background preloader

Réseaux sociaux / plateformes vidéos

Facebook Twitter

7 conseils aux plus jeunes pour lutter contre le cyber-harcèlement. Le harcèlement via internet (mails, réseaux sociaux...) est un délit qui est plus sévèrement puni si la victime a moins de 15 ans. En cas de condamnation, les parents des auteurs mineurs peuvent être amenés à indemniser les parents de la victime. L'État est lui responsable des fautes des personnels éducatifs. Concernant certaines atteintes spécifiques, la loi est désormais plus sévère. La mise en ligne d’images intimes d’une autre personne sans son consentement – ex.revenge porn - est passible deux ans de prison et 60.000 euros d’amende. Du coté des victimes, la loi prévoit un « droit à l’oubli » spécifique aux mineurs et une procédure accélérée pour l’exercice de leurs droits.

Etre (ou avoir été) mineur au moment de la mise en ligne suffit pour obtenir l’effacement des données problématiques (image, vidéo...) « dans les meilleurs délais ». Certains sites sollicités pourront toutefois s’y opposer pour des motifs liés notamment au droit à l’information (articles de presse). Affiche. 50 Illustrations satiriques sur les Réseaux sociaux.