background preloader

Volonté

Facebook Twitter

Volonté de puissance. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Volonté de puissance

Le terme Volonté de puissance (Wille zur Macht) désigne : un concept proposé par Friedrich Nietzsche.un projet de livre de ce même philosophe (voir La Volonté de puissance), projet abandonné à la fin de l'année 1888.plusieurs compilations de ses fragments publiées et présentées comme son œuvre principale, et considérées aujourd'hui comme des falsifications (voir également La Volonté de puissance). Cet article traite de la Volonté de puissance en tant que notion. La Volonté de puissance[modifier | modifier le code] Aucun texte publié de Nietzsche ne donne de manière complète et précise la signification de l'expression volonté de puissance. Afin de permettre à chacun de lire les passages où il est question de ce concept, nous donnons ici (après une détermination générale du concept) le plus grand nombre de références possibles, ainsi que de larges extraits de textes parmi les plus importants.

Dans les textes publiés[modifier | modifier le code] Philosophie de l'action. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. la nature de l’action (est-ce nécessairement un mouvement corporel ?

Philosophie de l'action

Est-ce que l’intentionnalité caractérise l’action ?) ,le problème de l’individuation des actes (est-ce que déplacer sa reine et mettre son adversaire en échec et mat sont une seule et même action ?) ,le problème de l’explication de l’action : est-ce que l’intentionnalité peut suffire à expliquer l’action humaine ou bien faut-il aussi tenir compte de phénomènes causaux ? Le père de la philosophie de l’action est incontestablement Aristote qui en posa les fondements dans l’Éthique à Nicomaque. Le problème de l’explication de l’action humaine[modifier | modifier le code] On dit que la philosophie de l’action est née suite à une question fameuse de Wittgenstein : que reste-t-il du fait que je lève le bras si on soustrait le fait que mon bras se lève ? Rapport de la philosophie de l’action avec les autres branches de la philosophie[modifier | modifier le code]

Volonté (philosophie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Volonté (philosophie)

Pour les articles homonymes, voir Volonté. Ne doit pas être confondu avec volition. La Volonté. Statue de M. Janson pour l'Opéra de Paris (1875). par Durandelle La volonté désigne le plus souvent, la faculté d'exercer un libre choix gouverné par la raison, autrement dit la faculté qu'a la raison de déterminer une action d'après des « normes » ou des principes (par exemple, moraux). Pour de nombreux philosophes, comme Kant et Descartes, la volonté est une faculté proprement humaine, puisqu'elle transcende les tendances naturelles de l'homme et lui permet de se gouverner librement, à l'encontre de (ou par-delà) ces tendances. Le concept de volonté est lié à la conception que l'on se fait de la raison.

On peut s'efforcer de chercher à décrire le processus de la volonté indépendamment de toute hypothèse métaphysique : une telle description appartiendra alors davantage à la psychologie.