background preloader

ARTS autres

Facebook Twitter

Exposition des oeuvres du peintre Marie de Chassey. Résultats Google Recherche d'images correspondant à. Afficher plus de résultats.

Résultats Google Recherche d'images correspondant à

Résultats Google Recherche d'images correspondant à. Résultats Google Recherche d'images correspondant à. Ecriture d'icônes. Biennale des métiers d’art Liette sera présente à la 10e Biennale de Saint-Amand-Montrond (18), à la Cité de l’or, pyramide des Métiers d’art du 23 au25 septembre prochains.

Ecriture d'icônes

Ouverture de 14 à 19h le vendredi et de 10 à 19h les samedi et dimanche. Installation dans le Patio. → Lire la suite Nouvelle exposition C’est avec grand plaisir que nous vous invitons à l’exposition qui se tiendra au château de Villemenard, dans la ville de Saint-Germain-du-Puy (18390 – agglomération de Bourges, en direction de La Charité/Loire) . → Lire la suite. « Félicité », moment de grâce à la Berlinale - La Croix. En compétition au 2e jour du festival de Berlin, le Franco Sénégalais Alain Gomis livre un film magnifique, portrait sensible d’une femme dans le Kinshasa d’aujourd’hui, porté par l’intensité de ses acteurs et le magnétisme de la musique.

« Félicité », moment de grâce à la Berlinale - La Croix

Ouvert jeudi 9 février par la projection de Django du Français Étienne Comar, qui a fait l’objet d’un accueil mitigé de la presse internationale, la 67e Berlinale s’est offert, samedi 11, un très beau moment de cinéma avec la projection en compétition de « Félicité », du Franco Sénégalais Alain Gomis. À la Berlinale, Aki Kaurismaki au cœur du sujet - La Croix. Le réalisateur finlandais a présenté en compétition « L’autre côté de l’espoir », œuvre sobre et épurée qui, en dépit de son côté intemporel, s’inscrit pleinement dans l’actualité liée à l’accueil des réfugiés.

À la Berlinale, Aki Kaurismaki au cœur du sujet - La Croix

Depuis l’ouverture de la 67e Berlinale, les allusions à l’élection de Donald Trump et à sa politique anti-immigration ont été nombreuses. La plus emblématique est sans doute venue du comédien mexicain Diego Luna, membre du jury, qui lors de la conférence de presse inaugurale avait déclaré avec humour : « je vais enquêter sur la façon d’abattre les murs, il y a de nombreux experts [à Berlin] ». Le sort des exilés. 3.htm. Thomas Gleb ou la passion du signe. Evangile et Peinture. Musée de l'Hospice Saint-Roch - Mairie d'Issoudun. Le Printemps des Poètes. Rilke (petits formats) Images Bible : Les Images de la Bible. Gérard de Saint-Jean. Saint Jean-Baptiste au désert (1480-1495) A la fin du 15e siècle, le couvent des chevaliers de Saint-Jean de Haarlem (Pays-Bas) abritait un homme prénommé Geert (Gérard) qui avait le génie de la peinture.

Gérard de Saint-Jean. Saint Jean-Baptiste au désert (1480-1495)

Il fut appelé Geertgen tot Sint Jans, c'est-à-dire Petit Gérard qui habite Saint-Jean. Il est aujourd'hui connu en français sous le nom de Gérard de Saint-Jean. Il n'a vécu qu'environ 28 ans en laissant plusieurs chefs-d'œuvre. Hypostases. Actualités. Icônes, trésors de réfugiés à Nantes C’est un pan de l’Histoire rarement abordé qui est porté par l’exposition « Icônes, trésors de réfugiés » au musée d’Histoire de Nantes jusqu’au 13 novembre 2013.

Actualités

Celui du traité de Lausanne, signé le 24 juillet 1923, qui contraints à l’exil des centaines de milliers de Grecs ottomans et de musulmans vivant en Grèce. Mettant fin au conflit commencé en 1919 entre les Grecs et les Turcs, l’accord impose l’échange de populations civiles et définit les termes de cette migration forcée des deux côtés de la mer Egée. Série "Kabbale", peintures d'Annick Roubinowitz. Art contemporain - Musée du Hiéron. Narthex. EL SEED : LOST WALLS - A MAG. The peculiar art of the street artist EL SEED keeps on decorating, for a few more days, the apartment 971 on the 7th floor of the Tower Paris 13.

EL SEED : LOST WALLS - A MAG

The walls, floors and ceilings of the rooms of this apartment have become a time space for this insane project and pages of a book that we do not want to close. EL SEED wrote his art as a mixture between street art and Arabic calligraphy. A mixture of two cultures that reflects a way to better express his questioning about his Franco-Tunisian identity. It was very intense to meet EL SEED and visit in his studio where he spends most of his time. I was so excited to share his art. EL SEED starts graffiti in the streets of Paris in 1998, in the same way European graffiti artists do. EL SEED uses his work to question viewers through these messages that bloom on the walls of Montreal, Paris, United Arab Emirates, Qatar and many other places. Au Caire, un hommage d’El Seed au « peuple des poubelles » El Seed à l'institut du monde arabe. Evangile Selon St-Luc. Le site «Evangile-et-peinture» - Revue Sources. Le site «Evangile-et-peinture.org» est né en 2003.

Le site «Evangile-et-peinture» - Revue Sources

Le projet de départ – toujours actuel – était de présenter dimanche après dimanche le texte biblique accompagné d’une peinture, sans autre commentaire. Seule une newsletter accompagnant l’image offrait une méditation sur les textes de la liturgie du jour. Portfolio. Dans nombre de ses travaux, Runeda subjective les paysages, par l’intermédiaire d’un spectateur de premier plan ou par son cadrage.

Portfolio

En photographiant des éléments réels, il crée de l’irréel, de l’onirique, du rêve. Ses montagnes perdues dans le brouillard composent un décor subjectif, dans lequel l’âme du spectateur peut chercher l’évasion, l’Infini, la Nature, ces absolus qui ne peuvent exister en dehors du regard que nous portons sur eux. En créant ce monde extérieur, il évoque le monde intérieur, celui du sentiment, des émotions, de la mélancolie et ou nostalgie.

Le paysage n’existe pas en lui-même, uniquement pour celui qui l’observe. Confluences Polycarpe. Exposition à Confluences-Polycarpe du 19 mai au 4 juin 2016 Nicole Champalle-Fraisse Petites collection végétales Depuis longtemps, je peins, j’écris.

confluences Polycarpe

Toute mon enfance, au cœur du jardin, mes vacances dans les prés et les bois ; en osmose avec la nature, lovée dans l’exubérance et les senteurs de l’humus, des branches , des feuilles et des herbes folles.