background preloader

Zamfaki

Facebook Twitter

Le marché et la distribution du prêt-à-porter enfant en France. Franchise mode femme - Le marché du prêt à porter féminin. Franchise mode femme – quel est le marché du textile féminin et quelles sont ses principales caractéristiques ?

Franchise mode femme - Le marché du prêt à porter féminin

Franchise Mode femme – Le marché du prêt à porter féminin en chiffres Accéder à l’interview de Michel Haudost président de Karting Le marché du vêtement féminin représente 50% des sommes dépensées dans l’habillement et s’élevait à 10.9 milliards d’euros en 2013. Depuis 2007, le marché du prêt a porter à connu une crise sans précédent avec une baisse conjuguée des volumes et du chiffre d’affaire généré par les différents circuits de distribution de la filaire. Ainsi, sur la période 2007 2013, les dépenses d’habillement ont baissé de 11% (sources Fédération Française du prêt à porter Féminin). Le marché de la mode féminine ne déroge pas à ce constat de baisse avec un recul de 13.6% sur la période 2007-2013 (dont 0.7% en 2013).

Le marché français du prêt-à-porter féminin se stabilise. Par Pascale Denis PARIS (Reuters) - Après six années consécutives de baisse, le marché français du prêt-à-porter féminin s'est stabilisé en 2014 et pourrait très légèrement progresser en 2015 à la faveur d'un contexte économique plus favorable, estime la Fédération française du prêt-à-porter féminin.

Le marché français du prêt-à-porter féminin se stabilise

Les ventes de mode féminine ont totalisé 10,8 milliards d'euros l'an dernier, signant une hausse symbolique de 0,1% et faisant mieux que l'ensemble du marché de l'habillement (homme, enfants compris) qui a reculé de 0,9% en valeur, selon les chiffres de l'Institut français de la mode (IFM). L'année 2014 aura été sauvée pour la mode féminine par un bon premier semestre (+1,3%), tandis que la tendance a été négative en deuxième partie d'année pour cause de météo très clémente et peu favorable aux achats de grosses pièces comme les manteaux.

Habillement enfant : des performances contrastées selon les acteurs. Prêt-à-porter: Le secteur souffre. Avec Reuters.

Prêt-à-porter: Le secteur souffre

Le prêt-à-porter féminin en France - Etude de marché. Tendances 2012 du marché français du prêt-à-porter féminin, d'après l'interprofession (Fédération française du prêt-à-porter féminin). Trois observations clés : la consommation de textile recule de 2,8% en valeur et cela pour la 5ème année consécutive ; les comportements d'achats se modifient ; les très jeunes filles, de 13 à 18 ans ont désormais un rôle majeur puisqu'elles disposent du plus important budget (551 euros en moyenne dépensés en 2012).

Si globalement, le marché intérieur s'affaiblit, à l'export les marques françaises de prêt-à-porter féminin se montrent particulièrement dynamiques : détails par zones géographiques. Données chiffrées. Le marché français du prêt-à-porter féminin se stabilise. Après six années consécutives de baisse, le marché français du prêt-à-porter féminin s'est stabilisé en 2014 et pourrait très légèrement progresser en 2015 à la faveur d'un contexte économique plus favorable, estime la Fédération française du prêt-à-porter féminin.

Le marché français du prêt-à-porter féminin se stabilise

Les ventes de mode féminine ont totalisé 10,8 milliards d'euros l'an dernier, signant une hausse symbolique de 0,1% et faisant mieux que l'ensemble du marché de l'habillement (homme, enfants compris) qui a reculé de 0,9% en valeur, selon les chiffres de l'Institut français de la mode (IFM). L'année 2014 aura été sauvée pour la mode féminine par un bon premier semestre (+1,3%), tandis que la tendance a été négative en deuxième partie d'année pour cause de météo très clémente et peu favorable aux achats de grosses pièces comme les manteaux. Prêt-à-Porter Féminin. Prêt-à-porter féminin : les ventes se stabilisent en 2014, signaux positifs pour 2015 - 11/02/2015 - ladepeche.fr. (AFP) - Les ventes du prêt-à-porter féminin se sont stabilisées en France en 2014, après six années consécutives de baisse, laissant espérer aux acteurs du secteur une année 2015 sous le signe de la reprise.

Prêt-à-porter féminin : les ventes se stabilisent en 2014, signaux positifs pour 2015 - 11/02/2015 - ladepeche.fr

L'an dernier, le montant total des ventes du secteur s'est élevé à 10,8 milliards d'euros, en progression de 0,1% par rapport à 2013, a annoncé mercredi la Fédération française du Prêt-à-porter féminin (FFPAPF). Le prêt-à porter féminin "fait de la résistance" dans un contexte de ralentissement général de la consommation d'habillement (-0,9%), a déclaré Daniel Wertel, président de la fédération lors d'un point presse. "On a observé depuis plusieurs mois, et notamment sur le premier semestre 2014, un frémissement qui tranche avec la période récente", qui a enregistré six années de baisse consécutives, a-t-il souligné.

Toutefois, sur 2014, les mois entre janvier et juin ont été particulièrement dynamiques, avec un chiffre d'affaires en progression de 1,3%. Prêt-à-porter: les femmes dépensent-elles toujours plus que les hommes ? - 17 septembre 2014. En matière de garde-robe, les règles de grammaire sont à prendre avec des pincettes car l'adage "le masculin l'emporte" n'y fait pas loi.

