background preloader

Zinzin expo

Facebook Twitter

[l’Observatoire de l’Âgisme] L'Âgisme : comprendre et changer le regard social sur le vieillissement. Tandis qu’il existe en anglais de nombreux livres sur l’âgisme (notamment parce que les Américains travaillent sur tous les types de discriminations), il n’y en avait jusqu’ici aucun en français.

[l’Observatoire de l’Âgisme] L'Âgisme : comprendre et changer le regard social sur le vieillissement

Cette absence, révélatrice, n’est désormais plus totale : les presses de l’université de Laval, au Québec, viennent de publier un excellent ouvrage collectif sur le sujet. Le mieux, pour le découvrir, est d’en parcourir l’introduction, qui présente, chapitre après chapitre, les différentes dimensions abordées dans le livre. L’Âgisme : comprendre et changer le regard social sur le vieillissement Dirigé par Martine Lagacé (université d’Ottawa) Presses de l’université Laval, 2010. Introduction (Martine Lagacé) Or, comment se traduit le regard actuel sur le vieillissement et sur les aînés ? Le gérontologue Robert Butler a été le premier chercheur à évoquer le concept d’âgisme, en se référant à un processus par lequel une personne est stéréotypée et discriminée en raison de son âge (1968).

Comment se sent-on quand on vieillit ? Par ailleurs, afin de comprendre si le reste de la population identifiait et comprenait le rapport que les seniors entretiennent avec le plaisir, Ipsos a également interrogé un échantillon de personnes âgées de 15 à 64 ans : ont-ils le sentiment que ces derniers peuvent encore se faire plaisir à leur âge ?

Comment se sent-on quand on vieillit ?

A leur avis, comment se divertissent-ils aujourd’hui ? Les résultats révèlent de réelles différences entre ce que les Français perçoivent et ce que les séniors vivent réellement. Alors que dans l’imaginaire collectif, il devient difficile de se faire plaisir à partir d’un certain âge et que c’est essentiellement via leurs petits-enfants que les séniors vivent encore des moments de bonheur, ces derniers dressent un état des lieux de leur situation très différent et surtout bien plus positif. Maison de retraite ou refuge de vieux, pour le Maroc de demain ? Des maux et des mots « Le blog des ERM.

Si feu le Roi Hassan II avait fondamentalement raison, la problématique serait-elle celle de la maison de retraite au Maroc ?

Maison de retraite ou refuge de vieux, pour le Maroc de demain ? Des maux et des mots « Le blog des ERM

La question soulevée reste dépendante de la nouvelle orientation de développement économique qui, en conséquence, se doit de changer les visions, et de trouver des solutions que les gens ne prennent plus, ou qu’ils ne peuvent plus prendre. La maison de retraite sera-t-elle la réponse socio-économique de beaucoup bientôt ? Les étrangers recherchent déjà depuis longtemps cette solution, le monde occidental ne pouvant faire des affaires et en même temps s’occuper de ses vieux la journée. D’ailleurs beaucoup de personnes âgées en occident ne désirent pas s’implanter non plus chez leurs enfants, au point que beaucoup visent d’autres pays comme le Maroc pour leurs vieux jours. Population - La prise en charge des personnes âgées dépendantes dici à 2020. Un enjeu fort pour les départements.

Auteur : Alain Ménard - Insee de Basse-Normandie Repères A l’horizon 2020, le nombre de personnes âgées de 60 ans et plus augmenterait nettement en Basse-Normandie (+ 36 % entre 2005 et 2020).

Population - La prise en charge des personnes âgées dépendantes dici à 2020. Un enjeu fort pour les départements

Le nombre de personnes potentiellement dépendantes progresserait également (+ 14 %). Les personnes âgées dépendantes vivant à domicile seraient en forte augmentation (+ 21,4 % entre 2005 et 2020). En institution, leur effectif progresserait de 2,5 % (+ 5,2 % dans le Calvados). Futuribles. Note de veille, 2 octobre 2012 Extrait du Centre d'Observation de la société.

