background preloader

Yacinemaaoui

Facebook Twitter

Maaoui

Ladurée délocalise pour le grand export. Le producteur français de macarons Ladurée (groupe Holder) va installer dans l'ouest de la Suisse un site de production et de recherche permettant d'assurer une production de son produit phare destinée aux pays lointains, a annoncé mercredi à l'AFP son président David Holder.

Ladurée délocalise pour le grand export

Ce site, qui ne sera opérationnel qu'en 2011 ou 2012, représente un investissement de 14,5 millions de francs suisses (soit l'équivalent de 10,6 millions d'euros). Il "permettra de centraliser le savoir-faire Ladurée et la production pour le grand-export, pour les boutiques qui ouvriront sans doute bientôt en Chine, au Japon, en Amérique du Nord ou en Amérique du Sud", a-t-il précisé, confirmant une information de la presse helvétique de mercredi.

Célèbre pour ses macarons, la maison Ladurée, fondée en 1862 et rachetée en 1993 par le groupe familial Holder, va s'installer sur un site de 20.500 m2 dans la zone artisanale d'Enney, dans l'ouest de la Suisse. L'objectif est de créer 90 emplois en cinq ans. Ladurée se met aussi au salon de thé éphémère. Après les macarons et le chocolat, Ladurée s'attaque aux cosmétiques. Disponible au Japon depuis près de deux ans, la gamme de produits de beauté de la célèbre maison de pâtisserie est diffusée à partir de ce lundi dans trois boutiques Sephora de la capitale.

Après les macarons et le chocolat, Ladurée s'attaque aux cosmétiques

Il y avait déjà les macarons, les bougies, les chocolats, il faudra désormais compter aussi sur le mascara, le fard à joues ou le baume à lèvres siglés Ladurée. «Je veux accompagner la vie de mes clients de la manière la plus large possible», avoue David Holder, président de Ladurée et vice-président du groupe Holder (Paul, Saint-Preux). À ses détracteurs qui estiment que la marque se dilue dans ses diversifications, il oppose une démarche cohérente «respectant les codes et l'art de vivre Ladurée». D'ailleurs, il rappelle que ce n'est pas sa première incursion dans le non-alimentaire car il a lancé il y a longtemps déjà des bougies parfumées sensées prolonger l'univers olfactif de la pâtisserie.

Ladurée souhaite ensuite prolonger l'expérience ailleurs en Europe et aux États-Unis. Comment Ladurée fait des profits sur notre gourmandise. Le macaron au banc d'essai: qui fait le meilleur? - L'Express Styles. Le macaron s'est imposé depuis quelques années comme une référence de la pâtisserie chic.

Le macaron au banc d'essai: qui fait le meilleur? - L'Express Styles

Au dessert ou à l'heure du thé, on craque pour cette gourmandise toute ronde, formée de deux coques meringuées et d'une ganache fondante. Si l'art du macaronnage échappe à beaucoup d'entres nous, on peut heureusement trouver notre bonheur dans le commerce. Boulangerie, pâtisserie, grande distribution, restauration rapide ou enseignes reconnues pour leur savoir-faire, le macaron est partout, de Pierre Hermé au McCafé en passant par Ladurée, Picard, etc. Mais devant cette large diversité, tous les macarons se valent-ils? Faut-il absolument débourser une petite fortune pour se régaler? Deux parfums testés: chocolat et framboise Nous avons choisi de nous concentrer sur 10 fabricants de macarons, qu'ils soient grand public (Picard, Pasquier ou encore McDonald's) ou emblématiques (Ladurée, Pierre Hermé...).

Macaron au chocolat: Pierre Hermé est-il le vainqueur? Macaron au chocolat: le classement 1. 1. 1. Ladurée : le Vuitton du macaron. Derrière la célèbre pâtisserie se cache la famille Holder, fondatrice des boulangeries Paul.

Ladurée : le Vuitton du macaron

Son secret : des recettes haut de gamme et un marketing très malin. Blake Lively. Ce nom ne vous dit rien ? Depuis quatre ans, cette jolie blonde collectionne pourtant les couvertures de «Vogue» ou «Grazia», représente la maison Chanel et incarne le personnage principal de «Gossip Girl», une série télé sur les tribulations de jeunes femmes bien nées de Manhattan. Ladurée, une marque de cosmétique qui ne tourne pas rond. Les habitués (ées) de ce blog vont sans doute penser que je m’acharne sur Ladurée, mais comme le dit l’adage populaire « qui aime bien châtie bien ».

Ladurée, une marque de cosmétique qui ne tourne pas rond

Enfin, dans mon cas, je devrais dire qui aimait bien… En mai dernier, j’avais déjà écrit un article sur cette mode de la cosmétique pâtissière qui me semblait terriblement inutile (blogs.lexpress.fr/styles/bec-sucre-parigot/2013/05/10/attention-la-cosmetique-patissiere-est-immangeable/). De plus, J’avais également signalé lors d’un précédent billet que je trouvais très bizarre que le groupe Holder – patron de Ladurée ou des établissements Paul – commercialise également des savons à l’amande ou des tee-shirts et ce, même si c’était pour une « bonne cause » (blogs.lexpress.fr/styles/bec-sucre-parigot/2013/04/08/laduree-un-macaron-qui-ne-tourne-pas-rond/). (c) DR (c) DR. (c) DR : ce poudrier visage « esprit Fabergé », 4 couleurs sera vendu autour de 84 €