background preloader

Art Glob généralistes

Facebook Twitter

Objets connectés: le français AwoX se lance en bourse - FrenchWeb.frFrenchWeb.fr. AwoX, un pure-player des objets connectés appliqués à la maison intelligente, annonce le lancement de son introduction en Bourse, sur le marché Euronext à Paris.

Objets connectés: le français AwoX se lance en bourse - FrenchWeb.frFrenchWeb.fr

Le marché français des objets connectés pèsera 500 millions en 2016. Les montres connectées et box domotiques domineront le marché français des objets connectés, selon notre partenaire Xerfi.

Le marché français des objets connectés pèsera 500 millions en 2016

Le marché français des objets connectés a pesé 150 millions d'euros en 2013 et devrait représenter 500 millions d'euros en 2016, selon une étude menée par notre partenaire Xerfi, d'après les données de GFK, L'Atelier BNP Paribas, Ifop, NPD et Strategy Analytics. Les objets connectés représenteront alors plus de 3% des dépenses high-tech des Français, une part qui reste marginale par rapport aux attentes de certains constructeurs.

"Les objets connectés resteront perçus comme des "gadgets" par une majorité de la population malgré les efforts en termes de marketing et de communication afin de légitimer leur utilisation, commente Xerfi. Le marché français des objets connectés pèsera 500 millions en 2016. La révolution des objets connectés, c'est maintenant ! - Digital Corner. Aujourd’hui huit français sur dix sont connectés à Internet.

La révolution des objets connectés, c'est maintenant ! - Digital Corner

Accéder à tout type d’information via Internet est donc rentré dans les mœurs. Toutefois, une nouvelle révolution est en marche grâce au développement de plus en plus rapide d’objets connectés dans quasiment tous les secteurs d’activité. Dorénavant l’individu n’a plus à chercher des informations, elles viennent directement à lui, le plus souvent via des applications installées sur son smartphone. Une nouvelle interactivité homme machine se met en place. L'internet des objets pèsera 1.900 milliards de dollars d'ici 2020. New York - Les objets connectés («internet des objets») devraient ajouter quelque 1.900 milliards de dollars de valeur à l'économie mondiale à l'horizon 2020, selon des estimations du cabinet américain de recherche Gartner publiées lundi.

L'internet des objets pèsera 1.900 milliards de dollars d'ici 2020

A cette date, jusqu'à 30 milliards d'appareils et d'objets seront connectés à internet avec leur propre adresse IP, quand ils n'étaient que 2,5 milliards en 2009, souligne le cabinet. A l'époque, il s'agissait essentiellement de téléphones portables et de PC, précise Gartner. Des fabricants commencent toutefois à présenter désormais des montres, des lunettes, ou de l'électroménager intelligents, et selon le cabinet, la gamme d'objets concernés va aller en s'élargissant. «La puissance informatique sera bon marché et cachée. Nous ne saurons pas qu'elle sera là; elle sera dans nos bijoux et dans nos vêtements», prédit Peter Sondergaard, un analyste de Gartner cité dans le communiqué. Objets connectés "Une nouvelle forme de management 2.0" Ils devraient être 30 milliards dans le monde d’ici 2020 pour un chiffre d’affaire frôlant les 2000 milliards de dollars, les objets connectés semblent être au cœur des innovations de demain (Cabinet d’études Gartner).

Objets connectés "Une nouvelle forme de management 2.0"

Exit donc le monopole de l’écran (Tablettes et Smartphones), la révolution Internet se matérialise désormais sur n’importe quel support, initiant donc le passage du 2D (applications) au 3D (objets). Si ce nouveau « Physical Web » ouvre des opportunités exponentielles quant aux champs de création & d’application, il est également en train de redéfinir le rapport entretenu avec les objets et par conséquence le rapport à soi. Si hier le lapin Nabaztag remplaçait de manière ludique la fonctionnalité réveil, son successeur Karotz devient évolutif et personnalisable via applications pour un champ de fonctionnalité infini. Les objets connectés, un enjeu économique. Lick : la chaîne de magasins d'objets connectés arrive en France. Quelles perspectives de développement pour les objets connectés.

Quelles perspectives de développement pour les objets connectés ?

Quelles perspectives de développement pour les objets connectés

Le 3 mars dernier, Apple annonçait le lancement de « CarPlay », sa nouvelle technologie permettant d’accéder à l’ensemble des fonctionnalités de l’iPhone depuis sa voiture. Google devrait lancer Google Fit pour collecter et centraliser les données de santé - FrenchWeb.frFrenchWeb.fr. Google prévoirait de lancer Google Fit, un service qui collecte l’ensemble des données issues des applications sportives ou liées à la santé, affirme le magazine Forbes qui précise que l’annonce pourrait être officialisée à la fin du mois de juin lors de la conférence Google I/O.

