background preloader

Commentaire de document

Facebook Twitter

Friedrich mennecke. Buchenwald. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Buchenwald

Cet article ou cette section concernant l'histoire militaire doit être recyclé. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date) Une réorganisation et une clarification du contenu est nécessaire. Discutez des points à améliorer en page de discussion. Buchenwald est un camp de concentration nazi créé en juillet 1937 sur la colline d'Ettersberg près de Weimar, en Allemagne. Action 14f13 : Lettre du docteur Fritz Mennecke à son épouse lors d’une « sélection » au KL Buchenwald [Nazisme : les opérations « T4 » et « 14F3 » (2ième guerre mondiale 1939-1945)->Documents] Weimar, le 25/111941 – 20h58 Hotel Elephant« … Il a fallu d'abord terminer 40 dossiers d'une première liste d’« Aryens », à laquelle les deux autres collègues ont déjà travaillé hier.

Action 14f13 : Lettre du docteur Fritz Mennecke à son épouse lors d’une « sélection » au KL Buchenwald [Nazisme : les opérations « T4 » et « 14F3 » (2ième guerre mondiale 1939-1945)->Documents]

De ces 40, j’en ai fait environ 15… A suivi ensuite « l’examen » des patients, à savoir une présentation individuelle et la comparaison avec les données fournies à l’enregistrement (à l’arrivée dans le camp). A midi, nous n’avions pas encore terminé, car les deux collègues n’ont travaillé hier que l’aspect théorique, de sorte que j’ai « réexaminé » ceux que Schmalenbach (et moi-même ce matin) avaient préparés, et Muller les siens.

A midi seulement nous avons fait la pause. Ensuite nous avons « examiné » jusqu’à 16 heures, de mon côté 105 patient, et Muller 78 patients, de sorte que les 183 dossiers de la première liste ont été définitivement clos. Josef Mengele. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Josef Mengele

Josef Mengele (16 mars 1911 - 7 février 1979) était un officier allemand de la Schutzstaffel (SS), criminel de guerre qui exerça comme médecin dans le camp de concentration d'Auschwitz durant la Seconde Guerre mondiale. Il y participa à la sélection des déportés voués à un gazage immédiat et réalisa diverses expérimentations médicales sur de nombreux détenus. Après la guerre, il s'enfuit en Amérique du Sud où il mourut en 1979 sans jamais avoir été jugé pour ses actes. Bien qu'arrêté par les troupes américaines, il ne fut pas identifié comme criminel de guerre et il rejoignit l'Argentine en juillet 1949 avec l'aide d'anciens SS.

Il vécut à Buenos Aires avant de s'enfuir au Paraguay en 1959 et au Brésil l'année suivante pour échapper aux enquêteurs allemands et israéliens. Twisted Love Story (SS Dr. Friedrich Mennecke and his SS wife Eva) Association Française Buchenwald Dora et kommandos. Elles sont catastrophiques.

Association Française Buchenwald Dora et kommandos

Se rendre à l’infirmerie de Buchenwald (le Revier en allemand), c’est quasiment signer son propre arrêt de mort. L’infirmerie des premières années de Buchenwald fait tout, sauf soigner. Des milliers de prisonniers malades y seront victimes du sadisme des médecins SS et de leurs assistants, ou tout simplement assassinés par piqûre intracardiaque. Au Revier de Buchenwald, et de tous les camps de concentration nazis d’une façon générale, les médicaments n’existent pas, en dehors de quelques cachets d’aspirine et quelques sulfamides, que les docteurs (eux mêmes déportés) réservent aux malades susceptibles d’être sauvés; quant aux pansements et bandages, ils sont en papier. Les médecins SS et leurs assistants sont des criminels, des psychopathes qui se croient de grands scientifiques, des trafiquants d’or (sur ordre d’Himmler, les dents en or doivent être arrachées).

Expérimentation médicale nazie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Expérimentation médicale nazie

L’expérimentation médicale nazie désigne les expériences médicales pratiquées en vertu de l'idéologie nazie par des médecins SS sur des déportés dans les camps de concentration et des instituts scientifiques, ainsi que par la société Ahnenerbe — héritage des ancêtres dont Heinrich Himmler était le président. Revier. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Revier

Un revier (abréviation de l'allemand Krankenrevier, le quartier des malades dans un bâtiment militaire), dans le langage des camps de concentration nazis, était un baraquement destiné aux prisonniers malades des camps. Le mot est prononcé par les déportés français « revir[1],[2] ». La plupart du personnel médical venait du corps prisonnier lui-même. Les conditions dans les reviers variaient drastiquement selon le type du camp.

Selon Charlotte Delbo, déportée à Auschwitz, la signification qu'a ce mot au camp n'est pas traduisible en français car « ce n'est ni hôpital, ni ambulance, ni infirmerie. Camp de concentration de Buchenwald (Allemagne) Aktion 14f13. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aktion 14f13

Un des bus du service de transport des malades, dit Gekrat (en). Le programme 14f13, ou Aktion 14f13, aussi appelé Sonderbehandlung 14f13, est une opération du Troisième Reich destinée à assassiner des prisonniers de camps de concentration nazis ; elle a été également appelée « opération invalide » ou « euthanasie de prisonnier ». Elle consiste à sélectionner et tuer les prisonniers malades, âgés ou dont l'état physique ne permet plus d'effectuer un travail rentable selon les critères nazis. Cette opération s'est déroulée de 1941 à 1944, et, par la suite elle a touché d'autres groupes de prisonniers des camps de concentration.