background preloader

AP

Facebook Twitter

[À lire en +]"Stress, monotonie... Je me suis infiltré chez Amazon à Noël. Un job affreux" Des employés d'Amazon Prime, à New York (Mark Lennihan/AP/SIPA).

[À lire en +]"Stress, monotonie... Je me suis infiltré chez Amazon à Noël. Un job affreux"

Vu sur Vice Gestes répétitifs, horaires à rallonge, bas salaires... Michael Segalov a eu vent de la mauvaise réputation d'Amazon. C'est pourquoi il a décidé de se faire embaucher au sein de la société pour tester ses conditions de travail. Rien de plus simple. Une politique très stricte L'entrepôt d'Amazon est situé dans le nord de Londres. Michael n'a pas encore commencé qu'il est déjà inquiet. "Les heures qui ont suivi étaient vouées à nous présenter les termes de l'emploi. La politique concernant les absences est également très stricte : être malade une fois, arriver en retard une fois, puis être de nouveau malade sur une période de trois mois ferait systématiquement perdre leur emploi aux salariés.

"La productivité est le maître-mot" Chez Amazon, le salarié infiltré est chargé d'empaqueter les produits. "La productivité est le maître-mot. [...] Très vite, Michael a du mal à supporter le fait de répéter les mêmes gestes. Stress au travail. Conséquences pour l’entreprise - Risques. Au niveau européen, le coût du stress d’origine professionnelle était estimé, en 2002, à environ 20 milliards d’euros par an.

Stress au travail. Conséquences pour l’entreprise - Risques

Le stress serait également à l’origine de 50 à 60 % de l’ensemble des journées de travail perdues (Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, 1999). En France, le coût social du stress (dépenses de soins, celles liées à l’absentéisme, aux cessations d’activité et aux décès prématurés) a été estimé en 2007 entre 2 et 3 milliards d’euros (étude INRS et Arts et Métiers ParisTech). Il s’agit d’une évaluation a minima. En effet, cette étude prend essentiellement en compte le « job strain » ou « situation de travail tendue » (combinaison d’une forte pression et d’une absence d’autonomie dans la réalisation du travail), qui représente moins d’un tiers des situations de travail fortement stressantes. Stress au travail : près de deux salariés sur dix frôlent le "burn out" Rès de deux salariés sur dix (17%) se disent potentiellement en situation de burn out (épuisement professionnel) et trois sur dix (31%) disent être confrontés à ce problème dans leur entourage professionnel, selon une étude publiée mercredi.

Stress au travail : près de deux salariés sur dix frôlent le "burn out"

Selon cette enquête de l'institut Think pour Great Place to Work, près d'un salarié sur deux (48%) se dit ainsi confronté à des situations de burn out (arrêt de travail soudain à la suite d'un épuisement lié aux conditions de travail) ou à des niveaux de stress très importants pour lui-même ou pour des proches. Chez les managers, la part des salariés qui se disent proches du burn out atteint 24%. Risques psychosociaux et stress au travail - Santé et sécurité au travail — EU-OSHA. Les risques psychosociaux sont le résultat d'une mauvaise conception, organisation ou gestion du travail et d'un contexte socioprofessionnel défavorable.

Risques psychosociaux et stress au travail - Santé et sécurité au travail — EU-OSHA

Ils peuvent avoir des conséquences psychologiques, physiques et sociales négatives, telles que le stress occasionné par le travail, le surmenage ou la dépression. Parmi les conditions de travail susceptibles de déboucher sur des risques psychosociaux, citons par exemple: une surcharge de travail,des exigences contradictoires et un manque de clarté sur la fonction à remplir,la non-participation des travailleurs aux décisions les concernant et leur absence d'influence sur le mode d'exécution de leur activité professionnelle,des changements organisationnels mal gérés et l'insécurité de l'emploi,l'inefficacité de la communication et le manque de soutien de la direction ou des collègues,le harcèlement psychologique et sexuel et la violence exercée par des tiers.

Stress au travail. Ce qu’il faut retenir - Risques. Quels liens entre stress et travail ?

Stress au travail. Ce qu’il faut retenir - Risques

Les cas de stress dans l’entreprise sont parfois niés ou attribués uniquement à la fragilité ou à l’inadaptation au poste de certains salariés. Face à des manifestations ou des plaintes de stress, il est pourtant primordial de rechercher les liens possibles avec le contexte professionnel. La surcharge de travail, des objectifs insuffisamment définis, des relations difficiles avec la hiérarchie ou les collègues, un manque d’autonomie peuvent être en cause. Si des facteurs de stress liés au travail sont mis en évidence, des mesures de prévention adaptées permettront en priorité de les supprimer ou, au moins, de les réduire.

Quelle prévention ? Le chef d’entreprise doit assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de ses salariés au travail. Pour en savoir plus. Ap stress et travail.