Google devrait lancer Google Fit pour collecter et centraliser les données de santé - FrenchWeb.frFrenchWeb.fr

Des accords pourraient être également noués avec des fabricants d’objets connectés dédiés à la santé pour mesurer, par exemple, le rythme cardiaque. Cette annonce survient après celle d’Apple qui, lors de sa Keynote, a annoncé l’arrivée de HealthKit qui permet aux développeurs d’applications la possibilité de partager les données enregistrées - sous réserve que l’utilisateur final accepte dans ses préférences de configuration – afin que les mobinautes les centralisent en un « lieu » unique. Mais si le marché de la santé séduit de plus en plus Apple et Google, celui-ci est cependant soumis aux réglementations en vigueur, que ce soit la FDA aux Etats-Unis ou la Cnil en France. Lick : la chaîne de magasins d'objets connectés arrive en France. Quelles perspectives de développement pour les objets connectés. Les objets connectés, un enjeu économique. Avec Anne Lauvergeon, Sigfox devient le fleuron français des objets connectés.

En début de semaine, la startup Sigfox annonçait l’arrivée d’Anne Lauvergeon (ex-PDG d’Areva, le géant français du nucléaire) à la tête de son conseil d’administration, en tant que Présidente.

Avec Anne Lauvergeon, Sigfox devient le fleuron français des objets connectés

Alors que les rumeurs l’annonçaient plutôt comme le potentielle future patronne de l’opérateur Orange, c’est vers un autre opérateur (Sigfox) que s’est tourné le choix d’Anne Lauvergeon, 54 ans, diplômée des Mines et de l’école Normale Supérieure. Par le passé, Anne Lauvergeon a été la patronne d’Alcatel puis d’Areva et siège aux conseils d’administration de Total, EADS et American Express (depuis février 2013).

L’arrivée d’Anne Lauvergeon chez Sigfox est un signe fort donné à la fois au marché et aux concurrents potentiels. Cette femme d’expérience mettre à profit de la startup toulousaine son carnet d’adresse fourni pout piloter le développement à l’international de Sigfox. Anne Lauvergeon, nouvelle Présidente de Sigfox source : usine-digitale.fr. Objets connectés, avez-vous donc une âme. Ils relient le monde physique au monde numérique en utilisant des capteurs et des actuateurs/dispositifs intégrés au monde physique et connectés aux ressources informatiques à travers des réseaux sans fil.

Objets connectés, avez-vous donc une âme

Ils sont aussi de plus en plus intelligents et génèrent toujours plus de données. Pour nous permettre tout à la fois de mieux connaitre le monde qui nous entoure, de prendre des décisions plus pertinentes et de donner plus d’autonomie à ces objets qui pourront bientôt prétendre agir en notre nom grâce à leur capacité d’apprendre. Voire même nous doter de "superpouvoirs"... Après l’explosion des réseaux sociaux qui ont bouleversé les relations entre les hommes, ce que l’on appelle aussi l’"Internet des Objets" constitue à n’en pas douter une nouvelle étape dans la numérisation du monde. Et ce nouveau paradigme est perçu par la plupart des analystes comme une véritable révolution. Web 3.0: l'avenir est aux objets connectés.

Ce n'est pas de la fiction, mais la réalité d'Internet des objets, ou des objets connectés, la phase 3 de l'évolution du Web, après celle du Web 2.0 et des réseaux sociaux.

Web 3.0: l'avenir est aux objets connectés

Il s'agit de l'évolution des connexions d'appareil à appareil, comme le détecteur d'incendie ou d'intrusion qui envoie une alerte à une centrale, mais où un humain doit traiter les données et prendre une décision. La prochaine étape amène l'intervention d'un logiciel adapté aux besoins de l'entreprise.

La technologie permet non seulement de relier des composantes électroniques l'une à l'autre par la communication sans fil, mais elle devient un outil de croissance important pour les entreprises avec l'intelligence d'affaires par suite des analyses pour s'adapter au marché. Martin Bélanger, directeur des ventes chez TELUS, précise que les dépenses pour le déploiement de l'IdO passeront de 5,6 milliards $ en 2013 à plus de 21 milliards $ par année à compter de 2018. Quel Big Data pour l’Internet des Objets ? 30inShare Voitures communicantes, compteurs intelligents ou encore étiquettes RFID, les objets connectés vont se multiplier autour de nous.

