Science

Facebook Twitter
Les civilisations: encore une affaire de scrabble? Les civilisations: encore une affaire de scrabble? Lire les bouquins de Jared Diamond est doublement réjouissant. D'abord parce qu'il est rare de voir un essai s'attaquer à des questions aussi fondamentales que celles de la naissance, la croissance ou la mort des civilisations dans l'histoire de l'humanité. En 500 pages, Diamond passe en revue les 10 000 dernières années sur tous les continents.
Le bon son qui prend la tête Le bon son qui prend la tête Sur AppStore ou sur le Net, des offres de services plus ou moins scientifiques vendent des sons qui éveillent l'appétit sexuel, déstressent, ou facilitent la concentration. La plupart se basent sur le principe des battements binauraux, un phénomène qui permet d'agir sur les fréquences de notre cerveau. À l'avenir, sa maîtrise pourrait connaître des évolutions thérapeutiques.
Le biologiste François Jacob a utilisé à propos de notre cerveau, une image admirable : le cerveau humain est conçu, dit-il, comme une brouette sur laquelle aurait été greffé un moteur à réaction. Par cette image frappante, il attirait notre attention sur le fait que notre cerveau n’est pas constitué comme une machine d’une seule pièce. Il y a en son centre, le cerveau reptilien, appelé ainsi parce qu’il possède déjà la même structure chez le reptile, et le cerveau des mammifères s’est construit comme une couche additionnelle, absolument distincte : le cortex est d’une autre nature que le cerveau reptilien. Lequel est celui de la réaction immédiate, celui du réflexe, de l’affect, comme s’expriment les psychologues. NOTRE CERVEAU : CONSCIENCE ET VOLONTÉ NOTRE CERVEAU : CONSCIENCE ET VOLONTÉ
Fouille RennesDix ans, des dizaines de milliers d’hectares fouillés, et une histoire de France à réviser, souvent de fond en comble. C’est le bilan tiré pour sa première décennie d’existence de l’Institut national de recherches archéologiques préventives. (Vue de la fouille du Couvent des jacobins, à Rennes. © Hervé Paitier, Inrap). L’INRAP et les éditions Gallimard publient pour cette occasion un livre exceptionnel - La France racontée par les archéologues - qui propose un panorama des découvertes marquantes, issues d’une multiplication par cent des surfaces investiguées par rapport aux fouilles programmées. Livre INRAP Des sols de France, les archéologues rapportent en effet une nouvelle histoire, très différente, souvent opposée à celles des textes et à une historiographie souvent dupe ou complice des idéologies. {sciences²}

{sciences²}

Top 10 des mathématiques religieuses Ça alors ! Je n'ai rien écrit sur ce blog depuis plus d'un mois !Ça alors ! Aujourd'hui c'est Noël ! En cours - Top 10 des mathématiques religieuses En cours - Top 10 des mathématiques religieuses
En cours - Et si la science c’était de l’hébreu
En cours - Globule et télescope » La planète sacrifiée du système solaire Depuis que Pluton a été déchue du titre de planète en 2006, notre système solaire ne compte plus que huit représentantes : en nous éloignant du Soleil, nous avons donc Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. Les quatre premières sont des planètes rocheuses et petites (la Terre étant la plus grande avec un rayon de 6 378 km) tandis que les quatre suivantes sont gazeuses et nettement plus grosses (de 24 764 km de rayon pour Neptune à 71 492 km pour Jupiter). Et justement, cette énorme quantité de matière pose un problème aux planétologues qui s’intéressent à la formation de notre système solaire. Celui-ci est apparu, il y a un peu plus de 4,5 milliards d’années des restes du nuage de gaz et de poussières qui s’est “effondré” sur lui-même pour donner naissance au Soleil. En cours - Globule et télescope » La planète sacrifiée du système solaire
Bazingcast #40 « De la BD feutrée en chambre noire » Pour ce quarantième épisode (petit coup de vieux…), nous nous attaquons à l’avenir de la BD à l’ère du numérique avec nos deux invités : Yomgui (auteur aguerri et dessinateur de la belle série « Chambres Noires ») et Tim (blogueur avant l’heure, aujourd’hui blogueur BD armé de ses feutres multicolores). Au programme : l’histoire et le marché de la bande-dessinée, les parcours très différents de nos invités, et leur point de vue sur l’avenir de leur art. En cours - Bazingcast | [¬º-°]¬ braaain… En cours - Bazingcast | [¬º-°]¬ braaain…
En cours - Scepticisme scientifique Ceci est la transcription de l'épisode #213: Les expériences de mort imminente sont-elles des faux souvenirs? du balado Scepticisme scientifique. Il s'agit d'une interview de Vanessa Charland-Verville.

