background preloader

Asexualité

Facebook Twitter

Aromantic spectrum. So unless you spend a lot of time hanging out in asexual and/or aromantic circles online or in person, you probably think that asexuality and aromanticism are narrow categories of orientation: either you’re asexual or allosexual, aromantic or alloromantic.

aromantic spectrum

I want to clarify that asexuality and aromanticism are both spectrums of identity. The asexual spectrum includes: asexuality, demisexuality, and gray-asexuality. The aromantic spectrum includes: aromanticism, demiromanticism, and gray-aromanticism. I’ve already written a fairly thorough 101 post about demisexuality and gray-asexuality that you can find over here, but let’s briefly review how they differ from full-blown asexuality. Asexuals do not experience sexual attraction and/or directed sexual desire, meaning that they do not feel an involuntary desire to have partnered sex with other human beings for their own pleasure.

Aromantic-spectrum identities correspond to the asexual-spectrum. C'est quoi, être asexuel.le ? - Le journal d'une grande énervée. C'est pas, tu sais, comme les escargots là ?

C'est quoi, être asexuel.le ? - Le journal d'une grande énervée

Quand on a les deux organes génitaux ? Et du coup ça marche comment pour baiser ? Mais en fait tu baises pas ? Comment ça se fait que ça t'intéresse pas ? C'est sûrement parce que t'as pas trouvé le bon ou que tes partenaires sont pas assez performants, non ? T'aurais pas vécu des traumatismes qui pourraient expliquer ça ? Voici un petit panel des questions qu'on me pose souvent. D'abord, c'est une orientation sexuelle, pas une orientation romantique. C'est quoi, la différence entre les deux ? Mais on peut aussi être hétéroromantique et bisexuel, par exemple.

Sur la question des traumatismes. Il faut aussi faire une différence entre asexualité et libido. Dans cette logique-là, on peut avoir un imaginaire sexuel très développé en étant asexuel, au contraire. Enfin, il y a un spectre asexuel. Je suis asexuelle et je vais bien, merci. Depuis tout petit, un seul modèle amoureux nous est imposé.

Je suis asexuelle et je vais bien, merci

Il est monogame, amoureux et sexuel. Mais chez certaines personnes, l’objet de désir diffère de celui qui nous était destiné : Homosexuelles, bisexuelles, pansexuelles… Chez les asexuels, ce n’est pas l’objet mais l’intensité du désir qui fait office de différence. Depuis aussi longtemps que je me souvienne, j’ai eu des crushs. J’étais très “amoureuse” de certaines filles quand j’étais au lycée, cette idée de penser à l’être aimé, de la croiser au détour d’un couloir, j’aimais l’idée d’être amoureuse.

Puis, pendant les vacances entre ma première et la terminale, j’ai déclaré ma flamme à une jeune fille et à mon grand étonnement elle m’a répondu par la positive. Nous échangions beaucoup, parlions de nos sentiments l’une envers l’autre et de comment l’amour que nous éprouvions nous troublait. Asexuelle, je n'ai pas de désir pour mon copain : l'amour n'a rien à voir avec le sexe. L'amour réel peut-il exister sans sexe ?

Asexuelle, je n'ai pas de désir pour mon copain : l'amour n'a rien à voir avec le sexe

(Kathleen Franklin sur Flickr) Je crois que j’ai toujours été asexuelle. Seule ma façon de le vivre a évolué au fil du temps et des rencontres. Ma relation au sexe a toujours été assez complexe. Je me suis toujours sentie différente des autres à ce niveau-là. J'ai toujours trouvé le désir sexuel égoïste Je ne parlais pas souvent de ma sexualité, ou plutôt de mon absence de sexualité, avec mes copines. Je ne connaissais pas le désir sexuel et ses frustrations, et donc je ne voyais pas le sexe comme l’assouvissement d’un besoin ou d’une envie, seulement comme un moment de fusion entre deux personnes qui s’aimaient, un acte qui ne se prend pas à la légère et qu’on ne pratique pas avec n’importe qui. La découverte de l'asexualité a été une révélation Cela a duré de nombreuses années, tout le temps que j’ai été en couple avec mon premier copain, c’est-à-dire pendant cinq ans, de mes 17 ans à mes 22 ans.

Je suis tombée amoureuse de Julien, asexuel aussi. Introduction à l’asexualité. Qu’est-ce qu’une personne asexuelle ?

Introduction à l’asexualité

Une personne asexuelle ne ressent pas d’attirance sexuelle. La plupart des gens se rendent compte qu’il y a certaines personnes qui ne les attirent pas sexuellement. C’est la même chose pour les personnes asexuelles, mais cela inclut tout le monde ! Est-ce qu’asexuel veut dire abstinent ? L’abstinence est un choix de vie, l’asexualité est une orientation sexuelle. Est-ce que les personnes asexuelles sont dégoûtées par l’idée du sexe ? Certaines personnes sont « repoussées » par l’idée du sexe. Est-ce que les personnes asexuelles s’opposent à ce que les autres aient des relations sexuelles ?