background preloader

Pays européens

Facebook Twitter

Parler de souveraineté a plus de sens que jamais. (Photo : SIPA.00677227_000002) Je vais vous raconter une histoire.

Parler de souveraineté a plus de sens que jamais

Une histoire belge. 2017, le grand basculement. Mis en ligne par le site "entrefilet" le 6 janvier 2017. Le diable dans les détails. Par William Mallinson – Le 7 Janvier 2017 – Source Katehon Tandis que la menace d’une nouvelle crise paroxystique plane sur Chypre, impliquant les habituelles imprécations menaçantes de l’axe Occident/OTAN sur le fait qu’il s’agirait de l’ultime chance pour trouver une solution, penchons-nous sur le rôle de Henry Kissinger sans lequel il est fort peu probable que la Turquie aurait eu l’audace d’envahir et d’occuper Chypre.

Le diable dans les détails

« Nous les Suédois, nous avions tout, nous étions heureux, mais nos politiciens décidèrent de changer tout cela » Il était une fois, un pays magnifique, tout au nord de l’Europe, appelé Suède.

« Nous les Suédois, nous avions tout, nous étions heureux, mais nos politiciens décidèrent de changer tout cela »

C’est le pays où vivaient les Vikings, où des femmes blondes et de grands gaillards travaillèrent dur pendant des générations pour établir une bonne société pour eux-mêmes et les générations à venir. Les Sociaux démocrates réalisèrent notre rêve en créant un Etat-Providence, qui devint un modèle pour beaucoup d’autres pays. Traité Transatlantique : Lettre ouverte à Elio Di Rupo. 25 juin 2014 Article en PDF : Pourquoi l’Europe se comporte-t-elle comme une colonie des Etats-Unis ?

Traité Transatlantique : Lettre ouverte à Elio Di Rupo

Les Etats-Unis sont demandeurs de l’élargissement des accords de libre-échange mais l’Europe a-t-elle vraiment à y gagner ? Sans titre. Le septième jour. Dimanche 23 mars 2015 : le Front national arrive en tête des élections départementales.

Le septième jour

Le parti qui représente une majorité d’ouvriers, de jeunes et d’habitants de la France périphérique confirme sa place : premier parti de France. La raison délirante de l’Europe, un nouveau fascisme mou ? Il est temps d’ouvrir les yeux : les autorités qui se trouvent à la tête de l’Europe incarnent un fascisme nouveau. Ce fascisme, ce n’est plus celui, manifeste et assumé, qui a fait du XXe siècle l’un des grands siècles de la laideur politique ; il s’agit plutôt d’un fascisme mou et retors, dissimulant ses intentions mauvaises derrière un langage qui se voudrait de raison.

Mais la raison que manifestent tous ceux qui, aujourd’hui, se trouvent forcés de discuter avec le Premier ministre grec, Aléxis Tsípras, est en réalité une raison délirante. Elle l’est sur plusieurs plans. Premièrement, la raison européenne est délirante sur le plan politique : chaque nouveau geste posé par les autorités de l’Europe (ainsi, en dernier lieu, celui du directeur de la Banque centrale, Mario Draghi) affiche davantage le mépris des principes sur lesquels elle se prétend fondée par ailleurs. "Près de 42% de la population active est payée par l'état" - Belgique. Les chiffres du dernier rapport de la Banque Nationale sont effarants : huit emplois sur dix créés en Belgique entre 2000 et 2013 sont financés majoritairement par les subventions de l'État.

"Près de 42% de la population active est payée par l'état" - Belgique

Ainsi, 100.000 jobs ont été créés dans les services publics et l'enseignement alors que dans les soins de santé et les services sociaux ce chiffre atteint les 170.000. Podemos est-il un parti comme les autres. La formation politique, née dans le sillage du mouvement des Indignés, veut désormais gouverner l'Espagne.

Podemos est-il un parti comme les autres

Mais en entrant dans le jeu politique, ce rassemblement anti-austérité, « ni de droite ni de gauche », est-il devenu un parti comme les autres ? Reportage à Madrid de Frédéric Says, avec Eric Chaverou. Grèce : petit guide contre les bobards médiatiques. Malgré l’ingérence et la pression des dirigeants de l’Union Européenne, le peuple grec a décidé de prendre courageusement son destin en main et d’en finir avec les politiques d’austérité qui ont plongé le pays dans la misère et la récession.

Grèce : petit guide contre les bobards médiatiques

Dans les pays victimes de la Troïka, mais aussi dans de nombreux autres pays européens, cette victoire est perçue comme un formidable encouragement à lutter pour mettre un terme à des politiques profitables aux marchés financiers et désastreuses pour les populations. Mais déjà les grands médias relaient l’idée absurde selon laquelle l’annulation de la dette grecque « coûterait 600 euros à chaque contribuable français ». À mesure que les négociations vont se durcir entre la Grèce et la Troïka, la propagande va s’intensifier et notre travail d’éducation populaire sur la question de la dette publique va devenir de plus en plus décisif.

Ces réponses aux idées reçues sur la dette grecque ont vocation à y contribuer. L'Islande annonce le retrait de sa candidature à l'UE - International. Le ministre des Affaires étrangères, Gunnar Bragi Sveinsson, a indiqué dans un communiqué avoir fait part de cette décision à la Lettonie, qui préside l'UE et qui en a informé la Commission européenne.

L'Islande annonce le retrait de sa candidature à l'UE - International

"Les intérêts de l'Islande sont mieux servis en dehors de l'Union européenne", a écrit le ministère sur son site internet. Un gouvernement de gauche avait déposé sa candidature à une époque où une grave crise financière avait ébranlé la confiance des citoyens dans leurs institutions, et suscité l'envie de rejoindre la zone euro au vu de la chute de la valeur de la couronne.