background preloader

Windows 10

Facebook Twitter

Historique des mises à jour de Windows 10 - Windows Help. Une analyse de trafic réseau de Windows 10 dévoile l’incroyable étendue de l’espionnage mis en place par Microsoft. On savait déjà que Windows 10 était un système d’exploitation pouvant collecter de nombreuses informations sur vos habitudes devant votre ordinateur.

On savait aussi qu’il était possible de supprimer une partie de cette collecte en utilisant un logiciel Open Source plutôt bien conçu pour cet usage. Mais il est maintenant clair que cela ne suffit pas du tout à réduire de manière significative l’étendue de l’espionnage mis en place par Microsoft quand on se penche sur l’analyse réseau qui a été faite par un spécialiste tchèque : les résultats sont bien au-delà de tout ce qui avait été annoncé et par Microsoft, et par les plus paranoïaques des geeks anti-Windows ! Il apparaît que l’étendue de l’utilisation du fameux Cloud au sein de Windows 10 transforme un peu plus cet OS en une sorte de terminal communiquant constamment avec les serveurs de Microsoft. Voici les informations collectées qui ont pu être identifiées en analysant le trafic réseau d’un ordinateur sous Windows 10 : Tutoriel : Comment stopper le keylogger de Windows 10.

Publié par UnderNews Actu Vous le savez surement, avec Windows 10, Microsoft peut suivre chaque mot que vous tapez ou dites via des fonctions cachées très intrusives. Voici comment s’en débarrasser. Depuis l’année dernière, Microsoft avait ouvertement implanté un keylogger complet au sein de la Technical Preview de Windows 10, expliquant disant que la firme pouvait « recueillir des informations vocales ainsi que les caractères tapés au sein du système d’exploitation« .

Mais voila, n’importe qui aurait cru que cette fonctionnalité intrusive allait disparaître de la version finale de l’OS… grave erreur ! Le keylogger est en effet toujours intégré à Windows 10, y compris dans la publique finale que Microsoft « offre » gratuitement à tous les possesseurs de versions de Windows antérieures. Le composant n’est pas réellement un keylogger en termes de logiciels malveillants.

Si cela a de quoi effrayer, sachez qu’il est toutefois possible de désactiver cet espion en suivant cette procédure :