background preloader

Innovation numérique et enseignement général

Facebook Twitter

Les TICE, c'est quoi ? De nombreux visiteurs, parents se demandent que veut bien dire le sigle TICE.

Les TICE, c'est quoi ?

Donc, si vous n'êtes pas un familier de ce sigle voici quelques explications. Les TICE représentent les Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Enseignement. Elles recouvrent les outils et produits numériques pouvant être utilisés dans le cadre de l'éducation et de l'enseignement (TICE = TIC + Enseignement). Les TICE regroupent un ensemble d’outils conçus et utilisés pour produire, traiter, entreposer, échanger, classer, retrouver et lire des documents numériques à des fins d'enseignement et d'apprentissage (source Wikipédia). Aujourd'hui ce sigle est remplacé par l'école ou l'Education numérique. En clair, il s'agit de mettre en avant les technologies modernes pour les inclure dans l'enseignement. La délégation générale à la langue française a traduit plus de 850 termes et définitions représentatifs du numérique. De nombreux outils ou services tournent autour des TICE, comme par exemple :

16 - 3d, réalité augmentée et réalité virtuelle dans la formation (jipn 2015) - Centre d'Enseignement Multimédia Universitaire (C.E.M.U.) Université de Caen Normandie. Articletechnologie206 alainlevy bd. Des plateformes pour enseigner à distance. Novembre Numérique, la fête des cultures numériques. Organisé aux quatre coins du monde grâce au réseau culturel français à l’étranger (Instituts français, alliances françaises, services culturels des ambassades et des consulats, etc.) et ses partenaires, Novembre Numérique vise à favoriser l’accès de tous aux nouvelles technologies, à promouvoir l’extraordinaire diversité de la création numérique française, à construire des partenariats durables avec les professionnels étrangers, et plus largement à favoriser un dialogue international entre les créateurs, les professionnels du secteur et les publics.

Novembre Numérique, la fête des cultures numériques

De l’Inde au Nigéria, du Vietnam à la Colombie, de l’Espagne à l’Irak, de l’Allemagne au Kenya, amateurs et professionnels français et étrangers se réuniront, physiquement ou en ligne, pour (dé)coder, créer, jouer et penser tous ensemble le numérique sous toutes ses formes. L’actualité de Novembre Numérique sera à suivre tout au long du mois de Novembre sur le site et les réseaux sociaux de l’Institut français. Numérique : le temps de l'augmentation est venu. Bertrand Mabille, associé EPSA, cabinet de conseil spécialisé dans l'amélioration de la performance des entreprises.

Numérique : le temps de l'augmentation est venu

Les difficultés d'une telle intégration sont multiples : tendance à répliquer et optimiser les anciens processus alors que l'automatisation oblige à repenser plus profondément les organisations ; difficulté à formaliser les expertises humaines existantes pour en faire de la matière d'apprentissage pour des machines ; résistance des équipes face à la crainte de se voir marginalisées ; difficulté en haut de l'organisation à penser les nouveaux modèles rendus possibles par la technologie et en bas de l'organisation à réunir les compétences nécessaires pour déployer les nouveaux outils techniques.

Or, comme le rappelle justement Luc Julia[1], il faudrait moins parler d'intelligence artificielle que d'intelligence (humaine) augmentée par le numérique. Autrement dit, ce n'est pas l'ordinateur qui va remplacer l'humain, c'est l'humain augmenté ! Qu'est-ce que le modèle SAMR ? - Prim à bord. De quoi parle-t-on ?

Qu'est-ce que le modèle SAMR ? - Prim à bord

Le modèle SAMR (Substitution, Augmentation, Modification, Redéfinition) est un modèle théorique qui décrit les différents paliers d’intégration des technologies dans une séance de classe selon plusieurs niveaux d’efficacité pédagogique. C’est un modèle de référence en matière d’intégration du numérique dans l’éducation. Quel est son origine ? C’est un chercheur américain,Ruben Puentedura, enseignant à Harvard et spécialiste en éducation, qui est à l’origine de cette représentation théorique.

Son modèle, exploité par de nombreux didacticiens, est utilisé pour décrire et situer le niveau d’intégration des technologies dans la pratique de classe. Quelles utilisations peut-on avoir de ce modèle ? Des exemples d’intégration : Des questions à se poser : Quels sont les scénarios et les repères pour s’assurer du développement de liens pertinents entre l’éducation et le numérique ? Pour aller plus loin :