Futuribles

En 2040, on devrait compter entre 1,7 et 2,2 millions de personnes âgées dépendantes (voir graphique) [1], selon les hypothèses du ministère de la Santé. Estimer le nombre de personnes dépendantes est un exercice difficile, mais essentiel : cela permet de prévoir l’effort que la collectivité devra faire pour mettre en place des solutions permettant aux personnes âgées de terminer leur vie dans de bonnes conditions. Cet exercice est tout particulièrement nécessaire au niveau des territoires : les conditions d’accueil des personnes âgées sont déjà très inégales selon les départements. Si la demande augmente demain, le risque est important que l’on ne puisse plus y répondre. Vieillissement et dépendance : les inégalités se creusent.

Vieillissement : au-delà du défi financier, l'enjeu de société. Adaptation de la société au vieillissement : les modifications du Sénat. Le projet de loi d'adaptation de la société au vieillissement a été adopté le 28 octobre en deuxième lecture au Sénat, après l'Assemblée nationale.

Adaptation de la société au vieillissement : les modifications du Sénat

Il doit encore faire l'objet d'une commission mixte paritaire (CMP). Le texte prévoit, entre autres, une revalorisation de l'allocation personnalisée d'autonomie (Apa) à domicile, soutient financièrement les aménagements au domicile et prévoit des aides pour faciliter l'accès des personnes dépendantes aux hébergements temporaires. Sommaire - Conseil d'orientation des retraites. Ce dossier documente différents aspects du rôle des retraités dans la société.

Sommaire - Conseil d'orientation des retraites

Y sont abordées successivement la vie associative des retraités (adhésion à une association ou bénévolat associatif), leur vie civique (exercice d'un mandat électif ou engagement politique ou syndical), et les aides qu'ils peuvent apporter à leur famille ou à autrui (garde des petits-enfants, services ou activités domestiques divers, etc.). Le dossier propose également une estimation au niveau macroéconomique de la richesse ainsi créée par les retraités et examine les transferts financiers (héritages, donations, aides financières informelles) au sein de la famille.

La plupart des résultats présentés concernent la France ; deux documents du dossier apportent un éclairage international grâce à l'enquête SHARE (Survey of Health, Ageing and Retirement in Europe) et montrent que la France ne se démarque pas notablement des autres pays européens. Le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement. Adaptation de la société au vieillissement - Projet de loi. Le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement débute son parcours parlementaire après une adoption en Conseil des ministres le 3 juin 2014 et en commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale le 17 juillet dernier.

Adaptation de la société au vieillissement - Projet de loi

Il s’agit du premier texte examiné lors de la session extraordinaire de la rentrée montrant l’engagement du Gouvernement pour cette loi de programmation et d’orientation largement concertée et attendue par les familles, les professionnels et les financeurs, et qui doit être mise en vigueur mi 2015. Ce texte législatif, et c’est une première, propose d’aborder la double dimension du bien vieillir et de la protection des plus vulnérables. Le Gouvernement a fait le choix de conforter un financement solidaire de la prévention et de l’accompagnement de la perte d’autonomie fondé sur une ressource dédiée, la Contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (CASA) (645 millions d’euros par an).

Cahier-evaluation-8-avril13.pdf. La dependance des personnes agees : une projection en 2040 - donsoc06zp.pdf. La prise en charge de la dépendance des personnes âgées : une comparaison (...) Personnes âgées dépendantes et aidants potentiels : une projection à l’horizon (...) Vivre en établissement d’hébergement pour personnes âgées à la fin des années (...) L’entrée en établissement d’hébergement pour personnes âgées (EHPA) intervient généralement le plus tard possible, au moment où l’état de santé ou l’âge peuvent le justifier.

Vivre en établissement d’hébergement pour personnes âgées à la fin des années (...)

L’enquête menée par la DREES auprès des résidents des EHPA en 2007 apporte des informations sur leurs conditions de vie, leur degré d’adaptation et d’intégration en EHPA. Le choix de l’établissement est d’abord motivé par sa situation géographique et sa réputation pour la personne âgée comme pour ses proches. La vie en établissement d’hébergement pour personnes âgées du point de vue des (...) Innover pour un Établissement d'Hébergement des Personnes Âgées Dépendantes du futur : les propositions des professionnels des Alpes-Maritimes. Le site du Mensuel des Maisons de Retraite et de EHPA Formation et Conseil.