background preloader

La responsabiulité sociale des entreprises

Facebook Twitter

Champs d'action. Volet social. Enjeux de la RSE. Les domaines de la RSE. Le bien-etre. 1.

Le bien-etre

La souffrance au travail Dans les risques professionnels, une place à part doit être faite aux risques psychosociaux. Le stress nait du déséquilibre entre ce qui est demandé à l’individu et les ressources dont il dispose pour y répondre. Les manifestations du stress sont : le trouble du sommeil, l’irritabilité et l’isolement de l’individu dans le groupe.

Les parties prenantes. La RSE suppose que les entreprises intègrent dans leur stratégie des problématiques environnementales comme le changement climatique ou la raréfaction des ressources.

Les parties prenantes.

Elle implique aussi d’aller au-delà de leurs obligations légales pour adopter des politiques de diversité et respecter les droits humains. La RSE concerne des sujets très variés dont l’importance est déterminée par le secteur de l’entreprise et son implantation géographique. La RSE contribue à la performance économique de l’entreprise puisqu’elle lui permet d’identifier et prévenir les risques auxquels elle est le plus exposée et de concevoir les produits et d’adopter des modes de productions adaptés aux évolutions fortes et rapides de son marché. La définition. La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est un « concept dans lequel les entreprises intègrent les préoccupations sociales, environnementales, et économiques dans leurs activités et dans leurs interactions avec leurs parties prenantes sur une base volontaire ».

La définition

Énoncé plus clairement et simplement, c’est « la contribution des entreprises aux enjeux du développement durable » Historique de la responsabilité sociétale des entreprises Le concept de RSE apparaît à partir des années 1960 dans la littérature consacrée aux entreprises mais ne prend son essor qu’à partir des années 1990.