L’iDate a récemment publié une étude qui en annonce 80 milliards dans le monde d’ici 2020 dans le monde d’ici 2020. Autant d’objets avec plus ou moins de puissance embarquée mais qui vont surtout communiquer des données que leurs fabricants ou que des opérateurs de services vont devoir collecter, stocker et surtout analyser. ABI Research estime que ce marché de l’analytique du M2M atteindra en 2013 1,9 milliard de dollars atteindra en 2013 1,9 milliard de dollars, mais plus de 14 milliards en 2018. Objets connectés "Une nouvelle forme de management 2.0"

L'internet des objets pèsera 1.900 milliards de dollars d'ici 2020. Objets connectés, avez-vous donc une âme. Les objets connectés représenteront 44 000 milliards de données en 2020. 01net. le 09/04/14 à 16h13 Ce n’est pas un scoop : les objets connectés sont entrés dans notre quotidien. Qu’il s’agisse de communiquer, de se déplacer, d’apprendre, de se soigner ou de s’entretenir, ils représentent un extraordinaire potentiel économique et un océan de données à gérer et à protéger.

Les professionnels chargés de cette mission auront du pain sur la planche. Selon un rapport d’IDC pour EMC, spécialiste américain du stockage, sur le sujet, ils représenteront un volume mondial de données de 44 000 milliards de Go en 2020. Ce chiffre est d’autant plus impressionnant qu’il est actuellement dix fois inférieur au volume que ce marché a créé en 2013. D'ici 2020, le nombre d’objets connectés atteindra 32 milliards d’unités et représentera 10% du volume total de données générées, assure le cabinet IDC.

Cette explosion s’explique par l’ouverture au numérique des pays émergents qui, selon l’étude, devraient devenir les principaux producteurs de données de la planète. Les objets connectés représenteront 44 000 milliards de données en 2020. Data management platform - marketing personnalisé - makazi. Objets connectés : tour d'horizon illustré. Entretiens du Nouveau Monde industriel : Le retour de la matière. Par Hubert Guillaud le 01/12/09 | 5 commentaires | 1,083 lectures | Impression A l’occasion des Entretiens du Nouveau Monde industriel consacrés aux nouveaux objets communicants, qui se tenaient la semaine dernière au Centre national des arts et métiers, retour sur quelques présentations parmi celles qui nous ont semblé les plus marquantes de ces deux jours.

L’objet industriel devient structurellement porteur de mémoire et produit un nouveau Système des objets, comme l’appelait Baudrillard dans l’un de ses essais, explique le philosophe et directeur de l’Institut de recherche et d’innovation du Centre Pompidou Bernard Stiegler, en introduction à cette première matinée des Entretiens des Nouveaux Mondes Industriels. Image : Bernard Stiegler lors de sa conférence introductive aux Entretiens du Nouveau Monde industriel au Cnam, par Samuel Huron. Objets connectés: attention au précipice! LE MONDE | • Mis à jour le | Stéphane Zibi (directeur du développement et de l'innovation chez Valtech France) En 2013, le Consumer Electronics Show de Las Vegas avait été marqué par les montres et télévisions intelligentes. Les Objets Connectés.

Le point sur les objets connectés. Les objets connectés, kesako ? Les “objets connectés” sont des objets de la vie quotidienne, ayant la capacité de collecter des informations dans leur environnement et de réagir en conséquence pour communiquer ces données. Les applications déjà commercialisées sont légions, des capteurs atmosphériques intelligents allertant l’utilisateur des pics de pollution, aux équipements sportifs enregistrant les performances physiques ou encore aux surfaces conventionnelles digitalisées et réagissant en temps réel aux gestes des utilisateurs. L’objet peut être fabriqué lui-même avec des composants électroniques, dans le cas contraire, un système vient en sus lui donner un potentiel communiquant (1). L’engouement est là : après le Consumer Electronic Show (CES) à Las Vegas fin 2013, ce sont les TechDays, organisés par Microsoft, qui auront lieu le 11, 12 & 13 février à Paris.

Une mode ou une tendance de fond ? Ces objets connectés qui envahissent notre vie : progrès ou gadgets ? Les Français, champions des objets connectés. Les start-up exploitant ce nouveau marché se multiplient dans l'Hexagone. Une station météo, une balance, un hélicoptère, un petit robot qui joue au foot… Tous ces gadgets ont au moins deux points communs: ils sont conçus par des entreprises françaises et sont connectés.

Parrot a été le premier à s'engouffrer dans la voie, avec son drone, une sorte de gros hélicoptère télécommandé depuis un smartphone. Depuis, de nombreuses start-up françaises ont adopté et développé ce principe finalement tout simple: utiliser l'écran de son téléphone comme télécommande. Santé Archives. RFID, NFC, Internet des objets et innovations sans contact – Bilan 2013, Perspectives 2014. Avec ou sans contact 2014.