Prêt-à-porter: les femmes dépensent-elles toujours plus que les hommes ? - 17 septembre 2014

Chaque année, la consommation de prêt-à-porter féminin en France dépasse celle du prêt-à-porter masculin de plus de 20% comme le montre le graphique ci-dessus, issu d'une étude de l'Institut Français de la Mode (IFM) à paraître en octobre. Un chiffre révélateur d'une tendance de fond. "Sur 100 euros dépensés dans des vêtements, un peu moins de 60 euros sont consommés par la femme, 30 euros par l’homme, et le reste par l'enfant", résume Lionel Guérin, directeur de la Fédération Française des Industries du Vêtement Masculin. Les hommes ignorent la "fast fashion" L'explication?

Autre facteur qui rentre probablement en compte: la réticence masculine à faire du shopping. L'écart se creuse Mais les femmes pourraient ne pas conserver éternellement l'avantage. Les chiffres du prêt-à-porter féminin en ligne en France. La part du Web dans les ventes d'habillement féminin atteint 13%.

Les chiffres du prêt-à-porter féminin en ligne en France

Notre partenaire Xerfi examine l'évolution des rapports de force entre pure players, enseignes spécialisées et VAD. En progression constante depuis 2007, la part d'Internet dans les achats de prêt-à-porter féminin atteignait 13% des ventes en valeur en 2013, selon l'étude Xerfi "La distribution de prêt-à-porter féminin". En effet, le poste habillement étant très sensible aux arbitrages de consommation, les ménages ont tendance à se tourner vers le Web, qui d'une part permet de comparer les tarifs et les produits plus facilement et où, d'autre part, les prix sont 13% plus attractifs que la moyenne du marché. Mode créateur de luxe.

Le prêt-à-porter féminin en France - Etude de marché. Distribution de pret a porter et enseignes de mode - Groupe Beaumanoir - Home. Mode et internet : des ventes en ligne toujours dynamiques. Le 23 septembre 2014 Selon les derniers résultats de l’enquête Ifm, présentés lors de la conférence de presse organisée par la Fevad en ouverture du salon E-Commerce Paris, les achats textiles et habillement en ligne réalisés au cours des 12 derniers mois (Juillet 2013 – juin 2014) dépassent les 4,4 milliards d’euros.

Mode et internet : des ventes en ligne toujours dynamiques

Au cours du premier semestre 2014, les ventes de mode sur la Toile surperforment le marché avec une progression de 13 % par rapport au 1er semestre 2013, contre seulement +0,6 % pour l’ensemble du marché. Les ventes sur Internet comptent ainsi pour 14,6 % de l’ensemble des dépenses d’habillement des Français, alors que leur part était encore inférieure à 2 % début 2006. Entre juillet 2013 et juin 2014, c’est sur les marchés de la mode pour adultes que le poids relatif des e-ventes a le plus progressé. La lingerie féminine et les dessous pour homme sont les produits les plus achetés sur Internet (respectivement 19,0 % et 17,5 % des ventes).

Prêt-à-Porter enfant. Habillement : les Français dépensent de moins en moins. Un marché en baisse Depuis 2008, le chiffre d’affaires du marché de l’habillement et du textile (linge de maison, tissus d’ameublement…) perd en moyenne 2 % par an. 2012 n’a pas échappé à la règle : baisse de 2,2 %, à 30 milliards d’euros.

Habillement : les Français dépensent de moins en moins

Principale raison invoquée pour expliquer la chute des ventes : la crise, bien sûr. Le consommateur va à l’essentiel. Il donne la priorité aux dépenses dites de contrainte, dont, principalement, celles liées au logement. Pour le reste, il réduit son budget. Habiller son enfant moins cher. L’habillement pour un enfant coûte en moyenne chaque année 315 euros* aux familles.

Habiller son enfant moins cher

En ces temps de rentrée où les dépenses sont légion, Touslesbudgets.com vous donne quelques pistes afin de compléter les tenues de votre enfant sans vous ruiner. La rentrée scolaire est souvent l’occasion pour les familles d’acheter de nouveaux vêtements, en priorité pour leurs enfants. Selon un sondage réalisé par Toluna**, près de 70% des Français ont l’intention de réaliser des achats pour eux en cette rentrée (un sur deux pour lui-même). Pour cela, les parents interrogés déclarent dépenser en moyenne 106 euros par enfant, soit plus que ce qu’ils consacrent à leurs propres achats à cette période (98 euros pour les hommes, 82 euros pour les femmes). Retrouvez quelques astuces pour habiller votre enfant moins cher (lire aussi Comment économiser à la rentrée) : Les sites généralistes On trouve sur Internet toute une panoplie de sites généralistes proposant également la vente de vêtements pour enfant.

Marché des vêtements haut de gamme et luxe pour enfants. Le marché des vêtements haut de gamme et luxe pour enfants Analyse du paysage concurrentiel et perspectives du marché à l'horizon 2013 Extrêmement dynamiques en 2010, les ventes de vêtements pour enfants en grands magasins vont s'essouffler au cours des deux prochaines années. La croissance prévue en 2011 (+8,5%) s'inscrit en trompe l'œil dans la mesure où le 1er semestre a été excellent. La fin de l'année 2011 s'annonce beaucoup plus délicate en raison d'un contexte conjoncturel particulièrement instable : croissance atone, crise du pouvoir d'achat, montée du chômage, etc. Segment confronté par essence aux arbitrages de consommation, le luxe, qui plus est pour les enfants, sera inévitablement impacté. Les clients seront ainsi de plus en plus à la recherche de prix bas et de bonnes affaires. Même si sa croissance va s'essouffler, ce segment de niche demeure extrêmement attractif, en raison notamment de ses niveaux de performance. 1.1. 1.1.1. 1.1.2. 1.1.3. 1.1.4. 1.2.

Le marché du prêt-à-porter enfant souffre. Article réservé aux membres Pour consulter la suite de cet article , connectez-vous ou créez votre compte gratuitement.