background preloader

La grande histoire

Facebook Twitter

Archives En Ligne. ¤ Portail des civilisations anciennes. Atlas historique. Georges Marchais - Audio Ina.fr. La collaboration par le travail. Contexte historique Promouvoir le travail en Allemagne Depuis 1940, et durant toute la Guerre, de nombreux volontaires étrangers choisissent de partir travailler en Allemagne, que ce soit par idéologie, ou, plus souvent, pour les salaires voire la libération de proches prisonniers.

La collaboration par le travail

Mais à partir de mars 1942, le gouvernement nazi entreprend une vaste politique pour attirer une quantité importante de main d’œuvre sur son sol. En effet, face aux besoins en hommes sans cesse croissants de l’armée, l’effort de guerre nécessitait alors de nouveaux apports dans les mines, l’industrie ou l’agriculture. Les STO. Histoire des Fran ais requis en Allemagne nazie 1942-1945 - La Clioth que. World War I Centenary: 100 Legacies of the Great War. World War I changed everything.

World War I Centenary: 100 Legacies of the Great War

From new countries to literature, from tanks to treaties and from flamethrowers to fashion, the conflict is still writ large on our lives 100 years on. It gave birth to violent dictators and their ideologies but extended the electoral franchise to millions. It ushered in the era of mechanised warfare whilst laying the foundations for modern medicine. Empires crumbled, borders were redrawn, art movements flowered and women won the vote (even if you still had to be over 30 in some countries). Poets committed some of the most memorable imagery in modern verse to paper while a generation of writers would descend on Europe’s war-torn cities and fashion a new style of literature. After millions of men gave their lives on the battlefields of Europe, it was doubly tragic that a deadly influenza would claim up to 50 million more deaths in the conflict’s immediate aftermath. AERI. Des_Gersois_et_la_guerre_-_Prisonniers_de_guerre_et_STO. Service du travail obligatoire - Des mois entre parenthèses.

Né en 1922, Louis Pesnel suit ses études à Bayeux lorsque le conflit éclate.

Service du travail obligatoire - Des mois entre parenthèses

À l’arrivée des Allemands en Normandie, en 1940, le jeune homme rejoint sa famille dans le Cotentin, à Montfarville. Il y exerce alors les deux activités familiales : le travail en mer et celui de la terre. L’auteur nous livre ici un témoignage en deux parties, correspondant aux grandes périodes de son existence durant la Seconde Guerre mondiale. Le premier chapitre est le résultat d’une enquête opérée en 1995 concernant le STO (Service du Travail Obligatoire). Institué par une loi datée du 16 février 1943, le STO vise à répondre aux nouvelles exigences allemandes concernant l’envoi de main-d’œuvre sur le territoire du Reich.

I. Situation de la famille : Père marin-pêcheur, retraité de la Gendarmerie, ancien combattant 14-18 et rappelé en 39-40 sur un dragueur de mines à Dunkerque, libéré avant la Débâcle à cause de l’âge. Situation personnelle : Âgé de 20 ans et célibataire. Situation professionnelle : II. III. De la relève au Service du Travail Obligatoire. 1942-1943 De la relève au Service du Travail Obligatoire :------------ --------------------------------------Avec l’instauration du STO le 16 février 1943, allant jusqu’au terme de sa politique de collaboration avec le Troisième Reich, le régime de Vichy consentait au sacrifice de la jeunesse française , révélant le sens réel de la Révolution Nationale que Pétain prétendait mettre en oeuvre sur les ruines de la République .

De la relève au Service du Travail Obligatoire

-------------------Si le STO provoqua le départ dans la clandestinité de près de 200 000 réfractaires, dont environ un quart gagnèrent les maquis en pleine formation, il convient en effet de rappeler qu’entre 25 000 et 35 000 jeunes gens requis pour le travail forcé ont perdu la vie en Allemagne.------------------- Dans son discours du 01 mars 1941 à Saint Etienne, Pétain exposait les fondements de l’Etat corporatiste par lequel il voulait remplacer la République. Recherche Ina fr. Home — Français. Histoires inédites et histoires officielles de la Première Guerre mondiale. Patrice Arnaud, Les STO. Histoire des requis en Allemagne nazie, 1942-1945. Service du travail obligatoire (France) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Service du travail obligatoire (France)

À Paris, l’armée d’occupation sélectionne les futurs travailleurs du STO. Le service du travail obligatoire (STO) fut, durant l’occupation de la France par l’Allemagne nationale-socialiste, la réquisition et le transfert vers l’Allemagne de centaines de milliers de travailleurs français contre leur gré, afin de participer à l’effort de guerre allemand que les revers militaires contraignaient à être sans cesse grandissant (usines, agriculture, chemins de fer, etc.). Les personnes réquisitionnées dans le cadre du STO étaient hébergées dans des camps de travailleurs implantés sur le sol allemand. L’Allemagne nazie imposa au gouvernement de Vichy la mise en place du STO pour compenser le manque de main-d'œuvre dû à l’envoi des soldats allemands sur le front russe, où la situation ne cessait de se dégrader. Un total de 600 000 à 650 000 travailleurs français furent acheminés vers l'Allemagne entre juin 1942 et juillet 1944.

STO dans la Manche - WikiManche. Service du travail obligatoire (STO) dans la Manche Témoignage d’André Richard, le 21 avril 2007 Je vais tout d’abord commencer ce témoignage par un petit historique portant sur le Service du travail obligatoire (STO) étant donné que le témoin que j’ai interrogé en a fait partie.

STO dans la Manche - WikiManche

Accueil - Histoire d'une periode noire.