background preloader

BIEN-ÊTRE et HP

Facebook Twitter

Conférence de Jeanne Siaud-Facchin. Précoce, "Surdoué", différent... et malheureux. Le grand zèbre : les HP expliqués au HP (adultes) Après avoir imagé le fonctionnement du cerveau et des émotions du petit zèbre, le temps est venu de se pencher du côté du grand zèbre.

Le grand zèbre : les HP expliqués au HP (adultes)

Si le terme Haut-potentiel (HP) reste souvent utilisé, la notion de « Potentiel » qu’on trouvait gênante pour les enfants par la pression qu’elle induisait, l’est tout autant pour les adultes surtout pour ceux qui n’ont pas l’impression de l’avoir réalisé. Nous choisirons donc de garder cette appellation de zèbre empruntée à Jeanne Siaud-Facchin pour évoquer les HP adultes. France 5 (Documentaire Complet) Bruno Clavier - Les fantômes familiaux. Les sentiments de substitution. Comme nous l’explique Isabelle Filliozat, un sentiment de substitution est un sentiment exprimé à la place d’un autre.

Les sentiments de substitution

Il se reconnait à ce qu’il vous est familier. Ainsi, si vous êtes peureux, déprimé ou sans cesse en colère, il y a de fortes chances que ce sentiment soit un leurre et que d’autres sentiments soient inexprimées. Quelles sont les conséquences ? Comment se libérer ? Analyse et conseils. Les émotions et les sentiments sont naturels et utiles, ils naissent d’un besoin inassouvi. SUREFFICIENCE MENTALE HAUT POTENTIEL surdoué profil atypique hp douance. Le profil atypique On décrit généralement les individus dotés de "surefficience mentale", ou "à haut potentiel", ou "hp", ou "surdoués", ou "zèbres" ou "dotés de douance", ou "de profil atypique", comme possédant des capacités naturelles ou des fonctionnements nettement différents de la moyenne de la population dans plusieurs domaines d'habileté : intellectuel, créatif, artistique, sportif, etc.

SUREFFICIENCE MENTALE HAUT POTENTIEL surdoué profil atypique hp douance

J'apprécie l'expression de "surefficience mentale", car elle illustre bien l'existence d'un potentiel, souvent bien encombrant, qui ne va pas nécessairement se transformer en efficacité relationnelle ni en bien-être existentiel ! Une démarche d'épanouissement personnel. Pour vous, la sexualité s'inscrit dans une démarche d'épanouissement personnel et rejoint parfois une quête spirituelle comme dans le tantrisme.

Une démarche d'épanouissement personnel

Votre libido est riche et savamment canalisée : vous n'en êtes pas l'esclave, mais au contraire, vous cherchez à en devenir le(la) maître(sse). Elle est liée dans votre esprit à une démarche esthétique, et est au service d'un désir d'harmonie. Vous vous donnez du temps, et aimez explorer les mille et un chemins qui peuvent mener au feu d'artifice final... ar vous êtes un(e) grand(e) adepte de la sensualité.

Vous aimez suggérer vos désirs plutôt que demander, effleurez la peau plutôt que la griffer, ou encore suspendre au vol une pulsion plutôt que l'assouvir de suite. Cette approche de la sexualité est sous-tendue par un très grand respect du corps. Est-ce que je mérite un cadeau. S'aimer pour aimer les autres - interview de Jacques Salomé. Besoin d’aimer à tout prix, dévotion ou dévalorisation...

S'aimer pour aimer les autres - interview de Jacques Salomé

Le manque d’amour de soi empoisonne toute relation de couple, explique Jacques Salomé, psychosociologue. Flavia Accorsi Danièle Luc Sommaire Amour de soi et rapport amoureux Psychologies : Comment se manifeste le manque d’amour de soi dans notre relation aux autres et dans le rapport amoureux ? Dans le manque d’amour de soi, on est toujours, ou dans le « demander-exigence », ou dans le « refuser, parce que pas assez ». Manque d'amour de soi = échec amoureux ? Psychologies : Les relations basées sur le manque d’amour de soi sont donc vouées à l’échec ? Estime de soi et confiance en soi : quelle différence ? Dans un précédent article, je parle brièvement de l’estime de soi, comme une composante essentielle de la confiance en soi.

Estime de soi et confiance en soi : quelle différence ?

Hors, ces deux termes sont souvent confondus, mais ils sont pourtant bien différents. La confiance, tout autant que l’estime, est visible sur le langage corporel. Plutôt qu’essayer de cacher ces signes, il faut travailler à la source. Voici donc un article « hors série » pour vous expliquer les mécaniques de l’estime de soi. LEA_76.pdf. Player - France Inter. Surdoués ! Arrêtez de passer… pour des singes ! HP Coaching : Profils atypiques, l'introverti. Qu’est ce que l’Ego Spirituel ?

Pour un certain nombre de courants spirituels, l’ego est la représentation fausse qu’un individu se fait de lui-même.

Qu’est ce que l’Ego Spirituel ?

Cette représentation fait écran à la vraie nature de l’homme. Certains auteurs parlent de l’ego comme d’une fausse personnalité constituée de souvenirs et d’expériences. La confusion entre l’ego/ »fausse personnalité » et sa vraie nature produit une illusion qui prive ceux qui en sont prisonniers d’une vraie liberté et les enchaîne à des schémas de souffrance (égocentrisme, orgueil, vanité, amour-propre, « perception erronée du monde »). Dans cette conception, une personne libérée de son ego connaît l’éveil spirituel. Prendre le risque d’oser être heureux. Ces termes mis l’un à côté de l’autre, peuvent sembler paradoxaux.

Prendre le risque d’oser être heureux

Y aurait-il un risque à être heureux ? N’oserions-nous pas prendre ce risque ? Y aurait-il trop de difficultés pour oser être heureux ? Alors que notre bon sens semble nous dire que la recherche du bonheur est, à l’évidence, au cœur même de l’existence chez chacun d’entre nous, nous pouvons constater dans notre entourage immédiat, combien sont rares ceux qui nous donnent le sentiment d’être heureux ou simplement satisfaits de la vie. Je ne suis pas persuadé que la recherche du bonheur soit parmi nos besoins prioritaires, quand je vois le nombre de gens qui sont d’une habileté incroyable pour déclencher (avec beaucoup de ténacité parfois) ce qu’ils ne souhaitent surtout pas !

Oui oser être heureux semble constituer un risque et en premier celui de devoir renoncer à être malheureux, de se priver du plaisir de se plaindre, de lâcher prise sur la tentation de la victimisation et des reproches à l’égard du monde entier. Comprendre la peur pour s'en défaire.