En cours - Scepticisme scientifique

En cours - Vie artificielle L’amour est dans la Pipette! Le 23 mars, de 18h00 à 21h00, Podcast science organise avec toute l'équipe de strip science un deuxième live en publique à l' Espace Pierre des sciences Gilles de Gennes (10 rue Vauquelin, 75005 Paris, Métro Station Censier-Daubenton - ligne 7). Au menu: Nous parlerons phéromones, neurosciences, animaux lubriques, viagra féminin, philtres d’amour, mathématiques de la drague... En cours - Vie artificielle
De l'homme et de l'animal, différences... I - Fabrice Garcia De l'homme et de l'animal, différences... I - Fabrice Garcia La question des différences entre l'homme et l'animal, revenue aujourd'hui sur le devant de la scène, n'est pas pour autant un sujet à la mode - puisqu'il n'y a guère de philosophie qui, depuis l'antiquité, n'ait cherché à apporter une réponse à cette question délicate. Elle redevient d'actualité dans la mesure où de nouveaux arguments, de nouveaux faits et de nouvelles disciplines semblent remettre en cause l'existence d'un propre de l'être humain, fragilisant alors une ligne de démarcation stricte entre lui et l'animalité. Autrement dit, plus aucun critère rigoureux ne semble exister pour distinguer l'humanité de l'animalité, leur différence n'étant tout au plus que de degré (ou de complexité) et non de nature.
Sortie par la porte de l'école primaire lorsque nos chères têtes blondes apprennent à compter, l'échelle logarithmique n'a pas dit son dernier mot. La revoilà qui reparaît aux antipodes des sciences de la nature et des perceptions sensorielles: au beau milieu de l'économie et des statistiques! Une vraie anguille...Petite expérience de stats...Prenez n'importe quelle longue série de mesures: typiquement une liste des cours de Bourse et les volumes d'échanges des titres (ici), ou encore des statistiques mondiales sur le PNB, la taille des populations etc. (ici par exemple). Logarithmes: again?!
Leonard Susskind n'est pas seulement un des grands physiciens du moment, ténors de la théorie des cordes et des "multivers", c'est aussi un extraordinaire pédagogue. En particulier son cours de cosmologie (disponibles en podcast) est un petit bijou de vulgarisation. Cette semaine voici par exemple comment il retrouve l'équation de l'univers (rien que ça!) en n'utilisant que des notions de physique classique (niveau Lycée). Chapitre 1: l'équation de l'univers L'histoire commence au début des années 1920, lorsque l'astronome Edwin Hubble découvre avec les tout nouveaux téléscopes de l'époque, que ce que l'on appelait des nébuleuses (celle de Trifide à gauche) correspondaient en réalité à d'autres galaxies que la nôtre, à des centaines de millions d'années lumière de nous. Il découvre au passage un truc étrange: toutes ces galaxies semblent s'éloigner de nous à une vitesse qui est proportionnelle à leur éloignement. Cosmologie fastoche (1)
Cosmologie fastoche (3/3) Part 3: à l'assaut du principe anthropiqueRécapitulons: L'univers s'est sans doute formé il y a un peu plus de 13 milliards d'années; il est homogène, isotrope et respecte bien les règles de géométrie du genre "la somme des angles des ses triangles fait 180°" et "le périmètre d'un cercle vaut son diamètre fois pi", bref il est "euclidien". Son avenir est de s'agrandir de plus en plus vite et indéfiniment mais on notre univers observable, lui, est de taille finie et constante. L'exploration du passé est bien plus spéculative et pleine de surprises... Le fonds diffus cosmologique ou pourquoi les métaux sont toujours opaques Aussi loin qu'on le regarde, l'univers s'étend de plus en plus vite. Si l'on remontait dans le temps, on le verrait donc se contracter de plus en plus et devenir de plus en plus dense et chaud, comme un gaz qu'on comprime dans un piston.
Part2: Comment faire parler l'équation FLRW Vous savez maintenant comment on trouve l’équation de l’univers (baptisée FLRW du nom de ses découvreurs) en écrivant simplement que l'énergie se conserve dans un univers homogène, isotrope et qui se dilate dans le temps. Mais je ne suis pas sûr que vous éprouviez encore une profonde jubilation intérieure en songeant que H² = (å/a)² = 8πGρ/3 -K/a² où H est la constante de Hubble, a(t) le facteur d'échelle (å sa dérivée), ρ la densité de matière de l'univers et K une constante. Au cas -très improbable- où vous ne voueriez pas un culte fervent à cette formule, il me faut vous en expliquer les merveilleux secrets. Vous préférez l'enfer chaud ou froid? Pour commencer l'exégèse il faut rappeler que cette équation ne raconte rien d'autre que le destin d'une galaxie qui s'éloigne de nous malgré la force de gravité. Cosmologie fastoche (2)
Pourquoi faut-il jeter la classification traditionnelle ? Nous avons vu dans l’article précédent quelques caractéristiques de la méthode de classification moderne ou cladistique. Et si les classifications changent, au grand damne de tous les systématiciens vétérans, il y a de multiples raisons à cela qu’il convient de présenter avant de jeter à la poubelle nos vieux traités (c’est une image, n’est faites rien de grâce !). L’anthropocentrisme et le finalisme Les anciennes classifications utilisent des groupes privatifs tels que « invertébrés », « agnathes » etc. Or ces groupes n’ont pas de valeur phylogénétique, ils ne permettent pas d’établir des rapprochements, mais juste de souligner l’absence d’attributs présents chez d’autres groupes. Ainsi les vertébrés n’ont pas les vertèbres que l’homme a, les agnathes n’ont pas la mâchoire que l’homme a.
Paroles et musique
Les langues fictives sont-elles des langues vivantes?
Cosmologie fastoche (1)
La classification phylogénétique en résumé.
L’histoire de l’Univers résumée en un an
Google siphonne 0,01% de l'électricité mondiale. Quelque chose cloche ?
Prolongez la vie de vos batteries au lithium
Discriminations en cascades