois grandes catégories : les erreurs logiques, les attaques, et les travestissements. Télécharger en pdf la mise en page magnifique du graphiste Francois-b. 1. La généralisation abusive Méthode : prendre un échantillon trop petit et en tirer une conclusion générale. Exemples : Mon voisin est un imbécile moustachu, donc tous les moustachus sont des imbéciles.Les Chinois sont vachement sympas. Exemples aggravés (menant au racisme ordinaire) : Le Chinois est vachement sympa. 2. Méthode : raisonner à rebours, vers une cause possible parmi d’autres, vers un scénario préconçu ou vers la position que l’on souhaite prouver.

Exemples : Exemple aggravé : Part4 - Po2zies#02 - Meeting poétique à Montreuil. Documents (Paris. 1929) Sexuelles?